← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bussière-Badil

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Bussière-Badil. La participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 73,99 %. Elle s'élevait à 87,54 % au scrutin de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-13,55 points). Dans le département de la Dordogne, le taux de participation a baissé en comparaison avec l'élection précédente (79,36 % contre 64,85 % cette année).

Tout candidat qui a convaincu plus de la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du premier tour à Bussière-Badil ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Bussière-Badil (24). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. C'est Carla Keimpema qui, avec 80,37 % des suffrages, est en première place, lors du 1er tour des municipales. Quant à Catherine Peroux, elle obtient 79,90 % des votes. En collectant 79,43 % des voix, Nolwen Desgranges gagne la troisième place. Le résultat assez élevé de plusieurs candidats, comme Jean-Pierre Trijau (78,03 %), Valérie Dutrop (77,10 %), Richard Zucchi (77,10 %), Michel Courarie (76,63 %), Sylvain Bregeon (75,70 %), Jacques Morellet (74,76 %), Jean-Jacques, Frédéric Lavallade (64,95 %) et David, Pierre, Damien Brimeaud (62,61 %), leur a également garanti un siège au conseil.

Dans ce hameau, des bulletins blancs (0,91 %) ont été comptés. En outre, certains bulletins (1,37 %) n'ont pas pu être pris en considération.

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux d'élire un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Bussière-Badil

Abstention : 26.01% Participation : 73.99%

Résultats détaillés du tour 1

  • Carla KEIMPEMA, 80.37%



    Carla KEIMPEMA

    80.37 %

    172 votes

  • Catherine PEROUX, 79.9%



    Catherine PEROUX

    79.9 %

    171 votes

  • Nolwen DESGRANGES, 79.43%



    Nolwen DESGRANGES

    79.43 %

    170 votes

  • Jean-Pierre TRIJAU, 78.03%



    Jean-Pierre TRIJAU

    78.03 %

    167 votes

  • Valérie DUTROP, 77.1%



    Valérie DUTROP

    77.1 %

    165 votes

  • Richard ZUCCHI, 77.1%



    Richard ZUCCHI

    77.1 %

    165 votes

  • Michel COURARIE, 76.63%



    Michel COURARIE

    76.63 %

    164 votes

  • Sylvain BREGEON, 75.7%



    Sylvain BREGEON

    75.7 %

    162 votes

  • Jacques MORELLET, 74.76%



    Jacques MORELLET

    74.76 %

    160 votes

  • Jean-Jacques, Frédéric LAVALLADE, 64.95%



    Jean-Jacques, Frédéric LAVALLADE

    64.95 %

    139 votes

  • David, Pierre, Damien BRIMEAUD, 62.61%



    David, Pierre, Damien BRIMEAUD

    62.61 %

    134 votes

  • Serge GILARDIE, 40.18%



    Serge GILARDIE

    40.18 %

    86 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 465 habitants
  • 296 inscrits
  • Votants219 inscrits 73.99%
  • Abstentionnistes77 inscrits 26.01%
  • Votes blancs2 inscrits 0.91%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bussière-Badil : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de renouveler leur conseil municipal. Les citoyens des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant soumis leur candidature.

Qui sont les candidats qui se présentent à Bussière-Badil pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Sylvain Bregeon se porte candidat. Il s'était présenté aux municipales 2014 où il avait obtenu un siège au conseil municipal. David, Pierre, Damien Brimeaud, Michel Courarie, Nolwen Desgranges, Valérie Dutrop, Serge Gilardie, Carla Keimpema, Jean-Jacques, Frédéric Lavallade, Jacques Morellet, Catherine Peroux, Jean-Pierre Trijau et Richard Zucchi ont également été retenus comme candidats.

À noter : pour pouvoir être élus à l'issue du premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bussière-Badil ?

Les citoyens de Bussière-Badil mettront à profit leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pour voter lors de ce suffrage, plusieurs conditions doivent être remplies : il faut être majeur, s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les dernières élections municipales

Comment se déroulent les élections municipales pour les communes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Bussière-Badil, dès le soir du premier tour, les habitants élisaient 11 membres du conseil municipal. Jean-Jacques Lavallade et Colette Mousnier étaient les candidats désignés par les Bussiérois. Accompagnés de Patrice Delavallade, Jocelyne Leturgie, Valérie Dutrop, Alan Brooke mais aussi Hervé Dauchy et Pascal Delavergnas, ils avaient comme tâche de diriger la municipalité.
De nombreux électeurs se sont rendus aux urnes : 314 sur les 353 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci indique une légère baisse du taux de participation lorsqu'on le rapporte aux précédentes élections municipales de 2008 où il atteignait 89,26 %.

Cette tendance s'est-elle propagée d'un scrutin à un autre ?

Plusieurs types de scrutin ont eu lieu après les élections municipales, et les dernières Présidentielles se sont tenues en 2017. En se basant sur les scores du premier tour des précédentes Présidentielles à Bussière-Badil, un examen comparatif suggère qu'ils s'avéraient identiques à ceux déclarés au niveau du pays.
Les chiffres du premier tour ont établi un écart : Emmanuel Macron (En marche !) de même que François Fillon (Républicains) ont obtenu les résultats les plus élevés avec 23,63 % et 23,21 % des votes, devant Marine Le Pen (Front national) qui n'a emporté que 21,52 %. 60,7 % : c'est le résultat qu'a réalisé Emmanuel Macron au second tour auprès des administrés de Bussière-Badil. Les habitants de Bussière-Badil ont été 231 à aller voter au second tour.
Les élections européennes 2019 se sont révélées bénéfiques pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (32,72 % des suffrages) ainsi que pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (20,37 %).

Bussière-Badil : les données clefs

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Bussière-Badil de choisir leurs futurs conseillers municipaux. Souvent, ce vote très local permet de prendre le pouls de la municipalité et identifier les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Qui sont les résidents de Bussière-Badil ?

Bussière-Badil, cette ville de Dordogne, est habitée par 391 personnes. À la création de la Communauté de Communes du Périgord Nontronnais, le hameau a été lié notamment à Soudat, Connezac ou bien Saint-Saud-Lacoussière. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 34,40 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés représentent 12,49 % des résidents de Bussière-Badil, un pourcentage assez élevé.

Peut-on affirmer que Bussière-Badil assure un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Le taux d'emploi des habitants de Bussière-Badil est visible dans les statistiques qui suivent. Le portrait des actifs bussiérois est le suivant : les agriculteurs exploitants et ouvriers sont représentés à hauteur de 63,20 %. La population en activité s'élève à 34,71 % (plus de 137 individus). Les femmes sont plus impactées par le chômage : elles constituent une majeure partie des chômeurs en ville (17 % de la population active).
Les Bussiérois bénéficient d'un niveau de vie plus faible que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 17 381 € sur l'année 2016, face à environ 20 000 € en France en 2014.
Les Bussiérois sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous éclaireront sur le sujet. Les Bussiérois se révèlent, pour environ 4 %, locataires de maison non HLM de 3 pièces ainsi que pour environ 2 % locataires d'appartement non HLM de 2 pièces. Les Bussiérois sont en effet environ 21 % à être propriétaires d'une maison de 3 pièces contre presque 25 % d'une maison de 4 pièces.

Qualité de vie et Bussière-Badil vont-ils ensemble ?

À noter : les infrastructures bussiéroises (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Avec un total global de 48 enfants, âgés de 0 à 15 ans, peu de familles se sont installées à Bussière-Badil si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.