← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Chaudenay-le-Château

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales dans la ville de Chaudenay-le-Château. 61,29 % des électeurs sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 75 % à l'élection de 2014 (baisse de -13,71 points). Dans le département de la Côte-d'Or, le taux de participation a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (76,34 % contre 65,46 % cette année).

Si un candidat obtient au moins la moitié des suffrages exprimés et plus du quart des voix des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Chaudenay-le-Château ?

À Chaudenay-le-Château (21), les jeux sont donc faits dès le 1er tour pour ces élections municipales 2020 puisque les 7 places du conseil ont déjà toutes été emportées. Avec 100 % des votes, Olivier Gailliot, Alain Gervais et Yannick Royer se retrouvent en tête du premier tour des élections municipales. Laurent Brocard (94,73 %), Jacques Caillot (84,21 %), Philippe Chivrac (78,94 %) et Typhaine Robart (78,94 %) ont aussi, au vu de leur score élevé, séduit les citoyens.

L'un des membres du conseil municipal sera choisi par les autres élus pour occuper le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Chaudenay-le-Château

Abstention : 38.71% Participation : 61.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Olivier GAILLIOT, 100%



    Olivier GAILLIOT

    100 %

    19 votes

  • Alain GERVAIS, 100%



    Alain GERVAIS

    100 %

    19 votes

  • Yannick ROYER, 100%



    Yannick ROYER

    100 %

    19 votes

  • Laurent BROCARD, 94.73%



    Laurent BROCARD

    94.73 %

    18 votes

  • Jacques CAILLOT, 84.21%



    Jacques CAILLOT

    84.21 %

    16 votes

  • Philippe CHIVRAC, 78.94%



    Philippe CHIVRAC

    78.94 %

    15 votes

  • Typhaine ROBART, 78.94%



    Typhaine ROBART

    78.94 %

    15 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 47 habitants
  • 31 inscrits
  • Votants19 inscrits 61.29%
  • Abstentionnistes12 inscrits 38.71%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Jean-Luc Mélenchon : une semaine pour reprendre la main

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chaudenay-le-Château : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 mars et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, pas besoin de constituer une liste. Ainsi les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Qui est candidat à Chaudenay-Le-Château aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Yannick Royer, maire actuel, est candidat à sa réélection. Laurent Brocard se porte candidat. Il s'était présenté aux élections municipales 2014 où il avait obtenu un siège au conseil municipal. Autres choix possibles pour les électeurs : Jacques Caillot, Philippe Chivrac, Olivier Gailliot, Alain Gervais et Typhaine Robart.

Il faut rappeler que, pour être élus au premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue. Ces derniers doivent par ailleurs avoir recueilli les voix d'au moins un quart des résidents inscrits sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter une majorité relative pour être élus et pouvoir décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chaudenay-le-Château ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les électeurs de Chaudenay-le-Château désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Le fait d'avoir plus de 18 ans est un critère nécessaire pour voter lors de ces élections. On doit également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune.

Quelles étaient les tendances des précédentes Municipales ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces élections municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les citoyens de la commune de Chaudenay-le-Château avaient désigné dès le soir du premier tour 7 membres de ce dernier. Brigitte Desnoyers, Jacques Caillot, Tiphaine Robart, Laurent Brocard et Yannick Royer épaulaient Alain Gervais et Olivier Gailliot, qui ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer.
Sur une liste électorale forte de 36 noms, 27 citoyens sont allés glisser leur voix dans l'urne. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, la participation des Municipales de 2008 atteignait 84,21 %. De fait, on assiste à une forte baisse du taux de participation.

Percevait-on déjà cette tendance aux dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les Municipales, dont les élections présidentielles qui se sont déroulées en 2017. Lorsque l'on compare les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de Chaudenay-le-Château, on remarque qu'ils ont été différents de ceux enregistrés sur le reste de la France.
Durant le premier tour, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et François Fillon sont arrivés à égalité en tête, avec 24,14 % des voix. Le second tour a donné lieu à un choix majoritaire des habitants de Chaudenay-le-Château pour Emmanuel Macron, qui a récolté 64 % des votes. Le taux de participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points au niveau de la France par rapport à 2012. À Chaudenay-le-Château, l'évolution est assez différente : ils ont été 30 citoyens à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 78,95 % contre 91,18 % en 2012.
Au nombre des bons scores aux élections européennes de 2019, on peut citer Renaissance (soutenue par La République en Marche) (26,32 %) et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (21,05 %).

Chaudenay-le-Château : les informations clefs

Avant les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Quelques mots sur le profil des habitants de Chaudenay-le-Château

49 résidents, voilà une info clé de Chaudenay-le-Château, ville de la Côte-d'Or. La création de la Communauté de Communes de Pouilly-en-Auxois/Bligny-sur-Ouche a donné la possibilité de rattacher ce petit village à des villes voisines, telles que Montceau-et-Écharnant, Arconcey ou également Bessey-en-Chaume. On rencontre dans la ville de Chaudenay-le-Château une population peu âgée. Si les résidents répertorient 23,81 % d'individus entre 55 et 64 ans, la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Chaudenay-le-Château

Le marché immobilier d'une commune est souvent considéré comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. Côté location, on compte 8 % de maisons non HLM de 4 pièces et environ 4 % de maisons non HLM de 3 pièces qui sont habitées par des locataires. Votre commune enregistre un pourcentage de propriétaires d'environ 25 % pour les maisons de 5 pièces contre environ 25 % possédant des maisons de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Chaudenay-le-Château ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Chaudenay-le-Château manquent un peu. On compte, dans la commune, de nombreuses familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 16 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Pour la santé de tous, il faut savoir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.