← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Alban

Résumé du premier tour

Les résidents de Saint-Alban ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter lors des élections municipales. Peu de gens se sont rendus dans l'isoloir (47,69 %), l'épidémie de coronavirus ayant possiblement incité les électeurs à rester chez eux. La participation au niveau des Côtes-d'Armor a baissé en comparaison avec celle du scrutin précédent (77,70 % contre 61,62 % cette année).

D'après la loi de la prime majoritaire, la moitié des sièges au conseil sont octroyés à la liste ayant obtenu le plus de suffrages au premier tour, si et seulement si elle a en outre emporté la majorité absolue. Les places restantes sont de plus distribuées proportionnellement entre l'ensemble des listes ayant remporté un résultat supérieur à 5 %.

Élections municipales 2020 à Saint-Alban : quels sont les scores du premier tour ?

Saint-Alban (22) a vu l'ensemble des 19 sièges du conseil être assigné dès le premier tour des municipales 2020. C'est Nathalie Beauvy qui se hisse en première position à la suite du 1er tour des élections municipales : elle récolte 100 % des votes. 19 candidats de sa liste ont gagné leur place au conseil municipal.

Les bulletins de vote de ce bourg ont été dépouillés : il y a eu 4,42 % de votes blancs et 11,78 % de votes non recevables.

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste choisi parmi ces derniers, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Saint-Alban

Abstention : 52.31% Participation : 47.69%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nathalie Beauvy, 100%

    Nathalie Beauvy

    L'AVENIR ENSEMBLE

    100 %

    683 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 2003 habitants
  • 1709 inscrits
  • Votants815 inscrits 47.69%
  • Abstentionnistes894 inscrits 52.31%
  • Votes blancs36 inscrits 4.42%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Alban : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues dans le cadre d'un renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises. Découvrez dès à présent quels sont les candidats qui se présentent dans la ville de Saint-Alban.

Qui, à Saint-Alban, se présente pour les élections municipales 2020 ?

Seule une liste s'est présentée pour les élections municipales 2020 à Saint-Alban : Nathalie Beauvy se présente comme candidate, en tant que figure de proue de "L'AVENIR ENSEMBLE". Elle s'était d'ores et déjà présentée au moment des élections municipales 2014 et avait décroché une place au conseil municipal.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Alban ?

À l'issue des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Saint-Alban disposera d'un nouveau conseil municipal. Quels critères doit-on remplir pour voter à ces élections ? Il faut être majeur, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

Les 23 et 30 mars 2014, les membres du conseil municipal de Saint-Alban ont été élus au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Les électeurs de Saint-Alban faisaient triompher le parti de droite, comme la majorité des villes françaises. Avec un total de 17 sièges sur les 19 disponibles, la Droite se démarquait en effet dans la ville. La liste "Ensemble continuons" emportait donc 77,19 % des voix au premier tour. La liste SAINT ALBAN AUTREMENT, nuançant la tendance évoquée auparavant, terminait seconde du scrutin et obtenait 2 sièges au conseil.
Le taux de participation aux précédentes élections atteignait 80,35 %, en légère baisse en regard de celui de 2008, où il était de 81,25 %. La participation aux élections municipales est en général assez élevée.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats de différentes élections ?

Les votes des élections présidentielles (2017) dévoilent un choix identique des citoyens. Les candidats favoris au premier tour étaient François Fillon (Républicains) avec 26,16 % des votes, suivi d'Emmanuel Macron (En marche !) avec 23,67 %, et Marine Le Pen, derrière, avec 19,39 %. 69,24 % : c'est le résultat qu'a réalisé Emmanuel Macron au deuxième tour chez les administrés de Saint-Alban. 1 439 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 86,17 % des résidents de Saint-Alban, contre 90,4 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de la tendance enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Lors des élections européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance a su séduire, avec 28,18 % des suffrages. Elle était suivie par Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) qui, pour sa part, en a rassemblé 22,58 %.
Cette évolution sera peut-être de nouveau visible aux élections municipales 2020.

Quelques informations sur Saint-Alban

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, jetons un œil aux données socio-économiques locales.

Comment peut-on définir les résidents de Saint-Alban ?

2 154 résidents vivent dans ce bourg des Côtes-d'Armor. On trouve dans la Communauté d'Agglomération de Lamballe Terre et Mer, aux côtés de Saint-Alban, les villes de Lanrelas, Noyal ou également Bréhand. La population de Saint-Alban est dans l'ensemble peu âgée. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 24,50 % des Albanais ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Saint-Alban, où 1,16 % des habitants proviennent de l'immigration.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Saint-Alban

Les chiffres qui suivent apportent une meilleure visibilité sur la situation des emplois à Saint-Alban. Les habitants de la commune sont en majorité des ouvriers et employés. On estime qu'ils représentent 51,23 % des 945 Albanais en activité (les actifs constituent pour leur part 44,38 % de la population). Si presque 12 % de la population active reste au chômage, plus de la moitié sont des hommes.
Les foyers albanais bénéficiaient d'un revenu médian de 20 571 € par an sur l'année 2014. À titre comparatif, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France cette même année. La part des habitants les plus modestes subsiste avec des revenus d'environ 12 177 € par an, face à 34 075 € pour les 10 % les plus riches. 10 % de la population vit dans la précarité.
Enfin, le marché immobilier est un excellent indicateur de l'attractivité d'une ville : les Albanais sont-ils plutôt locataires ou bien propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou des appartements ? Question location, on compte moins de 4 % de maisons non HLM de 4 pièces et moins de 4 % de maisons non HLM de 5 pièces qui sont occupées par des locataires. S'il s'agit de l'achat d'un logement, les propriétaires sont séduits par les maisons de 6 pièces à environ 25 % quand environ 28 % choisissent des maisons de 5 pièces.

Saint-Alban et qualité de vie vont-ils de pair ?

Les infrastructures à destination des Albanais (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On recense 414 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 crèche et 2 établissements scolaires dans la commune.
La pollution est parfois un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise effectivement qu'elle se révèle 100 % conforme.