Résumé de l'élection

Le 15 mars 2020, les habitants de Romans-sur-Isère sont allés voter pour les élections municipales. On note un faible taux de participation dans la commune, en l'occurrence 36,87 %. S'il paraît difficile de lister l'ensemble des raisons derrière un tel nombre, il est cependant possible d'effectuer un lien avec l'actuelle pandémie de coronavirus. Dans le département de la Drôme, le taux de participation a baissé par rapport au scrutin précédent (76,23 % contre 63,08 % cette année).

L'entrée au deuxième tour est destinée aux listes qui emportent 10 % des votes exprimés. La liste qui obtiendra la majorité relative recevra la moitié des places à pourvoir, tandis que le reste des sièges seront répartis de manière proportionnelle parmi l'ensemble des listes ayant décroché au moins 5 % des voix.

À Romans-sur-Isère, qui est en tête au premier tour des municipales 2020 ?

La liste de la Droite est en première position du 1er tour des élections municipales, étant donné que Marie-Hélène Thoraval récolte 46,25 % des suffrages. Concernant Thomas Huriez (PASSIONNÉMENT ROMANS), il emporte 25,64 % des votes.

Que retenir des chiffres réalisés par les autres listes ? Dans cette municipalité, ils s'avèrent plus faibles. Ces listes incluent celles de Julie Maurel (Gauche, 16,94 %) et Isabelle Pagani (Gauche, 11,14 %).

0,83 % des résidents ont voté blanc dans cette ville moyenne. De plus, 1,92 % des bulletins ont été déclarés invalides.

Le gouvernement a donné le 16 mars 2020 différentes mesures de confinement devant freiner la propagation du coronavirus en France, parmi lesquelles le report du second tour des élections municipales, qui auront donc lieu à Romans-sur-Isère à une autre date.

Résultats Romans-sur-Isère

Abstention : 63.13% Participation : 36.87%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Marie-hélène Thoraval, Divers droite, , 46.25%, 3589 votes

    Ballotage

    Marie-hélène Thoraval
    Divers droite
    ROMANS !

    46.25 %

    3589 votes

  • 2, Thomas Huriez, Divers centre, , 25.64%, 1990 votes

    Ballotage

    Thomas Huriez
    Divers centre
    PASSIONNÉMENT ROMANS

    25.64 %

    1990 votes

  • 3, Julie Maurel, Divers gauche, , 16.94%, 1315 votes

    Ballotage

    Julie Maurel
    Divers gauche
    COLLECTIF POUR ROMANS

    16.94 %

    1315 votes

  • 4, Isabelle Pagani, Divers gauche, , 11.14%, 865 votes

    Ballotage

    Isabelle Pagani
    Divers gauche
    ROMANS EN COMMUN

    11.14 %

    865 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 33613 habitants
  • 21639 inscrits
  • Votants7978 inscrits 36.87%
  • Abstentionnistes13661 inscrits 63.13%
  • Votes blancs66 inscrits 0.83%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/39

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Romans-sur-Isère : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Quels sont les candidats qui se présentent à Romans-Sur-Isère ? Faites connaissance avec ceux qui se sont inscrits dans votre ville !

Qui se présentera à Romans-Sur-Isère pour les Municipales 2020 ?

Pour être un candidat officiel à l'occasion des élections municipales 2020, le dépôt de candidature devait être fait avant le 27 février. Ainsi, à Romans-Sur-Isère, voici les candidats avérés. Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-Sur-Isère et soutenue par la Droite, propose sa candidature pour un nouveau mandat, avec la liste ROMANS !. Thomas Huriez, tête de liste de PASSIONNÉMENT ROMANS, est également candidat et l'actuel représentant du Centre. Autres choix possibles pour les citoyens : Julie Maurel et Isabelle Pagani de la Gauche, têtes de liste de "COLLECTIF POUR ROMANS" et "ROMANS EN COMMUN".

