← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Denis

Résumé du premier tour

Les résidents de Saint-Denis se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 56,80 % des électeurs ont voté au premier tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 75,35 %, ce qui correspond à une baisse de -18,55 points. En comparaison avec les chiffres de la dernière élection, on remarque que la participation des citoyens du Gard a baissé : 76,26 % contre 58,36 % cette année.

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. On doit ainsi obtenir au moins la moitié des suffrages exprimés et plus du quart des votes des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Denis : quels sont les scores ?

À Saint-Denis (30), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les citoyens ont élu Monique Prades lors du 1er tour des élections municipales : elle est en tête avec 97,36 % des voix. Marjolaine Bellenger a, quant à elle, décroché le soutien de 93,85 % des électeurs. Le résultat réalisé par Favier Thomas (92,98 %) le place en troisième position. Certains élus, au rang desquels se trouvent Stéphane Agniel (89,47 %), Laurent Carbonnet (88,59 %), Francis Ginhoux (88,59 %), Sylvette Molieres (88,59 %), Yannick Dulfour (87,71 %), Guillaume Marguery (86,84 %), Jocelyne Vincent (80,70 %) et Monique De Luca Messarra (79,82 %), ont également emporté une proportion élevée des suffrages.

Certains habitants de ce hameau ont préféré voter blanc (0,85 %). D'autres ont glissé un bulletin nul dans les urnes (1,71 %).

Le nouveau maire figurant dans les rangs des conseillers municipaux, c'est maintenant à ceux-ci de le choisir.

Résultats du premier tour - Saint-Denis

Abstention : 43.2% Participation : 56.8%

Résultats détaillés du tour 1

  • Monique PRADES, 97.36%



    Monique PRADES

    97.36 %

    111 votes

  • Marjolaine BELLENGER, 93.85%



    Marjolaine BELLENGER

    93.85 %

    107 votes

  • Favier THOMAS, 92.98%



    Favier THOMAS

    92.98 %

    106 votes

  • Stéphane AGNIEL, 89.47%



    Stéphane AGNIEL

    89.47 %

    102 votes

  • Laurent CARBONNET, 88.59%



    Laurent CARBONNET

    88.59 %

    101 votes

  • Francis GINHOUX, 88.59%



    Francis GINHOUX

    88.59 %

    101 votes

  • Sylvette MOLIERES, 88.59%



    Sylvette MOLIERES

    88.59 %

    101 votes

  • Yannick DULFOUR, 87.71%



    Yannick DULFOUR

    87.71 %

    100 votes

  • Guillaume MARGUERY, 86.84%



    Guillaume MARGUERY

    86.84 %

    99 votes

  • Jocelyne VINCENT, 80.7%



    Jocelyne VINCENT

    80.7 %

    92 votes

  • Monique DE LUCA MESSARRA, 79.82%



    Monique DE LUCA MESSARRA

    79.82 %

    91 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 256 habitants
  • 206 inscrits
  • Votants117 inscrits 56.8%
  • Abstentionnistes89 inscrits 43.2%
  • Votes blancs1 inscrits 0.85%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Denis : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui sera candidat à Saint-Denis pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Saint-Denis, Sylvette Molieres propose à nouveau sa candidature. Stéphane Agniel sera dans la course à la mairie. Depuis les élections municipales 2014, Stéphane Agniel a un siège au conseil municipal. Parmi les candidats officiels, on retrouve aussi Marjolaine Bellenger, Laurent Carbonnet, Monique De Luca Messarra, Yannick Dulfour, Francis Ginhoux, Guillaume Marguery, Monique Prades, Favier Thomas et Jocelyne Vincent.

Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent également avoir obtenu au minimum le quart des votes des citoyens enregistrés sur les listes. Dans l'éventualité où un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir attribuer l'un des 11 sièges à pourvoir, est de remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Denis ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 se dérouleront ! C'est le moment pour la ville de Saint-Denis de constituer un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou ressortissant de l'UE, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous résidez ou payez vos impôts dans la municipalité, vous êtes invité à vous rendre au bureau de vote.

2014 : quels étaient les résultats des élections municipales ?

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les citoyens de la commune de Saint-Denis avaient désigné dès le soir du premier tour 11 membres de celui-ci. Pascal Druaux et Jocelyne Vincent avaient pour devoir d'administrer les Saint-Denisiens. Ils étaient épaulés par Philippe Moraldo, Francis Ginhoux, Sylvette Molieres, Monique Prades mais aussi Bernard Remack et Stéphane Agniel.
Retour sur le taux de participation : 162 citoyens ont exprimé leur avis, ce qui fait d'assez nombreux participants pour 215 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les élections municipales de 2008, la participation atteignait à l'époque 74,55 %. On observe ainsi une légère hausse.

Percevait-on déjà cette tendance aux précédents scrutins ?

Les dernières élections présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. Retour en 2017 à Saint-Denis : les habitants ont voté lors du premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce que l'on a pu observer dans le reste de l'Hexagone.
Tandis que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part obtenaient 26,88 % et 18,13 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen se classait derrière avec 17,5 %. Peu d'hésitation pour les habitants de Saint-Denis au deuxième tour, étant donné qu'ils ont été 61,29 % à voter pour Emmanuel Macron. La participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points sur l'ensemble de la France par rapport à 2012. À Saint-Denis, la tendance est assez différente : ils ont été 161 citoyens à aller voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 81,31 % contre 86,16 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et La République en Marche avec Renaissance de l'autre avaient respectivement emporté 27,19 % et 16,67 % des voix aux élections européennes 2019.

Quelques informations sur Saint-Denis

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les conseillers municipaux de Saint-Denis devront donc s'intéresser à l'état socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les particularités des habitants de la ville de Saint-Denis ?

294 personnes vivent à Saint-Denis. C'est un hameau du Gard. Saint-Denis côtoie des villes et villages comme Saint-Ambroix, Bordezac ou également Saint-Jean-de-Maruéjols-et-Avéjan dans la Communauté de Communes de Cèze Cévennes. Les résidents sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 21,30 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. À Saint-Denis, les données officielles témoignent d'une proportion de l'immigration peu significative, à hauteur de 3,91 % de la population.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Saint-Denis

Lorsque l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Saint-Denis. Les citoyens de la commune sont en majeure partie des employés et professions intermédiaires. On estime qu'ils constituent 71,59 % des 127 Saint-Denisiens actifs (les actifs représentent quant à eux 43,06 % de la population). Presque 15 %, c'est le pourcentage des chômeurs au sein de la population saint-denisienne. Une majeure partie sont des femmes.
Si l'on veut comparer les chiffres, le niveau de vie à Saint-Denis s'avère plus faible que celui de la France. Le revenu fiscal médian des Saint-Denisiens était de 17 213 € sur l'année 2016 tandis que le revenu fiscal médian français s'élevait à 20 000 € durant l'année 2014.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous éclaireront aussi sur le niveau de vie des Saint-Denisiens. Question location, on compte environ 10 % de maisons non HLM de 4 pièces et 5 % de maisons non HLM de 3 pièces qui sont occupées par des locataires. Les propriétaires de maisons de 4 pièces sont un peu plus de 30 % quand les propriétaires de maisons de 6 pièces constituent, pour leur part, moins de 15 % des habitants.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Saint-Denis ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Saint-Denis. On comptabilise 60 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Saint-Denis.
Il faut évaluer l'hypothétique pollution ambiante pour juger de la qualité de vie offerte par une commune. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Parcourez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.