← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ormes

Résumé du premier tour

Les citoyens d'Ormes ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au premier tour des élections municipales, 66,67 % des électeurs étaient allés aux urnes. Un score en très légère baisse (-1,60 point) en comparaison avec 2014, où ils étaient 68,27 % à avoir voté. La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau départemental (Eure) a baissé par rapport à l'élection précédente : 69,03 % contre 51,20 % cette année.

Comment un candidat peut-il obtenir son siège au conseil municipal ? En emportant plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Ormes : quels sont les résultats ?

Ormes (27) a vu la totalité des 11 sièges du conseil être assignée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Amélie Chapuis qui, avec 81,70 % des voix, est en première position, au 1er tour des élections municipales. 75,31 % des votants ont manifesté leur préférence pour Béatrice Mesmaque. Eric Contal arrive en troisième place, fort de 71,91 % des suffrages. Par ailleurs, ce scrutin a servi à révéler des personnalités favorites au sein des élus, à l'image de Thierry Leroux (71,06 %), Jacques Fauvel (68,93 %), Laurent Terryn (66,38 %), Sandrine Almon (61,70 %), Romain Bernay (60 %), Ludovic Denorme (56,17 %), Vincent Bourdon (52,34 %) et Pascal Hue (51,91 %).

Notons que, dans ce petit village, il y a eu 0,84 % de votes blancs et 0,42 % de votes nuls.

Les nouveaux conseillers municipaux vont maintenant devoir nommer l'un d'eux maire.

Résultats du premier tour - Ormes

Abstention : 33.33% Participation : 66.67%

Résultats détaillés du tour 1

  • Amélie CHAPUIS, 81.7%



    Amélie CHAPUIS

    81.7 %

    192 votes

  • Béatrice MESMAQUE, 75.31%



    Béatrice MESMAQUE

    75.31 %

    177 votes

  • Eric CONTAL, 71.91%



    Eric CONTAL

    71.91 %

    169 votes

  • Thierry LEROUX, 71.06%



    Thierry LEROUX

    71.06 %

    167 votes

  • Jacques FAUVEL, 68.93%



    Jacques FAUVEL

    68.93 %

    162 votes

  • Laurent TERRYN, 66.38%



    Laurent TERRYN

    66.38 %

    156 votes

  • Sandrine ALMON, 61.7%



    Sandrine ALMON

    61.7 %

    145 votes

  • Romain BERNAY, 60%



    Romain BERNAY

    60 %

    141 votes

  • Ludovic DENORME, 56.17%



    Ludovic DENORME

    56.17 %

    132 votes

  • Vincent BOURDON, 52.34%



    Vincent BOURDON

    52.34 %

    123 votes

  • Bastien DELAVOYE, 51.91%



    Bastien DELAVOYE

    51.91 %

    122 votes

  • Pascal HUE, 51.91%



    Pascal HUE

    51.91 %

    122 votes

  • Matthieu JACOB, 51.06%



    Matthieu JACOB

    51.06 %

    120 votes

  • Maxime BECU, 50.63%



    Maxime BECU

    50.63 %

    119 votes

  • Philippe DEGROOTE, 50.63%



    Philippe DEGROOTE

    50.63 %

    119 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 480 habitants
  • 357 inscrits
  • Votants238 inscrits 66.67%
  • Abstentionnistes119 inscrits 33.33%
  • Votes blancs2 inscrits 0.84%

Article à la une des élections

Présidentielle 2022 : le candidat d'EELV sera désigné avant la fin septembre 2021

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ormes : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Si votre commune compte moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement désigner vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement reconnue.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Ormes pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Sandrine Almon se présente. Les autres candidats sont Maxime Becu, Romain Bernay, Vincent Bourdon, Amélie Chapuis, Eric Contal, Philippe Degroote, Bastien Delavoye, Ludovic Denorme, Jacques Fauvel, Pascal Hue, Matthieu Jacob, Thierry Leroux, Béatrice Mesmaque et Laurent Terryn.

Pour information : les candidats peuvent être élus au premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative pour être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Ormes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les habitants d'Ormes éliront leur nouveau conseil municipal, se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. Plusieurs autres critères sont à réunir pour participer au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne et habiter ou payer ses impôts dans la commune en question.

Retour sur les élections municipales 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? Il s'agit d'un scrutin qui concerne les municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
Ormes : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal de la ville. C'étaient Beatrice Mesmaque et Thierry Leroux qui avaient été désignés par les Ormais pour les diriger. Eric Contal, Philippe Degroote, Vivianne Pelleau, Christophe Chaumoitre mais aussi Daniel Jacob et Pascal Hue les ont épaulés.
Les urnes ont recueilli assez peu de votes (241, par rapport à un total de 353 inscrits). Une baisse s'est fait sentir, en comparaison avec le taux de participation de 70,73 % des élections municipales, en 2008.

Cette évolution s'est-elle établie lors des dernières élections ?

Les élections présidentielles, qui se sont déroulées en 2017, comptent parmi les scrutins qui ont eu lieu depuis les précédentes Municipales. En étudiant les résultats d'Ormes au premier tour des précédentes Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux déclarés à l'échelle nationale.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Marine Le Pen (Front national) favorite avec 37,74 % des votes exprimés, devant Emmanuel Macron et François Fillon (Les Républicains et En marche !) qui ont récolté 19,03 % des suffrages. Au deuxième tour, le choix des électeurs d'Ormes s'est fait : 51,91 % d'entre eux ont voté pour Marine Le Pen. Entre 2012 et 2017, on constate une diminution dans la participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, la situation à Ormes est assez différente. En effet, la participation au moment du deuxième tour des Présidentielles était de 84,92 % en 2012 contre 81,3 % en 2017 (pour 300 votants).
Lors des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 42,08 % des voix. Elle était suivie par Europe Écologie qui, pour sa part, en a rassemblé 16,39 %.

Quelques informations sur Ormes

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands enjeux socio-économiques à Ormes pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Que pourrait-on retenir des habitants de la commune d'Ormes ?

Ormes (Eure) accueille 489 habitants. La Communauté de Communes du Pays de Conches permet de lier à Ormes des villes et des villages, comme Champ-Dolent, Portes ou La Ferrière-sur-Risle. Les calculs attestent d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,15 % ont entre 55 et 64 ans. À Ormes, les données officielles font état d'une part de l'immigration peu significative, à hauteur de 1,02 % de la population.

Ormes : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Ormes ? La réponse avec les chiffres qui suivent. Le portrait des travailleurs ormais est celui-ci : les professions intermédiaires et employés sont présents à hauteur de 61,70 %. La population active est de 50,72 % (près de 252 individus). Presque 11 % des résidents de l'agglomération ormaise en âge de travailler restent en demande d'emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, les Ormais ont gagné en moyenne 21 502 €. Un chiffre sensiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (environ 20 000 €).
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour se rendre compte du niveau de vie des habitants d'une ville. Dans la location, on remarque que les Ormais louent plus souvent les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont 5 % à louer le premier type d'habitation et plus de 2 % le deuxième. Le pourcentage des propriétaires d'une maison de 6 pièces et celui d'une maison de 5 pièces sont respectivement d'environ 25 % et un peu plus du quart.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Ormes ?

La qualité de vie dans une ville passe aussi par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) installés dans celle-ci. Il est clair qu'ils manquent un peu à Ormes. La ville compte ​ 117 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne idée de la pollution environnante dans une ville. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut voir qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.