Résultats des élections : Morey-Saint-Denis

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

En 2021, les élections régionales et départementales à Morey-Saint-Denis (21220)

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Dans le cadre des élections régionales et départementales, les habitants de Morey-Saint-Denis désigneront, en juin, de nouveaux conseillers. Les élections, initialement programmées en mars, sont repoussées dans le cadre des dispositifs sanitaires dus à la pandémie de coronavirus.

Point sur les élections régionales 2015 à Morey-Saint-Denis

Les 6 et 13 décembre 2015 étaient les dates des précédentes élections régionales. C'est le candidat François SAUVADET (LUD) qui a remporté le scrutin à Morey-Saint-Denis. Malgré cette victoire, il n'est arrivé que deuxième au niveau régional, derrière Marie-Guite DUFAY (LUG). Aux dernières élections de 2015, les résidents de la Bourgogne-Franche-Comté ont donc voté à 34,67 % pour l'Union de la Gauche. L'Union de la Droite avait obtenu 32,89 % des voix. Reste à voir comment les cartes seront rebattues avec cette nouvelle élection.

C'est en obtenant 32,44 % des voix et 24 sièges que le Front National avait pu terminer troisième lors des élections régionales de 2015. Il va tenter de renforcer sa place au sein du conseil. Il faut noter que ce vote a pour objectif de nommer les 100 conseillers régionaux de la Bourgogne-Franche-Comté.

50 % des sièges sont alloués à la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second; les autres places sont distribuées entre l'ensemble des listes ayant remporté plus de 5 % des suffrages.

Les élections départementales à venir se différencieront-elles de celles de 2015 à Morey-Saint-Denis ?

Une majorité des votes ont été attribués au binôme M. MOREL Jean-Philippe et Mme QUINTALLET Mary (LUD) à Morey-Saint-Denis en 2015. Dans le canton de Longvic, les voix des citoyens se sont toutefois concentrées sur M. LUCAND Christophe et Mme TONOT Céline (Union de la Gauche).

Au niveau de la Côte-d'Or, l'Union de la Droite a décroché, en 2015, 26 sièges au conseil départemental. L'Union de la Gauche a, pour sa part, obtenu 16 sièges. Ces élections garantiront-elles aux partis en présence de conserver leur avantage ? Rappelons que ce passage aux urnes a pour but d'élire les 46 conseillers départementaux de la Côte-d'Or, et que le département comprend 23 cantons.

Article à la une des élections

Régionales : la fédération LR des Alpes-Maritimes retire son soutien à Renaud Muselier

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections