← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Brach

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales dans la commune de Brach. Le taux de participation a donc baissé de -2,86 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où il était de 70,72 %, par rapport à 73,58 %. La mobilisation des électeurs de la Gironde a baissé au regard du scrutin précédent (72,48 % contre 55,59 % cette année).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut ainsi obtenir au moins 50 % des voix exprimées et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Municipales 2020 : qui l'emporte lors du premier tour à Brach ?

Les résidents de Brach (33) apprennent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 15 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Chantal Bourdelas et Audrey Jolly ont obtenu 63,79 % des votes et, par conséquent, se retrouvent en tête de ce 1er tour. En collectant 63,20 % des suffrages, Catherine Sanchez gagne la troisième place. Gilles Navellier (62,90 %), Sophie Olias--Zeitschel (62,90 %), Magali Larapidie (62,61 %), Colette Dupin (62,31 %), Renaud Chein (62,01 %), Marie Carmen Picazo-Tardio (62,01 %), Isabelle-Aude Duvillard (61,12 %), Franck Meyre (60,83 %), Gilles Rodriguez (60,83 %), Didier Phoenix (60,53 %), Denis Chaussonnet (59,34 %) et Jacques Lassalle (58,45 %) remportent également leur siège au conseil avec un score assez élevé.

Le ou la nouveau(e) maire va désormais être élu(e) parmi et par les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Brach

Abstention : 29.28% Participation : 70.72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Chantal BOURDELAS, 63.79%



    Chantal BOURDELAS

    63.79 %

    215 votes

  • Audrey JOLLY, 63.79%



    Audrey JOLLY

    63.79 %

    215 votes

  • Catherine SANCHEZ, 63.2%



    Catherine SANCHEZ

    63.2 %

    213 votes

  • Gilles NAVELLIER, 62.9%



    Gilles NAVELLIER

    62.9 %

    212 votes

  • Sophie OLIAS--ZEITSCHEL, 62.9%



    Sophie OLIAS--ZEITSCHEL

    62.9 %

    212 votes

  • Magali LARAPIDIE, 62.61%



    Magali LARAPIDIE

    62.61 %

    211 votes

  • Colette DUPIN, 62.31%



    Colette DUPIN

    62.31 %

    210 votes

  • Renaud CHEIN, 62.01%



    Renaud CHEIN

    62.01 %

    209 votes

  • Marie Carmen PICAZO-TARDIO, 62.01%



    Marie Carmen PICAZO-TARDIO

    62.01 %

    209 votes

  • Isabelle-Aude DUVILLARD, 61.12%



    Isabelle-Aude DUVILLARD

    61.12 %

    206 votes

  • Franck MEYRE, 60.83%



    Franck MEYRE

    60.83 %

    205 votes

  • Gilles RODRIGUEZ, 60.83%



    Gilles RODRIGUEZ

    60.83 %

    205 votes

  • Didier PHOENIX, 60.53%



    Didier PHOENIX

    60.53 %

    204 votes

  • Denis CHAUSSONNET, 59.34%



    Denis CHAUSSONNET

    59.34 %

    200 votes

  • Jacques LASSALLE, 58.45%



    Jacques LASSALLE

    58.45 %

    197 votes

  • Alexandra LANSADE, 38.57%



    Alexandra LANSADE

    38.57 %

    130 votes

  • Philippe POULIGNON, 37.98%



    Philippe POULIGNON

    37.98 %

    128 votes

  • Pauline POLROT, 37.09%



    Pauline POLROT

    37.09 %

    125 votes

  • Emmanuel HAUWY, 36.79%



    Emmanuel HAUWY

    36.79 %

    124 votes

  • Ingrid LAVIGNE, 36.49%



    Ingrid LAVIGNE

    36.49 %

    123 votes

  • Gérald Pierre BARTHELEMY, 36.2%



    Gérald Pierre BARTHELEMY

    36.2 %

    122 votes

  • Pascal GOGUERY, 36.2%



    Pascal GOGUERY

    36.2 %

    122 votes

  • Fabien RENAUD, 36.2%



    Fabien RENAUD

    36.2 %

    122 votes

  • Angélique BEAUGE, 35.9%



    Angélique BEAUGE

    35.9 %

    121 votes

  • Stephane CARLIER, 35.9%



    Stephane CARLIER

    35.9 %

    121 votes

  • José Manuel DOS SANTOS, 35.9%



    José Manuel DOS SANTOS

    35.9 %

    121 votes

  • Elisabeth PILARD, 35.9%



    Elisabeth PILARD

    35.9 %

    121 votes

  • Emmanuel TAVARES, 35.9%



    Emmanuel TAVARES

    35.9 %

    121 votes

  • Sarah LABREUILLE, 35.01%



    Sarah LABREUILLE

    35.01 %

    118 votes

  • Peggy LAMBERT, 34.42%



    Peggy LAMBERT

    34.42 %

    116 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 539 habitants
  • 485 inscrits
  • Votants343 inscrits 70.72%
  • Abstentionnistes142 inscrits 29.28%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : la droite confirme sa majorité au Sénat

