Résumé de l'élection

Les citoyens de Lomont-sur-Crête se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter lors des élections municipales. 73,33 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 92,70 % à l'élection de 2014 (baisse de -19,37 points). La participation dans le département du Doubs a baissé en comparaison avec le dernier scrutin : 77,56 % contre 62,85 % cette année.

Tout candidat qui a séduit au moins 50 % des électeurs et 25 % des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Lomont-sur-Crête : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

Il y avait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Lomont-sur-Crête (25). La totalité de ces sièges a déjà été octroyée dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Chiffres du 1er tour des élections municipales : Maxime Magnin et Olivier Tousseul arrivent en tête avec 97,24 %. La candidate Karine Pegeot, en atteignant un score de 93,57 %, gagne la troisième place. Le chiffre élevé atteint par Claude Devillers (92,66 %), Albin Botot-Boëgly (86,23 %), Charles Simonin (86,23 %), Christophe Dauphin (85,32 %), Amandine Genevois (83,48 %), Jean-Luc Dauphin (82,56 %), Séverine Marguier (81,65 %) et Joël Dauphin (69,72 %) atteste leur popularité.

Certains habitants de ce hameau ont voté blanc, à 0,91 %.

Le nouveau maire se trouvant parmi les conseillers municipaux, c'est désormais à ces derniers de le désigner.

Résultats Lomont-sur-Crête

Abstention : 26.67% Participation : 73.33%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Maxime MAGNIN, , 97.24%, 106 votes

    Élu·e



    Maxime MAGNIN

    97.24 %

    106 votes

  • 2, Olivier TOUSSEUL, , 97.24%, 106 votes

    Élu·e



    Olivier TOUSSEUL

    97.24 %

    106 votes

  • 3, Karine PEGEOT, , 93.57%, 102 votes

    Élu·e



    Karine PEGEOT

    93.57 %

    102 votes

  • 4, Claude DEVILLERS, , 92.66%, 101 votes

    Élu·e



    Claude DEVILLERS

    92.66 %

    101 votes

  • 5, Albin BOTOT-BOËGLY, , 86.23%, 94 votes

    Élu·e



    Albin BOTOT-BOËGLY

    86.23 %

    94 votes

  • 6, Charles SIMONIN, , 86.23%, 94 votes

    Élu·e



    Charles SIMONIN

    86.23 %

    94 votes

  • 7, Christophe DAUPHIN, , 85.32%, 93 votes

    Élu·e



    Christophe DAUPHIN

    85.32 %

    93 votes

  • 8, Amandine GENEVOIS, , 83.48%, 91 votes

    Élu·e



    Amandine GENEVOIS

    83.48 %

    91 votes

  • 9, Jean-Luc DAUPHIN, , 82.56%, 90 votes

    Élu·e



    Jean-Luc DAUPHIN

    82.56 %

    90 votes

  • 10, Séverine MARGUIER, , 81.65%, 89 votes

    Élu·e



    Séverine MARGUIER

    81.65 %

    89 votes

  • 11, Joël DAUPHIN, , 69.72%, 76 votes

    Élu·e



    Joël DAUPHIN

    69.72 %

    76 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 164 habitants
  • 150 inscrits
  • Votants110 inscrits 73.33%
  • Abstentionnistes40 inscrits 26.67%
  • Votes blancs1 inscrits 0.91%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Lomont-sur-Crête : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va s'organiser au cours des 15 et 22 mars 2020. Dans les communes qui recensent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement déclaré leur candidature.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Lomont-Sur-Crête

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. À Lomont-Sur-Crête, Claude Devillers, maire actuel, est candidat à sa réélection. De plus, Albin Botot-Boëgly a déposé sa candidature. Dans les candidats officiels, on retrouve également Christophe Dauphin, Jean-Luc Dauphin, Joël Dauphin, Amandine Genevois, Maxime Magnin, Séverine Marguier, Karine Pegeot, Charles Simonin et Olivier Tousseul.

Atteindre la majorité absolue au premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut aussi que le candidat dispose de plus d'un quart des voix des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être obtenue pour que le candidat soit élu et soit en mesure de prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Lomont-sur-Crête : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la commune de Lomont-sur-Crête sera choisi les 15 et 22 mars 2020, lors des élections municipales 2020. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui habitent ou paient leurs impôts dans la municipalité dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces élections municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs membres en même temps et peuvent également voter pour des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Lomont-sur-Crête avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Charles Simonin, Maxime Magnin, Amandine Lenoir, Joël Dauphin mais aussi Séverine Pegeot Epouse Marguier et Claude Devillers épaulaient Stéphane Bluzet et Olivier Tousseul, qui ont été chargés par les Lomoniers de les diriger.
127 citoyens, sur 137 inscrits, se sont déplacés à leur bureau de vote, soit de très nombreux électeurs. Par rapport aux Municipales de 2008 (taux de participation de 80,42 %), une forte hausse de la participation ressort.

Cette évolution est-elle née lors des dernières élections ?

Les précédentes Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les dernières Municipales. Les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 recensés dans la ville de Lomont-sur-Crête étaient différents de ceux de l'ensemble du territoire.
Durant le premier tour, François Fillon et Marine Le Pen sont parvenus ex aequo en tête, forts de 36,13 % des voix. Avec 67,31 % des suffrages, Marine Le Pen s'est imposée au deuxième tour à Lomont-sur-Crête. 88,59 % (soit 132 votants) : tel était le taux de participation des résidents de Lomont-sur-Crête au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 96,18 % à faire le déplacement en 2012.
Les élections européennes de 2019 ont été l'opportunité pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de se différencier avec un score de 35,16 %. La liste l'Union de la Droite et du Centre a, quant à elle, emporté 23,08 % des voix.

Lomont-sur-Crête : les informations clefs

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Quelques données concernant le profil des résidents de Lomont-sur-Crête

Lomont-sur-Crête est une ville du Doubs. Elle comptabilise 171 âmes. On trouve avec Lomont-sur-Crête, au sein des communes qui constituent la Communauté de Communes du Doubs Baumois, La Bretenière, Fourbanne ou également Hyèvre-Paroisse. Si 24,32 % des Lomoniers ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). À Lomont-sur-Crête, les résidents sont composés à 2,34 % de personnes issues de l'immigration.

Activité, logement, revenus... Comment vit-on à Lomont-sur-Crête ?

Les données suivantes fournissent un aperçu de la situation en ce qui concerne le chômage dans la ville de Lomont-sur-Crête. Les Lomoniers sont actifs à hauteur de 47,37 % de la population (soit près de 79 habitants). 82,35 % de la population active fait partie des ouvriers et agriculteurs exploitants. 6 %, c'est le pourcentage des demandeurs d'emploi dans les habitants lomoniers. Une majeure partie sont des femmes.
Statistiquement, les Lomoniers touchent un revenu moyen similaire à celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national était de 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 19 645 €.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une bonne illustration du niveau de vie des Lomoniers. Plus de 4 % des locataires lomoniers résident dans un appartement non HLM de 3 pièces et moins de 3 % dans un appartement non HLM de 4 pièces. À Lomont-sur-Crête, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 5 pièces à un peu plus du tiers et sont 36 % à investir dans une maison de 6 pièces.

Comment qualifier le cadre de vie au sein de la ville de Lomont-sur-Crête ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une ville. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour comprendre la capacité de la ville à répondre aux besoins de ses habitants. À Lomont-sur-Crête, les infrastructures manquent un peu. Avec un total global de 34 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à Lomont-sur-Crête si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.