← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Grâce-Uzel

Résumé du premier tour

Les résidents de Grâce-Uzel ont été appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. En 2014, 84,39 % des citoyens s'étaient exprimés lors du 1er tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 77,15 % à voter, ce qui correspond à une baisse de -7,24 points. La participation dans le département des Côtes-d'Armor a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 77,70 %, contre 61,62 % cette année.

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a atteint le résultat suivant : au moins la moitié des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Quels candidats les électeurs de Grâce-Uzel ont-ils choisis au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Grâce-Uzel (22), l'ensemble des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. La ville a vu Loïc Laine ressortir vainqueur du premier tour des élections municipales avec 82,96 % des votes. 80,78 % des votants ont décidé d'appuyer Anaïk Lucas. Le score de Pierrick Thomas (77,29 %) le hisse à la troisième place. Angélique David (75,98 %), Sylvie Abraham (75,10 %), Nathalie Thomas (69,43 %), Jean-Marc Videlot (66,81 %), Stéphanie Le Mée (64,19 %), François Hindré (63,75 %), Miguel Pinçon (62,88 %) et Sébastien Gillot (58,51 %), qui ont obtenu un résultat assez élevé suite à ce tour, se sont garanti une place au conseil.

Les bulletins de vote de ce petit village ont été comptabilisés : il y a eu 0,43 % de votes blancs et 1,29 % de bulletins non recevables.

La prochaine étape est la nomination du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Grâce-Uzel

Abstention : 22.85% Participation : 77.15%

Résultats détaillés du tour 1

  • Loïc LAINE, 82.96%



    Loïc LAINE

    82.96 %

    190 votes

  • Anaïk LUCAS, 80.78%



    Anaïk LUCAS

    80.78 %

    185 votes

  • Pierrick THOMAS, 77.29%



    Pierrick THOMAS

    77.29 %

    177 votes

  • Angélique DAVID, 75.98%



    Angélique DAVID

    75.98 %

    174 votes

  • Sylvie ABRAHAM, 75.1%



    Sylvie ABRAHAM

    75.1 %

    172 votes

  • Nathalie THOMAS, 69.43%



    Nathalie THOMAS

    69.43 %

    159 votes

  • Jean-Marc VIDELOT, 66.81%



    Jean-Marc VIDELOT

    66.81 %

    153 votes

  • Stéphanie LE MÉE, 64.19%



    Stéphanie LE MÉE

    64.19 %

    147 votes

  • François HINDRÉ, 63.75%



    François HINDRÉ

    63.75 %

    146 votes

  • Miguel PINÇON, 62.88%



    Miguel PINÇON

    62.88 %

    144 votes

  • Sébastien GILLOT, 58.51%



    Sébastien GILLOT

    58.51 %

    134 votes

  • Jean-Marc BOURHY, 54.14%



    Jean-Marc BOURHY

    54.14 %

    124 votes

  • Mickaël MAUGAN, 52.83%



    Mickaël MAUGAN

    52.83 %

    121 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 420 habitants
  • 302 inscrits
  • Votants233 inscrits 77.15%
  • Abstentionnistes69 inscrits 22.85%
  • Votes blancs1 inscrits 0.43%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : comment fonctionnent-elles ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Grâce-Uzel : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont invitées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections auront lieu les 15 mars et 22 mars prochains. Les électeurs des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant déposé leur candidature.

Qui se présentera à Grâce-Uzel pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Sébastien Gillot ne veut pas lâcher la mairie de Grâce-Uzel et se représente. Sylvie Abraham s'est fait connaître comme candidate. On retrouve également, dans la liste des candidats, Jean-Marc Bourhy, Angélique David, François Hindré, Loïc Laine, Stéphanie Le Mée, Anaïk Lucas, Mickaël Maugan, Miguel Pinçon, Nathalie Thomas, Pierrick Thomas et Jean-Marc Videlot.

Il faut rappeler que, pour être élus à l'issue du premier tour, les candidats sont contraints d'atteindre une majorité absolue. Ces derniers doivent également avoir recueilli les voix d'au moins un quart des résidents enregistrés sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent obtenir une majorité relative pour être élus et pouvoir décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Grâce-Uzel ?

Pour élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Grâce-Uzel iront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. Seules les personnes françaises ou ressortissantes de l'UE seront en mesure de voter dans le cadre de ces élections. Il faudra de plus payer ses impôts ou résider dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, on doit avoir plus de 18 ans.

Point sur les élections municipales de 2014

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres en même temps et choisir des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
11 membres du conseil municipal de Grâce-Uzel ont été choisis dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Grâcieux ont ainsi chargé Anaïk Lucas et Loïc Laine de les diriger, aux côtés de François Hindre, Jean-Marc Videlot, Jean-Yves Duros, Florence Perret mais aussi Michel Lucas et Sébastien Gillot​.
De nombreux résidents se sont déplacés : sur 301 inscrits sur les listes, 254 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Cette participation (84,39 %) marque une hausse par rapport aux précédentes Municipales, en 2008, où elle était de 82,26 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats d'autres élections ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés dans l'intervalle entre les dernières Municipales et cette année. Les élections présidentielles, en particulier, se sont tenues en 2017. Les électeurs de Grâce-Uzel ont produit des scores différents de ce qui a été recensé à l'échelle nationale lors du premier tour des Présidentielles, en 2017.
Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 25,2 % et 24,8 % des voix au premier tour, François Fillon se classait derrière avec 17,72 %. Les habitants de Grâce-Uzel ont finalement choisi Emmanuel Macron au deuxième tour (67,7 %). En 2012, 93,13 % des résidents de Grâce-Uzel avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 266 en 2017 (soit 85,81 %). Sur l'ensemble de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez différente.
25,16 %, c'est le résultat de Renaissance (soutenue par La République en Marche) aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 28,3 % des votes.

Grâce-Uzel : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes agglomérations sont appelés à désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être explicités à l'aide des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Pour mieux cerner le profil des habitants de Grâce-Uzel

Grâce-Uzel est une commune des Côtes-d'Armor, accueillant 432 résidents. Elle est grande de. Il faut noter que Saint-Barnabé, Hémonstoir ou bien Gomené sont rattachées à Grâce-Uzel, notamment à travers la Communauté de Communes Loudéac Communauté - Bretagne Centre. Les chiffres attestent d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 20,62 % ont entre 55 et 64 ans. La proportion des résidents immigrés est peu importante (2,81 %).

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Grâce-Uzel

Les statistiques suivantes donnent un panorama sur la situation du marché de l'emploi à Grâce-Uzel. Le portrait des travailleurs grâcieux est le suivant : les employés et ouvriers sont présents à hauteur de 68,30 %. La population en activité s'élève à 48,76 % (plus de 205 personnes). L'emploi des femmes dans l'agglomération grâcieuse est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur 8 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
En France, le revenu moyen des foyers était d'environ 20 000 € en 2014. Les Grâcieux ont pour leur part déclaré un revenu médian de 18 715 € en 2016. Le niveau de vie à Grâce-Uzel est ainsi similaire à la moyenne nationale.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Côté location à Grâce-Uzel, on peut observer que les résidents portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 4 pièces à 7 % et à environ 4 % sur des appartements non HLM de 2 pièces. Les Grâcieux sont en effet environ 22 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces face à 32 % d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Grâce-Uzel ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux besoins des Grâcieux. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville recense 85 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 1 établissement scolaire.
Vous avez sûrement à coeur de savoir si votre commune est polluée. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.