← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Charnay

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les électeurs de Charnay se sont rendus aux urnes pour les élections municipales. Le 1er tour des élections municipales a rassemblé 52,32 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 64,25 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -11,93 points). Le pourcentage d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Doubs) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 77,56 % contre 62,85 % cette année.

Pour pouvoir rejoindre le conseil municipal, un candidat se doit d'avoir obtenu plus de 50 % des voix exprimées et le quart des votes des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Charnay : quels sont les scores ?

À Charnay (25), la totalité des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020. Lors du premier tour des municipales, c'est Denis Gauthier qui passe en tête avec 93,58 % des suffrages. 88,23 % des électeurs ont porté leur choix sur Valérie Arsac. Au premier tour, grâce à 86,63 % des suffrages en sa faveur, Anne-Marie Petitlaurent arrive en troisième rang. Agnès Gavignet (84,49 %), Richard Roy (83,95 %), Jean-Claude Stadelmann (81,81 %), Élodie Viry (81,28 %), Yohanna Guinchard (80,21 %), Claude Outrey (74,33 %), Philippe Painblanc (74,33 %) et Samuel Karp (73,79 %) ont également, d'après leur score élevé, séduit les électeurs.

Le futur maire sera nommé parmi les membres du conseil municipal fraîchement élus, mais également par ces derniers.

Résultats du premier tour - Charnay

Abstention : 47.68% Participation : 52.32%

Résultats détaillés du tour 1

  • Denis GAUTHIER, 93.58%



    Denis GAUTHIER

    93.58 %

    175 votes

  • Valérie ARSAC, 88.23%



    Valérie ARSAC

    88.23 %

    165 votes

  • Anne-Marie PETITLAURENT, 86.63%



    Anne-Marie PETITLAURENT

    86.63 %

    162 votes

  • Agnès GAVIGNET, 84.49%



    Agnès GAVIGNET

    84.49 %

    158 votes

  • Richard ROY, 83.95%



    Richard ROY

    83.95 %

    157 votes

  • Jean-Claude STADELMANN, 81.81%



    Jean-Claude STADELMANN

    81.81 %

    153 votes

  • Élodie VIRY, 81.28%



    Élodie VIRY

    81.28 %

    152 votes

  • Yohanna GUINCHARD, 80.21%



    Yohanna GUINCHARD

    80.21 %

    150 votes

  • Claude OUTREY, 74.33%



    Claude OUTREY

    74.33 %

    139 votes

  • Philippe PAINBLANC, 74.33%



    Philippe PAINBLANC

    74.33 %

    139 votes

  • Samuel KARP, 73.79%



    Samuel KARP

    73.79 %

    138 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 462 habitants
  • 367 inscrits
  • Votants192 inscrits 52.32%
  • Abstentionnistes175 inscrits 47.68%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Arnaud Montebourg entame un tour de France pour tester sa candidature à l'élection présidentielle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Charnay : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous pourrez donc voter pour un ou plusieurs candidats et non une liste !

Qui allons-nous voir à Charnay, pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Être réélu à la mairie de Charnay est l'ambition de Jean-Claude Stadelmann, maire en fonction. Valérie Arsac se porte elle aussi candidate. Vous pourrez aussi découvrir sur les bulletins de vote Denis Gauthier, Agnès Gavignet, Yohanna Guinchard, Samuel Karp, Claude Outrey, Philippe Painblanc, Anne-Marie Petitlaurent, Richard Roy et Élodie Viry.

Rappelons que la victoire d'un candidat dès le premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, sous réserve qu'au moins un quart des résidents présents sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. De façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, d'atteindre une majorité relative.

Charnay : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera l'heure pour les résidents de Charnay de participer aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous résidez ou payez des impôts dans cette commune, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut toutefois que vous soyez majeur, que vous jouissiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales chanettières.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Lors de ces élections municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats à la fois et désigner des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
Les sièges du conseil municipal de Charnay avaient été pourvus le 23 mars 2014. De fait, dès le soir du premier tour, les électeurs en désignaient 11 membres. Anne-Marie Petitlaurent et Hervé Lacroix étaient les candidats désignés par les Chanettiers. Avec Claude Outrey, Bernard Paimblanc, Agnès Gavignet, Pascal Blanc mais aussi Eddy Angioni et Rachel Baullier, ils avaient comme mission d'administrer la commune.
Point sur la participation : assez peu de citoyens sont allés voter. En effet, seuls 239 électeurs ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 372 noms. Ainsi, on observe une forte baisse par rapport au taux de participation des élections municipales de 2008, qui affichait 75 %.

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y découvrir la même évolution ?

Plusieurs élections se sont déroulées dans l'intervalle entre les précédentes élections municipales et cette année. Les Présidentielles, en particulier, se sont tenues en 2017. Sur la ville de Charnay, l'analyse comparative des scores obtenus au premier tour des Présidentielles de 2017 suggère que ceux-ci s'avéraient différents de l'ensemble du territoire.
20 % : c'est le résultat du premier tour de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté respectivement 29,03 % et 23,55 % des voix. Emmanuel Macron a été élu par une majorité des citoyens de Charnay, soit à 57,63 %. 284 Chanettiers sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (75,13 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 85,28 %. On note donc une baisse différente de la tendance à l'échelle du pays (-5,8 points).
Renaissance (soutenue par La République en Marche) avait obtenu 23,89 % des votes aux élections européennes de 2019. Cependant, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a marqué des points avec 23,33 % des suffrages.

Charnay : les informations clefs

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les conseillers municipaux de Charnay devront ainsi s'intéresser à la situation socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Que pourrait-on retenir des citoyens de la commune de Charnay ?

La ville de Charnay est une commune du Doubs. 474 personnes habitent dans cette ville. Cette ville fait également partie de la Communauté de Communes Loue-Lison qui rassemble des villes comme Bolandoz, Rurey ou également Échevannes. Du point de vue de l'âge, les résidents chanettiers restent dans l'ensemble peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 23,96 % se situent entre 55 et 64 ans. Charnay accueille une quantité peu élevée d'immigrés : 2,95 % de sa population.

Charnay : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

À l'aide des données qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image d'ensemble du marché du travail à Charnay. Avec 223 Chanettiers en activité, la population active de la commune s'élève à 47,05 %. Dans le détail, les statuts suivants occupent 63,83 % de la population active : professions intermédiaires et employés. 7 % des résidents chanettiers déclarent toucher le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des femmes.
Les Français ont perçu des revenus d'environ 20 000 € en moyenne en 2014. Chiffre plus élevée que Charnay : en effet, les Chanettiers ont déclaré un revenu médian de 22 388 € durant l'année 2016.
On a tendance à croire qu'une commune est riche quand ses habitants sont, essentiellement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Charnay ? Dans la ville chanettière, les logements les plus populaires chez les locataires sont les appartements non HLM de 3 pièces (plus de 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (environ 3 %). Votre commune affiche un taux de propriétaires d'un peu moins du tiers pour les maisons de 6 pièces contre 32 % possédant des maisons de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Charnay ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une commune, on peut se pencher sur le nombre d'infrastructures comparé à la densité de population. Ainsi, à Charnay, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Avec 104 enfants (de 0 à 15 ans), il est clair que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y compte 1 établissement scolaire.