← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Armous-et-Cau

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs d'Armous-et-Cau étaient appelés aux urnes pour les élections municipales. 78,95 % des citoyens se sont rendus aux urnes au premier tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 83,58 %, on constate une baisse de -4,63 points du taux de participation. La participation au niveau du Gers a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (80,50 % contre 67,84 % cette année).

Si au moins 25 % des inscrits et plus de la moitié des votants glissent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Armous-et-Cau : quels sont les résultats ?

Les 7 membres du conseil municipal d'Armous-et-Cau (32) ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. En obtenant 88,88 % des voix, Valentin Fornerod arrive en tête du premier tour des municipales. Quant à Gérard Bertin, 87,03 % des suffrages lui reviennent. 79,62 %, tel est le score réalisé par Jean-Paul Doubrere et Patricia Risse lors de ce tour, les propulsant ainsi en troisième place. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, notamment Gilles Saint-Lanne (77,77 %), Myriam Magni (74,07 %) et Jean-Jacques Risse (66,66 %), de réaliser des scores assez élevés.

Au sein des citoyens de ce petit village, 6,67 % ont opté pour le bulletin blanc. Certains bulletins de vote - 3,33 % précisément - étaient, de plus, invalides.

Ayant été élus, les conseillers municipaux sont invités à choisir – parmi eux – le prochain maire.

Résultats du premier tour - Armous-et-Cau

Abstention : 21.05% Participation : 78.95%

Résultats détaillés du tour 1

  • Valentin FORNEROD, 88.88%



    Valentin FORNEROD

    88.88 %

    48 votes

  • Gérard BERTIN, 87.03%



    Gérard BERTIN

    87.03 %

    47 votes

  • Jean-Paul DOUBRERE, 79.62%



    Jean-Paul DOUBRERE

    79.62 %

    43 votes

  • Patricia RISSE, 79.62%



    Patricia RISSE

    79.62 %

    43 votes

  • Gilles SAINT-LANNE, 77.77%



    Gilles SAINT-LANNE

    77.77 %

    42 votes

  • Myriam MAGNI, 74.07%



    Myriam MAGNI

    74.07 %

    40 votes

  • Jean-Jacques RISSE, 66.66%



    Jean-Jacques RISSE

    66.66 %

    36 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 95 habitants
  • 76 inscrits
  • Votants60 inscrits 78.95%
  • Abstentionnistes16 inscrits 21.05%
  • Votes blancs4 inscrits 6.67%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Armous-et-Cau : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections se dérouleront les 15 mars et 22 mars prochains. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les électeurs qui vivent dans ces villes peuvent directement désigner leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Voici les candidats attendus à Armous-Et-Cau pour les élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Ayant obtenu un siège au conseil municipal lors des dernières élections municipales de 2014, Gérard Bertin est candidat. Jean-Paul Doubrere, Valentin Fornerod, Myriam Magni, Jean-Jacques Risse, Patricia Risse et Gilles Saint-Lanne seront également candidats.

Rappelons que les candidats sont élus à l'issue du premier tour en cas de majorité absolue, à la condition qu'ils aient été plébiscités par plus d'un quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est requis, la majorité relative devra être obtenue par les candidats pour que ceux-ci puissent être élus et prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Armous-et-Cau : quels sont les enjeux des Municipales ?

Pour désigner un nouveau conseil municipal, les habitants d'Armous-et-Cau iront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Zoom sur les dernières Municipales (2014)

Pendant les élections municipales, les scrutins s'adaptent aux communes. Effectivement, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et également pour des membres de deux listes différentes.
À Armous-et-Cau, 7 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. En compagnie de Christian Laffont et David Fornerod, que les Arcausiens avaient désignés pour gérer leur ville, on pouvait retrouver Frédéric Sicard, Jean-Paul Trelaün, Gérard Bertin, Jean-Paul Doubrere et Jean-Jacques Solans.
Parmi les 67 inscrits sur les listes électorales, de nombreux électeurs sont allés voter (56 voix). Cette participation indique une forte baisse en regard de celle recensée à l'issue des précédentes élections municipales, en 2008, où elle s'élevait à 90,32 %.

L'examen des élections précédentes permet-il d'y découvrir la même évolution ?

Les dernières Présidentielles ont eu lieu en 2017, et l'on compte plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. Au premier tour, les scores à Armous-et-Cau étaient différents de ceux déclarés au niveau du pays.
On relève une différence dans les résultats du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !) figure derrière dans le classement avec 17,24 % des suffrages, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Républicains) d'autre part réunissaient respectivement 25,86 % et 24,14 % des voix. Les scores du deuxième tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 51,92 % au scrutin du côté des citoyens d'Armous-et-Cau. À Armous-et-Cau, 85,14 % des résidents avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (63 votants), contre 91,8 % en 2012.
Les scores des élections européennes de 2019 sont les suivants : 21,74 % des votes pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) et 39,13 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Armous-et-Cau

Les élections municipales se tiennent tous les 6 ans et permettent de désigner les membres du conseil municipal, appelés à s'occuper des questions quotidiennes de la municipalité. Donc, les scores de ce scrutin seront un indicateur très sûr des principales priorités des occupants d'Armous-et-Cau, préoccupations que l'on peut étudier au regard des données socio-économiques suivantes.

Que pourrait-on dire sur la population de la commune d'Armous-et-Cau ?

Armous-et-Cau est une ville du Gers. Elle compte 86 résidents. Armous-et-Cau fait partie de la Communauté de Communes Coeur d'Astarac en Gascogne dont l'objectif est de garantir le contact entre les communes voisines, comme Montesquiou, Monclar-sur-Losse ou bien Bassoues. Les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 22,41 % des résidents ont entre 15 et 24 ans. Assez élevée, la part d'immigration constitue 11,63 % des individus habitant à Armous-et-Cau.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Armous-et-Cau

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Armous-et-Cau ? La réponse par le biais des chiffres qui suivent. Si plus de 41 Arcausiens ont une activité professionnelle (47,67 % des habitants), 66,67 % de la population active occupe le statut d'agriculteurs exploitants et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Environ 5 % des résidents arcausiens en âge de travailler se retrouvent au chômage, parmi eux plus de la moitié sont des femmes.
À l'instar des taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une indication importante sur les villes et leur attractivité. Au sein de la ville arcausienne, les logements les plus prisés par les locataires sont les appartements non HLM de 4 pièces (5 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (environ 3 %). Les résidents d'Armous-et-Cau sont 36 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et plus de 25 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec Armous-et-Cau ?

Bon à savoir : les équipements arcausiens (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Avec ses 11 enfants âgés de 0 à 15 ans à Armous-et-Cau, il est évident que la commune compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Il est important d'évaluer l'hypothétique pollution environnante afin de juger de la qualité de vie offerte par une ville. À noter : la qualité de l'eau est à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut noter qu'elle répond aux normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.