Résumé de l'élection

Les citoyens de Magnas se sont déplacés le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. Le taux de participation lors du 1er tour des élections municipales était cette année de 81,13 %. En 2014, il était de 94,64 % (soit une baisse de -13,51 points). La participation enregistrée au niveau du Gers pour cette élection a baissé en comparaison avec la précédente (80,50 % contre 67,84 % cette année).

Pour être élu au conseil municipal, un candidat doit emporter un certain nombre de votes : au moins 50 % des voix et plus du quart des suffrages des inscrits.

Magnas : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 7 membres du conseil municipal de Magnas (32) ont donc déjà été choisis dès le premier tour des élections municipales 2020. Résultats du premier tour des élections municipales : Philippe De Galard s'impose avec 100 % des votes. On dénombre 97,67 % des votants portant leur choix sur Daniel Lannes. Forts d'un score de 93,02 %, on retrouve Nicolas Bernadicou et Jean-Pierre Brenta en troisième position du palmarès des candidats à l'issue du premier tour. Le chiffre élevé atteint par Karine Monge (90,69 %), Nadine Penchenat (90,69 %) et Nicolas Charnet (86,04 %) démontre leur popularité.

Le nouveau maire sera désigné parmi les conseillers municipaux récemment élus, ainsi que par ces derniers.

Résultats Magnas

Abstention : 18.87% Participation : 81.13%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Philippe DE GALARD, , 100%, 43 votes

    Élu·e



    Philippe DE GALARD

    100 %

    43 votes

  • 2, Daniel LANNES, , 97.67%, 42 votes

    Élu·e



    Daniel LANNES

    97.67 %

    42 votes

  • 3, Nicolas BERNADICOU, , 93.02%, 40 votes

    Élu·e



    Nicolas BERNADICOU

    93.02 %

    40 votes

  • 4, Jean-Pierre BRENTA, , 93.02%, 40 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre BRENTA

    93.02 %

    40 votes

  • 5, Karine MONGE, , 90.69%, 39 votes

    Élu·e



    Karine MONGE

    90.69 %

    39 votes

  • 6, Nadine PENCHENAT, , 90.69%, 39 votes

    Élu·e



    Nadine PENCHENAT

    90.69 %

    39 votes

  • 7, Nicolas CHARNET, , 86.04%, 37 votes

    Élu·e



    Nicolas CHARNET

    86.04 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 74 habitants
  • 53 inscrits
  • Votants43 inscrits 81.13%
  • Abstentionnistes10 inscrits 18.87%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Magnas : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles spécifiques. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant déposé leur candidature au préalable.

Les élections municipales 2020 approchant, quels sont les candidats à se présenter à Magnas ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Philippe De Galard est le maire actuel de Magnas. Il est candidat à sa réélection. La candidature de Nicolas Bernadicou a été acceptée. Jean-Pierre Brenta, Nicolas Charnet, Daniel Lannes, Karine Monge et Nadine Penchenat se présentent également aux élections.
Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir obtenu les voix de plus d'un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Magnas ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal de Magnas sera connu. Un citoyen européen qui habite en France a le droit de voter aux élections municipales, à condition d'être inscrit sur les listes électorales françaises. Afin que sa demande d'inscription soit retenue, il doit avoir au moins 18 ans le jour de sa requête.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Vous résidez dans une ville de moins de 1000 habitants ? Lors de ces municipales, vous serez en mesure de voter pour plusieurs membres en même temps, et également de choisir des candidats de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de la commune de Magnas avaient désigné 7 membres du conseil municipal. Alors que Nadine Penchenat, Karine Monge et Laurent Sobesto avaient obtenu les votes des Magnassais pour les diriger, Philippe De Galard, Daniel Lannes, Ada Jacobsen et Jean-Luc Alarçon étaient à leurs côtés.
On décompte de très nombreux votants à ce suffrage : 53 voix ont été recensées pour une liste de 56 personnes en tout. Cette participation implique une forte hausse lorsque nous la confrontons à celle des dernières élections municipales de 2008 (90 %).

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats de différentes élections ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés depuis les précédentes Municipales. Les Présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. À Magnas, les électeurs de la commune ont voté au premier tour des Présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont totalisé respectivement 25,58 % et 20,93 %. Le second tour a entraîné un choix majoritaire des habitants de Magnas pour Emmanuel Macron, qui a récolté 66,67 % des votes. Nous pouvons voir que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été enregistré dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Magnas étaient en effet 98,08 % à voter en 2012 et 93,48 % en 2017.
Les élections européennes 2019 se sont révélées salutaires pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (30,77 % des suffrages) tout comme pour Europe Écologie (17,95 %).

Magnas : les informations clefs

Les enjeux des municipales 2020 : le scrutin qui se déroulera les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la situation socio-économique sur la commune de Magnas.

Quelles sont les spécificités des résidents de la ville de Magnas ?

À Magnas, 59 personnes vivent dans ce petit village du Gers. Magnas fait partie de la Communauté de Communes Bastides de Lomagne, qui est également constituée de Castéron, Tournecoupe ou Mauvezin. Si 19,41 % des Magnassais ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. Magnas est une commune peu multiculturelle, 5,09 % de sa population sont issus de l'immigration.

Magnas : comment caractériser son niveau de vie ?

Les chiffres suivants font état du marché du travail à Magnas. On note la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 80 % des Magnassais en activité sont des agriculteurs exploitants et employés. Dans l'ensemble, 37,34 % de la population travaillent, soit près de 22 personnes. La commune magnassaise est touchée par le chômage (moins de 10 % de la population active). Une majeure partie des habitants au chômage sont des femmes.

Peut-on allier qualité de vie avec Magnas ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Magnas. On recense 14 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Magnas.
Pour le bien-être de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la ville est de qualité. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce en effet qu'elle est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.