Résumé de l'élection

Ce 15 mars 2020, les résidents de Crastes étaient appelés aux urnes pour les municipales. 62,10 % des électeurs se sont rendus aux bureaux de vote, contre 87,20 % à l'élection de 2014 (baisse de -25,10 points). La participation dans le département du Gers a baissé en comparaison avec le dernier scrutin : 80,50 % contre 67,84 % cette année.

Tout candidat qui a séduit au moins 50 % des électeurs et 25 % des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Crastes : quels sont les scores du premier tour ?

Crastes (32) a vu la totalité des 11 sièges du conseil être distribuée dès le 1er tour des municipales 2020. En première position du premier tour des élections municipales, Laetitia Dastros récolte 98,48 % des suffrages. Les résultats nous enseignent que Janine Vavassori a le soutien de 97,72 % des électeurs. La candidate Colette Daguzan, en affichant un résultat de 95,45 %, gagne la troisième place. Jean Begue (93,93 %), Michel Lacomme (93,93 %), René Gaborit (93,18 %), Antoine Honore (91,66 %), José Peralo (90,90 %), Amaury Buckvald (90,15 %), David Poignie (90,15 %) et Sébastien Dabasse (80,30 %) ont aussi, d'après leur score élevé, convaincu les citoyens.

Il faut également noter que ce petit village a enregistré 1,47 % de votes blancs et 1,47 % de votes nuls.

Le ou la futur(e) maire va maintenant être désigné(e) parmi et par les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats Crastes

Abstention : 37.9% Participation : 62.1%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Laetitia DASTROS, , 98.48%, 130 votes

    Élu·e



    Laetitia DASTROS

    98.48 %

    130 votes

  • 2, Janine VAVASSORI, , 97.72%, 129 votes

    Élu·e



    Janine VAVASSORI

    97.72 %

    129 votes

  • 3, Colette DAGUZAN, , 95.45%, 126 votes

    Élu·e



    Colette DAGUZAN

    95.45 %

    126 votes

  • 4, Jean BEGUE, , 93.93%, 124 votes

    Élu·e



    Jean BEGUE

    93.93 %

    124 votes

  • 5, Michel LACOMME, , 93.93%, 124 votes

    Élu·e



    Michel LACOMME

    93.93 %

    124 votes

  • 6, René GABORIT, , 93.18%, 123 votes

    Élu·e



    René GABORIT

    93.18 %

    123 votes

  • 7, Antoine HONORE, , 91.66%, 121 votes

    Élu·e



    Antoine HONORE

    91.66 %

    121 votes

  • 8, José PERALO, , 90.9%, 120 votes

    Élu·e



    José PERALO

    90.9 %

    120 votes

  • 9, Amaury BUCKVALD, , 90.15%, 119 votes

    Élu·e



    Amaury BUCKVALD

    90.15 %

    119 votes

  • 10, David POIGNIE, , 90.15%, 119 votes

    Élu·e



    David POIGNIE

    90.15 %

    119 votes

  • 11, Sébastien DABASSE, , 80.3%, 106 votes

    Élu·e



    Sébastien DABASSE

    80.3 %

    106 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 247 habitants
  • 219 inscrits
  • Votants136 inscrits 62.1%
  • Abstentionnistes83 inscrits 37.9%
  • Votes blancs2 inscrits 1.47%

Second tour des municipales : coups de fils aux électeurs, rencontres dans les parcs ou sur les réseaux, comment les candidats s'adaptent pour faire campagne

Obligés de s'accomoder des règles sanitaires, les candidats et leurs équipes doivent trouver de nouveaux moyens d'approcher les électeurs avant le second tour, prévu le 28 juin. 

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Crastes : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les 254 habitants de Crastes devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Si les communes de plus de 1 000 habitants choisissent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes sélectionnent en effet leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

À Crastes, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Jean Begue a bien déposé sa candidature à la mairie. Amaury Buckvald, Sébastien Dabasse, Colette Daguzan, Laetitia Dastros, René Gaborit, Antoine Honore, Michel Lacomme, José Peralo, David Poignie et Janine Vavassori ont aussi été retenus.

