← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Crestot

Résumé du premier tour

Les résidents de Crestot sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Seuls 37,50 % des électeurs se sont rendus au bureau de vote, une participation particulièrement basse qui pourrait s'expliquer par les dernières annonces au sujet de l'épidémie de coronavirus. À l'échelle départementale (Eure), on constate que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 69,03 %, contre 51,20 % cette année.

Si un candidat obtient au moins 50 % des voix exprimées et plus de 25 % des suffrages des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Crestot : quels sont les résultats du 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Crestot (27), la totalité des 15 sièges à remporter a donc déjà été attribuée dès le premier tour des municipales 2020. C'est Béatrice Direz qui se hisse en première position après le premier tour des élections municipales : elle récolte 92,46 % des votes. Christine Louis a pu compter sur le soutien de 91,09 % des électeurs. D'après les scores, fort de 89,72 % des votes, Benoît Pernelle se révèle en troisième position. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, comme Ghislaine Hublet (88,35 %), Jean-Baptiste Vandamme (88,35 %), Chantal Belfontaine (86,98 %), Angel De Haro (86,98 %), Raynald Rossignol (86,98 %), Cécilia Berrahla (86,30 %), Jean-François Lecerf (86,30 %), Virginie Paris (85,61 %), Peggy Foucher (84,24 %), Philippe Pattey (83,56 %), Alain Barbette (82,87 %) et Alain Dessaux (71,91 %), de réaliser des résultats élevés.

Puisque les nouveaux conseillers municipaux ont été choisis, il est à présent temps pour eux d'élire qui, parmi eux, obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Crestot

Abstention : 62.5% Participation : 37.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Béatrice DIREZ, 92.46%



    Béatrice DIREZ

    92.46 %

    135 votes

  • Christine LOUIS, 91.09%



    Christine LOUIS

    91.09 %

    133 votes

  • Benoît PERNELLE, 89.72%



    Benoît PERNELLE

    89.72 %

    131 votes

  • Ghislaine HUBLET, 88.35%



    Ghislaine HUBLET

    88.35 %

    129 votes

  • Jean-Baptiste VANDAMME, 88.35%



    Jean-Baptiste VANDAMME

    88.35 %

    129 votes

  • Chantal BELFONTAINE, 86.98%



    Chantal BELFONTAINE

    86.98 %

    127 votes

  • Angel DE HARO, 86.98%



    Angel DE HARO

    86.98 %

    127 votes

  • Raynald ROSSIGNOL, 86.98%



    Raynald ROSSIGNOL

    86.98 %

    127 votes

  • Cécilia BERRAHLA, 86.3%



    Cécilia BERRAHLA

    86.3 %

    126 votes

  • Jean-François LECERF, 86.3%



    Jean-François LECERF

    86.3 %

    126 votes

  • Virginie PARIS, 85.61%



    Virginie PARIS

    85.61 %

    125 votes

  • Peggy FOUCHER, 84.24%



    Peggy FOUCHER

    84.24 %

    123 votes

  • Philippe PATTEY, 83.56%



    Philippe PATTEY

    83.56 %

    122 votes

  • Alain BARBETTE, 82.87%



    Alain BARBETTE

    82.87 %

    121 votes

  • Alain DESSAUX, 71.91%



    Alain DESSAUX

    71.91 %

    105 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 438 habitants
  • 392 inscrits
  • Votants147 inscrits 37.5%
  • Abstentionnistes245 inscrits 62.5%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

"Le progressisme ne va pas commencer au ministère de l'Intérieur en tout cas" : les députés de l'aile gauche de LREM méfiants après le remaniement

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Crestot : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Dans les communes qui recensent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Crestot

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Le maire en fonction de Crestot, Raynald Rossignol, est candidat à sa réélection. Alain Barbette sera dans la course pour les élections. Aux municipales 2014 où il s'était présenté, il avait décroché un siège au conseil municipal. Les candidatures de Chantal Belfontaine, Cécilia Berrahla, Angel De Haro, Alain Dessaux, Béatrice Direz, Peggy Foucher, Ghislaine Hublet, Jean-François Lecerf, Christine Louis, Virginie Paris, Philippe Pattey, Benoît Pernelle et Jean-Baptiste Vandamme viennent s'ajouter à celles précédemment nommées.

