← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Guenroc

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les municipales à Guenroc. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales s'élevait à 82,29 %. Il était cette année de 67,44 %, ce qui correspond à une baisse (-14,85 points) de la participation. Plus globalement, la participation dans le département des Côtes-d'Armor a baissé en comparaison de la précédente élection (77,70 % contre 61,62 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas attribuée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les suffrages de plus de 25 % des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

Quel est le bilan du premier tour des municipales 2020 à Guenroc ?

Il y avait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de Guenroc (22). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Ce sont Roger Costard et Dominique Leforestier qui se retrouvent en première place durant le premier tour des élections municipales avec 94,23 % des votes. Le résultat d'Antoine Divard à l'issue du premier tour lui fait emporter la troisième position avec un score de 87,50 %. Philippe Heurlin (84,61 %), Marie Pralong (83,65 %), Anne-Sophie Rouxel (83,65 %), Sylvie Giraud (81,73 %), Werner Bukenbergs (80,76 %), Jocelyne Robillard (80,76 %), Tanguy Roquier (70,19 %) et Valérie Garel (66,34 %) ont aussi, au vu de leur score élevé, séduit les citoyens.

Au sein des habitants de ce petit village, 1,72 % ont choisi le vote blanc. Plusieurs bulletins de vote - 8,62 % exactement - étaient, de plus, nuls.

Place maintenant à l'élection du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Guenroc

Abstention : 32.56% Participation : 67.44%

Résultats détaillés du tour 1

  • Roger COSTARD, 94.23%



    Roger COSTARD

    94.23 %

    98 votes

  • Dominique LEFORESTIER, 94.23%



    Dominique LEFORESTIER

    94.23 %

    98 votes

  • Antoine DIVARD, 87.5%



    Antoine DIVARD

    87.5 %

    91 votes

  • Philippe HEURLIN, 84.61%



    Philippe HEURLIN

    84.61 %

    88 votes

  • Marie PRALONG, 83.65%



    Marie PRALONG

    83.65 %

    87 votes

  • Anne-Sophie ROUXEL, 83.65%



    Anne-Sophie ROUXEL

    83.65 %

    87 votes

  • Sylvie GIRAUD, 81.73%



    Sylvie GIRAUD

    81.73 %

    85 votes

  • Werner BUKENBERGS, 80.76%



    Werner BUKENBERGS

    80.76 %

    84 votes

  • Jocelyne ROBILLARD, 80.76%



    Jocelyne ROBILLARD

    80.76 %

    84 votes

  • Tanguy ROQUIER, 70.19%



    Tanguy ROQUIER

    70.19 %

    73 votes

  • Valérie GAREL, 66.34%



    Valérie GAREL

    66.34 %

    69 votes

  • Claudine BOIS, 48.07%



    Claudine BOIS

    48.07 %

    50 votes

  • Olivier HOCINE, 35.57%



    Olivier HOCINE

    35.57 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 215 habitants
  • 172 inscrits
  • Votants116 inscrits 67.44%
  • Abstentionnistes56 inscrits 32.56%
  • Votes blancs2 inscrits 1.72%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Guenroc : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants obéit à des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature auparavant.

Guenroc : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Claudine Bois est en lice. Werner Bukenbergs, Roger Costard, Antoine Divard, Valérie Garel, Sylvie Giraud, Philippe Heurlin, Olivier Hocine, Dominique Leforestier, Marie Pralong, Jocelyne Robillard, Tanguy Roquier et Anne-Sophie Rouxel seront aussi candidats aux prochaines élections.

Remporter la majorité absolue à l'issue du premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat bénéficie de plus d'un quart des voix des résidents inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative devra être atteinte pour que le candidat soit élu et soit en mesure de prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Guenroc ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Guenroc sera choisi, lors des élections municipales 2020. Comme dans le cas de tous les suffrages en France, on doit avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres conditions sont obligatoires. Il faut payer ses impôts ou résider dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? C'est un scrutin qui concerne les élections municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
À Guenroc, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pour accompagner Dominique Leforestier, Jean-Claude Lemarchand et Jocelyne Robillard dans leurs missions, les Guenrocois avaient pu compter sur David Breard, Joseph Texier, Sébastien Bouillard, Anne-Sophie Rouxel mais aussi Roger Costard et Simon Leterrier.
Avec une liste comptant 175 noms, de nombreux électeurs sont allés aux bureaux de vote (141 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 84,75 % lors des Municipales de 2008. On remarque donc facilement une forte baisse.

Cette tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés suite aux élections municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. Au premier tour des précédentes élections présidentielles, les résultats sur la ville de Guenroc s'avéraient différents de ce qui a été déclaré au niveau national.
François Fillon (Les Républicains) est arrivé premier avec 25,34 % des suffrages, suivi par Emmanuel Macron (En marche !, 20,55 % des votes). Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a eu 19,86 % au scrutin. Les habitants de Guenroc ont été une majorité (70,09 %) à choisir Emmanuel Macron. Ils ont été 138 Guenrocois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 81,66 %, contre 91,16 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation constatée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
18,28 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), 25,81 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) : tels étaient les scores des élections européennes 2019.

Guenroc : les données clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est alors l'occasion idéale de s'apercevoir de la situation socio-économique dans la municipalité de Guenroc.

Qui sont les habitants de Guenroc ?

L'agglomération de Guenroc est une commune des Côtes-d'Armor. 220 personnes résident dans cette ville. On notera qu'avec ce hameau, Créhen, Saint-Samson-sur-Rance ou Langrolay-sur-Rance comptent parmi les communes qui entrent dans la composition de la Communauté d'Agglomération Dinan Agglomération. Les Guenrocois sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 22,48 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Guenroc sont peu élevés, avec 6,85 % d'immigrés.

Voici des chiffres permettant d'avoir une idée du niveau de vie à Guenroc

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Guenroc, les données suivantes sont primordiales. Au sein de la commune, on recense surtout des professions intermédiaires et employés (62,50 % des actifs). La ville est habitée par 44,75 % de travailleurs (96 Guenrocois). La commune guenrocoise est touchée par le chômage (8 % de la population active). Plus de la moitié des habitants au chômage sont des femmes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à 20 000 € sur toute la France. À Guenroc, en 2016, les ménages ont perçu en moyenne 20 175 € par an.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Les résidents sont moins de 3 % à s'avérer locataires d'appartement meublé de 2 pièces et environ 3 % à louer une maison non HLM de 2 pièces. Dans quoi investissent les Guenrocois pour devenir propriétaires ? Ils sont un peu plus de 22 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 6 pièces.

Guenroc et qualité de vie vont-ils de pair ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 45 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Un environnement de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Guenroc, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.