← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chauffours

Résumé du premier tour

Les municipales ont mobilisé les résidents de Chauffours le 15 mars 2020. 57,35 % des électeurs se sont rendus aux urnes au 1er tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 70,67 %, on constate une baisse de -13,32 points de la participation. Cette année, le nombre de citoyens de l'Eure-et-Loir s'étant déplacés aux bureaux de vote (51,44 %) a baissé par rapport au scrutin précédent (68,75 %).

Si un candidat peut réunir plus de la moitié des voix et au moins 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

À Chauffours, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Chauffours (28), la totalité des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des municipales 2020. C'est Constance Prevosteau qui se retrouve en tête à la suite du 1er tour des élections municipales : elle récolte 98,30 % des votes. Mélanie Hoyau a pu tabler sur l'appui de 97,45 % des votants. En troisième position, c'est Stéphanie Doublet qui a emporté 96,61 %. D'autres candidats élus ont aussi été soutenus par les électeurs, comme le prouvent les résultats élevés d'Annie Esnault (95,76 %), Fabrice Rodier (94,06 %), Frédéric Barreau (93,22 %), Fabienne Bossion (91,52 %), Romain Hasquenoph (87,28 %), Jean-Noël Arnou (84,74 %), Gérard Bernard (83,89 %) et Thierry Deseyne (81,35 %).

Le futur maire sera désigné parmi les conseillers municipaux fraîchement élus, ainsi que par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Chauffours

Abstention : 42.65% Participation : 57.35%

Résultats détaillés du tour 1

  • Constance PREVOSTEAU, 98.3%



    Constance PREVOSTEAU

    98.3 %

    116 votes

  • Mélanie HOYAU, 97.45%



    Mélanie HOYAU

    97.45 %

    115 votes

  • Stéphanie DOUBLET, 96.61%



    Stéphanie DOUBLET

    96.61 %

    114 votes

  • Annie ESNAULT, 95.76%



    Annie ESNAULT

    95.76 %

    113 votes

  • Fabrice RODIER, 94.06%



    Fabrice RODIER

    94.06 %

    111 votes

  • Frédéric BARREAU, 93.22%



    Frédéric BARREAU

    93.22 %

    110 votes

  • Fabienne BOSSION, 91.52%



    Fabienne BOSSION

    91.52 %

    108 votes

  • Romain HASQUENOPH, 87.28%



    Romain HASQUENOPH

    87.28 %

    103 votes

  • Jean-Noël ARNOU, 84.74%



    Jean-Noël ARNOU

    84.74 %

    100 votes

  • Gérard BERNARD, 83.89%



    Gérard BERNARD

    83.89 %

    99 votes

  • Thierry DESEYNE, 81.35%



    Thierry DESEYNE

    81.35 %

    96 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 287 habitants
  • 211 inscrits
  • Votants121 inscrits 57.35%
  • Abstentionnistes90 inscrits 42.65%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Le spectre d'un nouveau report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chauffours : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé à l'issue des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque électeur a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Qui sera dans la course à Chauffours pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Candidat à sa réélection, Thierry Deseyne est le maire actuel de Chauffours. De plus, Jean-Noël Arnou a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Les autres candidats sont Frédéric Barreau, Gérard Bernard, Fabienne Bossion, Stéphanie Doublet, Annie Esnault, Romain Hasquenoph, Mélanie Hoyau, Constance Prevosteau et Fabrice Rodier.

Atteindre la majorité absolue dès le premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat dispose de plus d'un quart des votes des habitants enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être remportée pour que le candidat soit élu et soit en mesure de prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Chauffours : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les citoyens de Chauffours auront l'opportunité, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Un individu européen qui réside en France a le droit de voter aux élections municipales, sous réserve d'être inscrit sur les listes électorales françaises. Afin que sa demande d'inscription soit retenue, il doit avoir au moins 18 ans le jour de sa requête.

Quels étaient les résultats des élections municipales de 2014 ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les communes de moins de 1000 habitants lors de ces municipales ? Il s'agit d'un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Chauffours avaient été élus. Les habitants de la commune pouvaient compter sur Stephanie Doublet, Marie-Claude Hallay et Annie Esnault pour administrer leur commune. À leurs côtés, on pouvait voir Romain Hasquenoph, Thierry Deseyne, Gerard Bernard, Jean Noel Arnou mais aussi Eric Chassine et Fabrice Rodier.
D'assez nombreux citoyens se sont déplacés aux bureaux de vote : 147 sur les 208 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte baisse de la participation lorsqu'on la rapporte aux dernières Municipales de 2008 où elle affichait 81,17 %.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs votes ont eu lieu à la suite des élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. En 2017, au premier tour des précédentes élections présidentielles, les électeurs de Chauffours ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir à l'échelle nationale.
19,66 % : c'est le score du premier tour d'Emmanuel Macron (En marche !), après Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 28,65 % et 21,91 % des voix. Avec 55,48 % des suffrages, Emmanuel Macron s'est imposé durant le second tour à Chauffours. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Chauffours était de 86,47 %, et il atteignait 83,25 % en 2017 avec 174 votants. On observe donc une baisse différente de la variation remarquée au niveau du pays (-5,8 points).
À l'issue des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 24,07 % des votes, devançant ainsi La République en Marche avec Renaissance (17,59 %).

Chauffours : les données clefs

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Toutes les caractéristiques des résidents de Chauffours

276 personnes vivent à Chauffours. C'est un hameau d'Eure-et-Loir. La Communauté d'Agglomération Chartres Métropole donne la possibilité de connecter à Chauffours des villes et des villages, comme Thivars, Houville-la-Branche ou bien Meslay-le-Vidame. La population est peu âgée puisque la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Cependant, 19,16 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Chauffours est peu concernée par l'immigration, avec 2,14 % d'immigrés.

Emploi, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Chauffours ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Chauffours ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Voici les statuts professionnels majoritaires à Chauffours : 64,53 % des travailleurs sont des employés et ouvriers. 50,45 % des habitants travaillent (soit environ 140 personnes). Le taux d'inactivité de la population s'élève à 5 % des résidents (dont une majeure partie sont des femmes).
Les foyers disposaient d'un revenu médian de 21 098 € par an durant l'année 2014. En comparaison, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France cette même année.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous informeront également sur le niveau de vie des habitants de la commune. Au niveau de la location, on remarque que les habitants de la commune louent plus souvent les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les appartements meublés de 2 pièces. Ils sont moins de 3 % à louer le premier type de logement et environ 2 % le second. Les résidents de Chauffours sont 44 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et presque 22 % à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Chauffours et qualité de vie vont-ils de pair ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des habitants de la commune. On recense 49 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune de Chauffours.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une ville, il est important de connaître l'éventuelle présence de pollution. Qu'en est-il de la qualité de l'air dans votre commune ? D'après l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air est en moyenne de 4,06 sur l'année. Il est calculé par rapport à divers niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote, les poussières ainsi que l'ozone. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Chauffours s'avère conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.