Pour information : pour qu'un candidat puisse être élu au premier tour, il doit avoir atteint une majorité absolue et avoir rassemblé les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si second tour il y a, ce dernier doit avoir obtenu une majorité relative afin d'être élu et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Crestot ?

Les électeurs de Crestot se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Certains critères doivent être réunis pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, habitant ou payant ses impôts dans la commune en question. Il faut également être majeur pour avoir le droit de vote.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Si vous vivez dans une ville de moins de 1000 habitants, vous avez un type de scrutin spécifique lors des élections municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Vous désignez plusieurs candidats à la fois et pouvez également choisir des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune de Crestot ont été choisis par les résidents le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Antoine Ternon, David Dron, Raynald Rossignol, Fabrice Haillet De Sainte Croix mais aussi Alain Barbette et Christine Louis assistaient Pierre Duval et Catherine Gomis Dubois, qui ont été chargés par les Crestotais de les diriger.
D'assez nombreux électeurs ont placé un bulletin dans l'urne : 247 d'entre eux se sont déplacés parmi les 327 inscrits, ce qui représente une forte hausse du taux de participation depuis 2008 (71,01 % aux précédentes élections municipales).

Les autres élections ont-elles connu des résultats similaires ?

Alors que les Présidentielles se tenaient en 2017, on totalisait plusieurs scrutins depuis les dernières élections municipales. Les citoyens de Crestot ont produit des résultats différents de ce qui a été recensé au niveau du pays lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017.
L'écart s'est creusé entre François Fillon (Républicains) qui a obtenu 14,95 % des suffrages au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part, qui ont emporté 42,19 % et 18,94 % des voix. Au second tour, 56,81 % des habitants de Crestot ont voté pour Marine Le Pen. 298 électeurs de Crestot se sont déplacés, ce qui revient à 80,98 % de la population.
11,52 %, c'est le score de Renaissance (soutenue par La République en Marche) lors des Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 34,55 % des votes.

Quelques informations sur Crestot

Précision sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Crestot. Le cadre socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un important indicateur à prendre en considération concernant la condition dans la commune.

Quelles sont les particularités des résidents de la commune de Crestot ?

À Crestot, 565 résidents vivent dans ce village de l'Eure. Crestot fait partie de la Communauté de Communes du Pays du Neubourg, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des communes comme Saint-Aubin-d'Écrosville, Vitot ou également La Haye-du-Theil. Les Crestotais restent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 14,77 % des individus entre 15 et 24 ans. Les chiffres de l'immigration à Crestot se révèlent peu élevés, avec 0,72 % d'immigrés.

Crestot : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Ces chiffres aident à analyser le marché du travail à Crestot. Les professions intermédiaires et ouvriers sont très présents parmi la population en activité de Crestot (67,35 %). Plus généralement, les Crestotais actifs, qui sont au nombre de 270, constituent 48,92 % des habitants de la ville. Dans l'agglomération crestotaise, les demandeurs d'emploi représentent presque 10 % de la population – dont plus de la moitié sont des femmes.
La ville de Crestot est similaire à la France en ce qui concerne le niveau de vie. Les Crestotais ont en moyenne perçu 20 389 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Le niveau de vie d'une ville s'estime également en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Côté location, les Crestotais recherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à environ 1 % de la demande. Un peu plus de 30 % des propriétaires choisissent d'investir dans une maison de 6 pièces et un peu plus du tiers dans une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Crestot ?

Afin de répondre aux besoins des résidents de Crestot, on peut dire que les infrastructures manquent un peu, si on examine les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 161 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Crestot, et donc de nombreuses familles (par rapport au nombre total de résidents).
Outre les aménagements de la ville, il est bon d'apprendre si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. La qualité de l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.