← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : La Roche-sur-Grane

Résumé du premier tour

Les résidents de La Roche-sur-Grane étaient appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Le 1er tour des municipales avait réuni 84,67 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 67,76 % à avoir voté (ce qui équivaut à une baisse de -16,91 points). Cette année, le nombre d'électeurs de la Drôme s'étant déplacés aux bureaux de vote (63,08 %) a baissé par rapport à l'élection précédente (76,23 %).

Si un candidat parvient à réunir au moins 50 % des voix et plus du quart des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant lors du premier tour à La Roche-sur-Grane ?

La Roche-sur-Grane (26) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. Irène Collot obtient 87,37 % au premier tour des élections municipales. On notera un résultat de 85,43 % pour Valérie Charignon. Côté chiffres, avec un résultat de 82,52 %, Lilian Lattard se retrouve troisième. Philippe Albrand (79,61 %), Christian Bonnet (77,66 %), Carine Monier (72,81 %), Chantal Gounon (71,84 %), Roger Bohler (68,93 %), Amandine Bonnet (66,99 %), Saskia Bohler (65,04 %) et Michel Peyrard (50,48 %) se démarquent aussi grâce à leur score assez élevé parmi les gagnants de ce scrutin.

Maintenant que les conseillers municipaux ont été choisis, ils se doivent d'élire – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - La Roche-sur-Grane

Abstention : 32.24% Participation : 67.76%

Résultats détaillés du tour 1

  • Irène COLLOT, 87.37%



    Irène COLLOT

    87.37 %

    90 votes

  • Valérie CHARIGNON, 85.43%



    Valérie CHARIGNON

    85.43 %

    88 votes

  • Lilian LATTARD, 82.52%



    Lilian LATTARD

    82.52 %

    85 votes

  • Philippe ALBRAND, 79.61%



    Philippe ALBRAND

    79.61 %

    82 votes

  • Christian BONNET, 77.66%



    Christian BONNET

    77.66 %

    80 votes

  • Carine MONIER, 72.81%



    Carine MONIER

    72.81 %

    75 votes

  • Chantal GOUNON, 71.84%



    Chantal GOUNON

    71.84 %

    74 votes

  • Roger BOHLER, 68.93%



    Roger BOHLER

    68.93 %

    71 votes

  • Amandine BONNET, 66.99%



    Amandine BONNET

    66.99 %

    69 votes

  • Saskia BOHLER, 65.04%



    Saskia BOHLER

    65.04 %

    67 votes

  • Michel PEYRARD, 50.48%



    Michel PEYRARD

    50.48 %

    52 votes

  • Frédéric BERTRAND, 46.6%



    Frédéric BERTRAND

    46.6 %

    48 votes

  • Claire TINCELIN SALOMON, 41.74%



    Claire TINCELIN SALOMON

    41.74 %

    43 votes

  • Grégory BONNET, 39.8%



    Grégory BONNET

    39.8 %

    41 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 168 habitants
  • 152 inscrits
  • Votants103 inscrits 67.76%
  • Abstentionnistes49 inscrits 32.24%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

La vraie-fausse réflexion autour du report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Roche-sur-Grane : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseils municipaux aura lieu les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste n'existe pas, les électeurs devront sélectionner directement leurs candidats le jour du scrutin (à la condition que ceux-ci aient soumis leur candidature).

À La Roche-Sur-Grane, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. La ville de La Roche-Sur-Grane, tenue par Christian Bonnet, voit celui-ci candidater à sa réélection. De plus, Philippe Albrand a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Frédéric Bertrand, Roger Bohler, Saskia Bohler, Amandine Bonnet, Grégory Bonnet, Valérie Charignon, Irène Collot, Chantal Gounon, Lilian Lattard, Carine Monier, Michel Peyrard et Claire Tincelin Salomon s'ajoutent à la liste des candidats à La Roche-Sur-Grane.

Remporter la majorité absolue dès le premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat dispose de plus d'un quart des voix des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être obtenue pour que le candidat soit élu et puisse décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Roche-sur-Grane ?

À la suite des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de La Roche-sur-Grane sera connu. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'UE.

Quelle était la donne politique en 2014, à l'issue des précédentes élections municipales ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes. Ce scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants lors des élections municipales.
11 membres du conseil municipal de la ville de La Roche-sur-Grane ont été choisis par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour les diriger, les Rochois avaient fait confiance à Roger Bohler et Irène Collot. Frédéric Bertrand, Christine Joly, Chantal Gounon, Christine Bonnet mais aussi Lilian Lattard et Philippe Albrand étaient chargés de les accompagner.
De nombreux électeurs se sont déplacés aux bureaux de vote : 127 sur les 150 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci indique une hausse du taux de participation si on le rapporte aux dernières Municipales de 2008 où il atteignait 82,4 %.

La tendance était-elle la même à l'occasion des précédentes élections ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les dernières élections municipales. Concernant les précédentes Présidentielles, elles se sont tenues en 2017. À La Roche-sur-Grane, les votes recensés au premier tour des Présidentielles de 2017 ont été différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Si Emmanuel Macron (En marche !) n'a eu que 17,95 % des voix, Marine Le Pen (Front national) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) se plaçaient devant au premier tour : 29,06 % et 28,21 % des suffrages. Emmanuel Macron a été élu par les citoyens de La Roche-sur-Grane qui l'ont choisi à 54,72 %. Les citoyens de La Roche-sur-Grane ont été 118 à aller voter au second tour.
L'analyse des résultats obtenus aux élections européennes 2019 témoigne d'un score de 29,21 % pour Europe Écologie, et de 26,97 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

La Roche-sur-Grane : les informations clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces éléments sont d'autant plus pertinents qu'ils donnent la possibilité de mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Tout ce qu'il y a à savoir concernant le profil des habitants de La Roche-sur-Grane

170 personnes vivent à La Roche-sur-Grane. C'est un hameau de la Drôme. On retrouve avec La Roche-sur-Grane, au sein des communes qui composent la Communauté de Communes du Val de Drôme, Chabrillan, Divajeu ou également Eurre. La ville reste peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,10 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 7,47 % des résidents de La Roche-sur-Grane, une part assez élevée.

Niveau de vie confortable et La Roche-sur-Grane vont-ils de pair ?

Les chiffres de l'emploi sont un parfait indicateur du niveau de vie des citoyens de La Roche-sur-Grane. Près de 87 habitants (51,15 % de la population) ont un travail à La Roche-sur-Grane. En large majorité (75 % de la population active), les Rochois sont des employés et professions intermédiaires. Les allocations de chômage sont perçues par environ 11 % des habitants rochois. Plus de la moitié de ces personnes sont des hommes.
Si l'on souhaite confronter les chiffres, le niveau de vie à La Roche-sur-Grane est similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des Rochois s'élevait à 21 093 € durant l'année 2016 lorsque le revenu fiscal médian français était de plus de 20 000 € sur l'année 2014.
Les Rochois sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous renseigneront sur le sujet. Sur le marché locatif rochois, les plus cotées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui représentent presque 10 % de la demande, ainsi que les maisons HLM de 4 pièces à hauteur de 6 %. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont presque 21 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 27 % une maison de 6 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à La Roche-sur-Grane

La Roche-sur-Grane est une commune où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Il y a 32 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de La Roche-sur-Grane, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent. Ces jeunes citoyens disposent de 1 établissement scolaire.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une information importante sur la qualité de vie sur place. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut noter qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.