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Brach : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, lors des élections programmées les 15 mars et 22 mars prochains. Il faut noter que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les citoyens qui habitent dans ces villes peuvent directement voter pour leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Qui est candidat à Brach pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Brach joueront, peut-être, en faveur de Didier Phoenix, maire en fonction, qui désire garder son poste actuel. Gérald Pierre Barthelemy s'est fait connaître comme candidat. Angélique Beauge, Chantal Bourdelas, Stephane Carlier, Denis Chaussonnet, Renaud Chein, José Manuel Dos Santos, Colette Dupin, Isabelle-Aude Duvillard, Pascal Goguery, Emmanuel Hauwy, Audrey Jolly, Sarah Labreuille, Peggy Lambert, Alexandra Lansade, Magali Larapidie, Jacques Lassalle, Ingrid Lavigne, Franck Meyre, Gilles Navellier, Sophie Olias--Zeitschel, Marie Carmen Picazo-Tardio, Elisabeth Pilard, Pauline Polrot, Philippe Poulignon, Fabien Renaud, Gilles Rodriguez, Catherine Sanchez et Emmanuel Tavares seront également candidats aux prochaines élections.

Rapide rappel des règles des municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent réunir deux conditions : parvenir à une majorité absolue et obtenir les voix d'au minimum un quart des administrés inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et prendre ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Brach ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal de la commune de Brach sera désigné, les 15 et 22 mars 2020. Pour être en mesure de voter durant cette élection, il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou ressortissant de l'Union européenne, et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité correspondante.

Retour sur les scores des Municipales 2014

Les municipales prennent un aspect particulier dans les communes de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs désigner des membres de deux listes différentes.
15 membres du conseil municipal de la commune de Brach ont été élus par les habitants le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Jacques Lassalle, Philippe Poulignon, Cyril Lauze, Magalie Larapidie mais aussi Denis Chaussonnet et Christian Cazaux avaient accompagné Didier Phoenix, Carmen Picazo-Tardio et Christine Guignon. Ces derniers avaient accepté, de la part des Brachois, la mission de diriger la ville.
D'assez nombreux citoyens ont placé un vote dans l'urne : 259 se sont déplacés sur les 352 noms de la liste électorale. Une forte baisse apparaît de ce fait, par rapport aux élections municipales de 2008 (participation de 77,35 %).

Est-il possible que cette tendance ait été présente aux derniers scrutins ?

Plusieurs types de scrutin se sont déroulés après les Municipales, et les précédentes Présidentielles se sont tenues en 2017. Si on analyse le résultat du premier tour des dernières Présidentielles à Brach, le constat qui se dégage montre que les résultats étaient différents de ceux répertoriés au niveau du pays.
16,57 % : c'est le score du premier tour de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté respectivement 30,77 % et 20,41 % des voix. Emmanuel Macron a au final été élu par les citoyens de Brach, fort de 52,88 % des suffrages. Le taux de participation au second tour de 2017 a chuté de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Brach, l'évolution est assez différente : ils ont été 345 habitants à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 82,54 % contre 89,21 % en 2012.
Lors des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 26,32 % des votes. Elle était suivie par Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui, pour sa part, en a rassemblé 16,23 %.

Brach : les informations clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'examen permet de comprendre le cadre d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Pour mieux cerner le profil des habitants de Brach

Brach est un village de Gironde. Ses résidents sont au nombre de 667. Brach côtoie des villes et villages tels qu'Avensan, Moulis-en-Médoc ou bien Listrac-Médoc dans la Communauté de Communes Médullienne. La population est peu âgée puisque la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Néanmoins, 15,83 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. À Brach, les résidents sont formés à 3,82 % de personnes issues de l'immigration.

Niveau de vie : l'ensemble des données concernant la commune de Brach

Lorsque l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à Brach. 52,71 % des Brachois sont en activité (soit plus de 328 habitants). Les employés et ouvriers représentent 52,38 % des travailleurs. Le pourcentage de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération brachoise où environ 10 % de la population totale sont à la recherche d'un travail.
Les ménages brachois disposaient d'un revenu médian de 22 696 € par an durant l'année 2014. En comparaison, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 € en France cette même année.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Que louent les Brachois ? La demande va à plus de 4 % sur des maisons non HLM de 3 pièces et à moins de 4 % sur des maisons non HLM de 4 pièces. À y voir de plus près, on relève que la préférence des propriétaires se porte à autour de 20 % sur l'achat d'une maison de 5 pièces et à 40 % sur une maison de 4 pièces.

Peut-on décrire Brach comme une commune où il fait bon vivre ?

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Brach. Avec 167 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Brach compte de nombreuses familles (compte tenu de sa population totale). Ainsi, 1 établissement scolaire est à leur disposition.
Un environnement de vie sain signifie peu de pollution. Des indices peuvent vous informer sur le sujet. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Consultez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.