← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Farceaux

Résumé du premier tour

Les citoyens de Farceaux étaient appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La commune enregistre un taux de participation de seulement 42,02 %, un chiffre très faible qui pose la question de l'impact éventuel du coronavirus sur ces élections. Le taux de participation déclaré à l'échelle de l'Eure pour ce scrutin a baissé en comparaison avec le précédent (69,03 % contre 51,20 % cette année).

Afin d'être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir une certaine quantité de voix : au moins la moitié des votes et plus du quart des suffrages des inscrits.

Quels candidats arrivent favoris au 1er tour des municipales 2020 à Farceaux ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Farceaux (27). Steeve Dubois récolte 91,83 % des voix au 1er tour des élections municipales. Fabien Ferain, pour sa part, a l'appui de 90,81 % des électeurs. Martine Raye et Benoit Rihal atterrissent en troisième place, avec 89,79 % des voix. Ce tour a favorisé quelques candidats, comme Pierre Degraeve (88,77 %), Thomas Viffry (88,77 %), Philippe Defoort (87,75 %), Nicole Tournier (82,65 %), David Beausac (81,63 %), Sophie Fessart (81,63 %) et Emmanuel Fessart (79,59 %).

Comme pour beaucoup d'élections, plusieurs habitants ont voté blanc et d'autres ont déposé un vote nul. Dans ce petit village, il y a eu 1 % de bulletins blancs et 1 % de bulletins non valides.

Le futur maire figurant dans les rangs des membres du conseil municipal, c'est désormais à ceux-ci de le désigner.

Résultats du premier tour - Farceaux

Abstention : 57.98% Participation : 42.02%

Résultats détaillés du tour 1

  • Steeve DUBOIS, 91.83%



    Steeve DUBOIS

    91.83 %

    90 votes

  • Fabien FERAIN, 90.81%



    Fabien FERAIN

    90.81 %

    89 votes

  • Martine RAYE, 89.79%



    Martine RAYE

    89.79 %

    88 votes

  • Benoit RIHAL, 89.79%



    Benoit RIHAL

    89.79 %

    88 votes

  • Pierre DEGRAEVE, 88.77%



    Pierre DEGRAEVE

    88.77 %

    87 votes

  • Thomas VIFFRY, 88.77%



    Thomas VIFFRY

    88.77 %

    87 votes

  • Philippe DEFOORT, 87.75%



    Philippe DEFOORT

    87.75 %

    86 votes

  • Nicole TOURNIER, 82.65%



    Nicole TOURNIER

    82.65 %

    81 votes

  • David BEAUSAC, 81.63%



    David BEAUSAC

    81.63 %

    80 votes

  • Sophie FESSART, 81.63%



    Sophie FESSART

    81.63 %

    80 votes

  • Emmanuel FESSART, 79.59%



    Emmanuel FESSART

    79.59 %

    78 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 306 habitants
  • 238 inscrits
  • Votants100 inscrits 42.02%
  • Abstentionnistes138 inscrits 57.98%
  • Votes blancs1 inscrits 1%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Farceaux : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va s'organiser au cours des 15 mars et 22 mars 2020. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin particulier, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

Du côté de Farceaux, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Pierre Degraeve présente sa candidature à sa réélection à la mairie de Farceaux. David Beausac se présente en tant que candidat. Aussi candidat au moment des municipales de 2014, il avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Philippe Defoort, Steeve Dubois, Fabien Ferain, Emmanuel Fessart, Sophie Fessart, Martine Raye, Benoit Rihal, Nicole Tournier et Thomas Viffry seront aussi dans la course lors des futures élections.

Pour être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue, mais ils doivent également avoir atteint au moins le quart des voix des habitants inscrits sur les listes. Dans le cas où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'obtenir une majorité relative.

Farceaux : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'occasion pour les citoyens de Farceaux de désigner un nouveau conseil municipal. Le fait d'être majeur est une condition nécessaire pour voter à ces élections. On doit aussi être présent sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'UE, et payer ses impôts ou résider dans la municipalité.

Quelles étaient les tendances des précédentes Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et choisir des candidats de deux listes différentes.
À Farceaux, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés lors des élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Ce sont Mickaël Birchler, David Beausac, Sophie Fessart, Nicole Tournier et Pierre Degraeve que les Farceliens avaient élus pour les diriger, en compagnie de Benoît Rihal, Michel Ferain, Martine Raye, Fabien Ferain mais aussi Isabelle Contart Epouse Defoort et Emmanuel Fessart.
Peu de citoyens se sont rendus aux urnes : seuls 128 sur les 223 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une baisse du taux de participation si on le rapporte aux dernières Municipales de 2008 où il affichait 60,09 %.

Cette tendance existait-elle au moment du scrutin précédent ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les dernières élections municipales. Les précédentes Présidentielles, quant à elles, remontent à 2017. On souligne que, lors du premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Farceaux étaient différents de ce qui a été constaté à l'échelle nationale.
En troisième place, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a eu 17,68 % des suffrages, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Les Républicains) d'autre part qui ont totalisé respectivement 33,15 % et 20,44 %. Marine Le Pen a été majoritairement élue par les électeurs de Farceaux, à hauteur de 55,33 % au second tour. 180 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 76,6 % des résidents de Farceaux, contre 77,93 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de l'évolution constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Il y aura eu 30,97 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) pour les Européennes de 2019, et 17,7 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Farceaux

Élections municipales : les citoyens de Farceaux devront aller voter les 15 et 22 mars. Une occasion pour vous mettre à jour sur la situation socio-économique de la commune.

Quelques statistiques sur la population de Farceaux

C'est un petit village de l'Eure où résident 344 individus. Farceaux fait partie de la Communauté de Communes du Vexin Normand qui se construit autour de plusieurs communes comme Noyers, Gamaches-en-Vexin ou également Bernouville. Les chiffres de l'immigration à Farceaux sont peu élevés, avec 4,94 % d'immigrés.

Comment qualifier le niveau de vie dans la commune de Farceaux ?

Un survol des domaines qui suivent permet de bien cerner l'emploi à Farceaux. Les ouvriers et professions intermédiaires sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Farceaux (57,89 % des actifs). La population active est constituée de 171 personnes, soit 49,71 % des Farceliens. Une majeure partie des chômeurs issus de la population farcelienne en âge d'avoir une activité professionnelle sont des hommes. Les chômeurs représentent 12 % de la population.
Si l'on regarde le revenu médian en France en 2014, les Farceliens ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet d'après les chiffres de 2014, le revenu médian français était d'environ 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Farceliens atteignait 21 387 €.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes illustrent bien le niveau de vie des habitants de Farceaux. Les Farceliens se révèlent pour environ 2 % locataires d'une maison non HLM de 3 pièces et pour moins d'1 % d'un appartement non HLM de 4 pièces. Un peu moins du tiers des Farceliens sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils s'avèrent un peu plus de 30 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Peut-on associer qualité de vie et Farceaux ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent essentiellement sur les équipements de la ville : en répondant aux attentes des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur commune. On peut remarquer qu'à Farceaux les installations manquent un peu. Avec ses 89 enfants âgés de 0 à 15 ans à Farceaux, il est clair que la commune compte de nombreuses familles par rapport à son nombre total de résidents.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne idée de la pollution environnante dans une commune. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.