Romans-sur-Isère : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'issue des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Romans-sur-Isère disposera d'un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous habitez ou vous acquittez de vos impôts dans la municipalité, vous êtes invité à aller au bureau de vote.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Vous souvenez-vous des 23 et 30 mars 2014  ? C'est durant ces dates que les électeurs de Romans-sur-Isère avaient choisi les membres du conseil municipal, au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Romans-sur-Isère était alors une commune de droite, comme la majorité des villes françaises. En atteignant un score de 46,3 % au second tour, la liste liée à la Droite Romans gagnant avait décroché 29 sièges sur les 39 disponibles. Nuançant la tendance évoquée précédemment, la seconde position du scrutin était pour la liste ROMANS PLUS FORT, qui emportait 8 sièges au conseil.
Habituellement assez élevé, le taux de participation a enregistré une forte baisse dans le cadre des précédentes élections, où il était de 57,95 %. Lors des élections municipales de 2008, la participation s'élevait à 62 %.

Les derniers suffrages révélaient-ils les mêmes résultats ?

Entre aujourd'hui et les Présidentielles de 2017, les tendances politiques sont identiques. En mettant en parallèle les scores du premier tour, on note 23,32 % des suffrages en faveur d'Emmanuel Macron (En marche !), 21,97 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière, 21,28 % pour Marine Le Pen (Front national). Il y a eu 67,7 % de votes pour Emmanuel Macron du côté des habitants de Romans-sur-Isère. Entre 2012 et 2017, on constate une baisse dans la participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, le cas de Romans-sur-Isère est assez similaire. Effectivement, le taux de participation pour le deuxième tour des Présidentielles était de 78,18 % en 2012 contre 72,46 % en 2017 (pour 15 470 votants).
Aux élections européennes de 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a su séduire, avec 22,07 % des votes. Elle était suivie de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) qui, pour sa part, en a réuni 21,27 %.
On en apprendra plus sur l'importance de cette évolution au moment des élections municipales 2020.

Romans-sur-Isère : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude permet de comprendre l'environnement d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Quelques statistiques sur la population de Romans-sur-Isère

En termes de population, Romans-sur-Isère, une ville moyenne de la Drôme, compte 33 160 résidents. La création de la Communauté d'Agglomération Valence Romans Agglo a donné la possibilité de relier cette ville moyenne à des villes avoisinantes, comme Beaumont-lès-Valence, Clérieux ou Beauvallon. Si 20,57 % des Romanais ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. À Romans-sur-Isère, les données officielles attestent d'une part de l'immigration assez significative, à hauteur de 11,28 % de la population.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Romans-sur-Isère ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Romans-sur-Isère ? La réponse par le biais des chiffres suivants. 43,28 % des Romanais exercent un emploi (14 239 personnes). Parmi ces derniers, 53,69 % sont des ouvriers et employés. Environ 21 % des habitants romanais en âge de travailler sont en demande d'emploi. Les hommes forment plus de la moitié des chômeurs.
En France, le revenu moyen des ménages était d'environ 20 000 € en 2014. Les Romanais ont pour leur part déclaré un revenu médian de 18 058 € en 2016. Le niveau de vie à Romans-sur-Isère est ainsi similaire à la moyenne nationale. Les personnes de plus de 75 ans constituent une majorité de la population affectée par la précarité. 22 % des citoyens vivent sous le seuil de pauvreté, dont 10 % déclarent environ 9 461 € de gains annuels, contre 31 943 € pour les plus riches.
Pour estimer l'attractivité d'une ville, il est toujours pertinent de s'intéresser aux résultats du marché immobilier. Dans la commune romanaise, les logements les plus populaires chez les locataires sont les appartements non HLM de 3 pièces (environ 10 %) et les appartements non HLM de 2 pièces (8 %). Ils s'avèrent plus de 11 % à être propriétaires de maisons de 5 pièces et moins de 12 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Romans-sur-Isère ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas. Le nombre d'urgences, maternités ou pharmacies accessibles intra-muros est de 15. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune comptabilise 6 089 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 6 crèches et 35 établissements scolaires. Par an, plus de 300 000 voyageurs passent dans la gare de Romans - Bourg-de-Péage.
Un cadre de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. Besoin de renseignements sur la qualité de l'air ? L'analyse de divers niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote, l'ozone ainsi que les poussières, laissent savoir que l'indice de qualité de l'air s'élève à 4,41 en moyenne sur l'année (l'indice Atmo). Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.