← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Montferrand-la-Fare

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les habitants de Montferrand-la-Fare ont voté pour les élections municipales. En 2014, le taux de participation lors du 1er tour des élections municipales était de 68,57 %. Il était cette année de 93,75 %, ce qui correspond à une hausse (25,18 points) de la participation. La participation dans le département de la Drôme a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 76,23 %, contre 63,08 % cette année.

En ayant au moins la moitié des votes et le quart des voix des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de façon automatique.

Élections municipales 2020 à Montferrand-la-Fare : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Montferrand-la-Fare (26), la totalité des 7 sièges à remporter a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Aurélien Kissler, fort de 96,55 % des suffrages, qui arrive en tête au 1er tour des élections municipales. Sylvie Garnero a convaincu 89,65 % des citoyens de la commune. Michel Kissler a rassemblé 82,75 % des suffrages à l'issue du premier tour. Au conseil municipal, on trouve aussi les candidats ayant emporté un score assez élevé, par exemple Maryse Pelletier (72,41 %), Régine Dessalles (68,96 %), Jean-Claude Deydier (68,96 %) et Gérard Canizarez (58,62 %).

Le ou la futur(e) maire va désormais être élu(e) par et parmi les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Montferrand-la-Fare

Abstention : 6.25% Participation : 93.75%

Résultats détaillés du tour 1

  • Aurélien KISSLER, 96.55%



    Aurélien KISSLER

    96.55 %

    28 votes

  • Sylvie GARNERO, 89.65%



    Sylvie GARNERO

    89.65 %

    26 votes

  • Michel KISSLER, 82.75%



    Michel KISSLER

    82.75 %

    24 votes

  • Maryse PELLETIER, 72.41%



    Maryse PELLETIER

    72.41 %

    21 votes

  • Régine DESSALLES, 68.96%



    Régine DESSALLES

    68.96 %

    20 votes

  • Jean-Claude DEYDIER, 68.96%



    Jean-Claude DEYDIER

    68.96 %

    20 votes

  • Gérard CANIZAREZ, 58.62%



    Gérard CANIZAREZ

    58.62 %

    17 votes

  • Eric DEYDIER, 41.37%



    Eric DEYDIER

    41.37 %

    12 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 37 habitants
  • 32 inscrits
  • Votants30 inscrits 93.75%
  • Abstentionnistes2 inscrits 6.25%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Montferrand-la-Fare : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans le cas des communes ne dépassant pas 1 000 habitants, le principe de la liste n'existe pas, les électeurs devront choisir directement leurs candidats le jour de l'élection (à la condition que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Quels candidats sont dans la course aux Municipales 2020 pour Montferrand-La-Fare ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La candidature de Gérard Canizarez a été acceptée. Régine Dessalles, Eric Deydier, Jean-Claude Deydier, Sylvie Garnero, Aurélien Kissler, Michel Kissler et Maryse Pelletier ont aussi validé leur candidature.

Précisons que les candidats sont élus à l'issue du premier tour dans le cas où ils atteignent la majorité absolue des voix des électeurs, mais sous réserve que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est requis, la majorité relative leur est nécessaire afin d'être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Montferrand-la-Fare ?

Qui sera élu au conseil municipal de la ville de Montferrand-la-Fare ? Réponse à l'issue des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Figurer sur les listes électorales est obligatoire pour prendre part à un vote. On doit ainsi être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la commune dont il est question.

Quels étaient les résultats des Municipales de 2014 ?

Les municipales ont une spécificité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, les élections ont permis à 7 membres de s'installer au conseil municipal de Montferrand-la-Fare, dès le soir du premier tour. Les candidats Jean-Claude Deydier et Paul Arnaud, avec Christel Arnaud, Michel Kissler, Eric Deydier, Chantal Kissler et Maryse Pelletier à leurs côtés, étaient chargés, par les Ferrémontains, d'administrer la municipalité.
Une tendance est ressortie à l'issue des élections : assez peu d'électeurs (24 votants pour 35 inscrits) sont allés glisser leur bulletin dans l'urne. Cette participation indique une forte baisse par rapport aux Municipales de 2008 où elle affichait 76,92 %.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, dont les Présidentielles qui se sont tenues en 2017. En étudiant les scores de Montferrand-la-Fare en 2017 au premier tour des Présidentielles, on note qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré à l'échelle du pays.
L'issue du premier tour place dans les meilleurs résultats Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 42,31 % des suffrages) mais également Emmanuel Macron (En marche !, 26,92 % des voix), et Benoît Hamon (Parti socialiste), derrière, avec 11,54 % des votes. Les citoyens de Montferrand-la-Fare ont tranché : 86,96 % des votes vers Emmanuel Macron au second tour. Les citoyens de Montferrand-la-Fare ont été 26 à venir voter pour le second tour.
Aux Européennes de 2019, la liste Envie d'Europe écologique et sociale a su séduire, avec 26,32 % des suffrages. Elle était suivie par La République en Marche avec Renaissance qui, pour sa part, en a réuni 21,05 %.

Quelques informations sur Montferrand-la-Fare

Le conseil municipal de Montferrand-la-Fare, qui sera désigné lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra identifier le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

De quels milieux proviennent les résidents de Montferrand-la-Fare ?

Montferrand-la-Fare est une commune de la Drôme, elle abrite 29 habitants. La Communauté de Communes des Baronnies en Drôme Provençale donne la possibilité de connecter à Montferrand-la-Fare des villes et des villages, comme Valouse, Verclause ou bien Mérindol-les-Oliviers. Les Ferrémontains sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 40 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Montferrand-la-Fare sont peu élevés, avec 3,33 % d'immigrés.

Comment qualifier le niveau de vie dans la commune de Montferrand-la-Fare ?

Le marché immobilier de Montferrand-la-Fare vous informera encore mieux sur le niveau de vie des Ferrémontains. Côté location, on compte plus de 11 % de maisons non HLM de 4 pièces et 5 % de maisons non HLM de 3 pièces qui sont habitées par des locataires. Concernant l'achat d'un logement, on peut noter que les maisons de 3 pièces attirent 16 % des propriétaires lorsqu'environ 28 % préfèrent une maison de 5 pièces.

La qualité de vie à Montferrand-la-Fare est-elle en sa faveur ?

La qualité de vie dans une ville passe aussi par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) établis dans celle-ci. On peut dire qu'ils manquent un peu à Montferrand-la-Fare. Il y a 4 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Vous avez certainement à coeur de savoir si votre commune est polluée. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut voir qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.