Concernant le premier tour, précisons que les candidats peuvent être élus s'ils obtiennent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Pour ce qui est du second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative de façon à être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Crastes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les habitants de Crastes d'élire un nouveau conseil municipal. Sont invitées à aller aux bureaux de vote les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Si vous habitez dans une ville de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un type de scrutin spécifique lors des élections municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Vous désignez plusieurs membres en même temps et pouvez également choisir des candidats de deux listes différentes.
Crastes : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les résidents avaient désigné 11 membres du conseil municipal de la commune. Pour les diriger, les Crastois s'étaient fiés à Colette Daguzan et Rose Dabasse. José Peralo, Sylvie Lebeau, René Gaborit, André Gissot mais aussi Robert Lasserre et Sébastien Dabasse étaient chargés de les accompagner.
Retour sur le taux de participation : 184 électeurs ont fait part de leur avis, ce qui fait de nombreux participants pour 211 inscrits sur les listes électorales. Concernant les Municipales de 2008, la participation atteignait à l'époque 83,58 %. On observe ainsi une forte hausse.

Cette tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Tandis que les élections présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs scrutins depuis les dernières Municipales. En étudiant les scores de Crastes en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on remarque qu'ils sont identiques à ce qui a été enregistré au niveau national.
À noter qu'Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont obtenu de beaux résultats au premier tour : 23,63 % et 22,53 %, devant Marine Le Pen (Front national) avec 20,88 % des votes à son actif. Au deuxième tour, enfin, c'est Emmanuel Macron qui s'est détaché (65,82 %). Bon à savoir : le taux de participation était de 83,26 %.
Parmi les listes favorisées lors des Européennes 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,89 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (17,86 %).

Crastes : les informations clefs

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Crastes. Le contexte socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) est un bon marqueur à prendre en considération concernant la situation dans la municipalité.

Portrait des habitants de Crastes

Crastes est une commune du Gers, elle abrite 254 résidents. Crastes fait partie de la Communauté d'Agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne, une organisation transfrontalière. Elle permet de la joindre à des villes comme Roquelaure, Preignan ou bien Castin. Les Crastois demeurent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 24,18 % des individus entre 55 et 64 ans. Les résidents immigrés représentent 1,98 % de la population de Crastes. Une proportion peu importante.

Crastes : comment définir son niveau de vie ?

Les chiffres de l'emploi sont un parfait indicateur du niveau de vie des résidents de Crastes. 47,83 %, c'est le taux des actifs à Crastes. Près de 118 Crastois travaillent, parmi lesquels 57,89 % comme agriculteurs exploitants et employés. Le taux d'emploi des hommes dans l'agglomération crastoise est proportionnellement moins important que celui du sexe opposé. Sur environ 11 % de chômeurs, une majeure partie sont des hommes.
Les données indiquent que le revenu fiscal médian s'élève à 19 697 € par an à Crastes. Une donnée similaire au revenu médian de 2014 en France, qui était de 20 000 €.
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent un renseignement indispensable sur les villes et leur attractivité. Les habitants sont environ 4 % à s'avérer locataires de maison HLM de 4 pièces et environ 3 % à louer une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu moins du tiers lorsque les propriétaires de maisons de 4 pièces constituent, quant à eux, un peu moins du quart des résidents.

La qualité de vie à Crastes plus dans le détail

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'équipements rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à satisfaire les besoins de ses habitants. À Crastes, les infrastructures manquent un peu. On recense 45 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune de Crastes.
Il est intéressant de pouvoir examiner la qualité de l'air ainsi que celle de l'eau à Crastes, puisque cela nous laisse remarquer que ceux-ci sont peu pollués L'indice Atmo : votre ville présente un indice de qualité de l'air de 3,32 en moyenne sur l'année. Il aide à estimer la qualité de l'air dans votre commune sur base de plusieurs ​niveaux de pollution : l'ozone, les poussières, le dioxyde de soufre et également le dioxyde d'azote. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​et physico-chimique ​.