← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Brain

Les électeurs de Brain ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. 85,29 % des citoyens sont allés aux urnes, contre 72,41 % lors de l'élection de 2014 (hausse de 12,88 points). La participation au niveau de la Côte-d'Or a baissé en comparaison avec celle du vote précédent (76,34 % contre 65,46 % cette année).

Lorsqu'un candidat emporte au moins le quart des suffrages des inscrits et plus de 50 % des voix exprimées, il décroche sa place au conseil municipal.

Quels candidats sont favoris au premier tour des municipales 2020 à Brain ?

Les citoyens de Brain (21) apprennent donc maintenant qui seront leurs membres du conseil municipal, étant donné que les 7 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. En première position du 1er tour des élections municipales, Elodie Gotti récolte 88,88 % des suffrages. Les chiffres nous enseignent que Bernard Besson, Grégory Del Rey Segovia et Romain Menteyne ont le soutien de 85,18 % des électeurs. Monique Failly (77,77 %), Pascal Abrahamme (70,37 %) et Bénigne Lefol (70,37 %) gagnent aussi leur siège de conseiller municipal, grâce à un résultat assez élevé.

Le ou la prochain(e) maire va maintenant être choisi(e) parmi et par les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats Brain

Abstention : 14.71% Participation : 85.29%
  • Elodie GOTTI
    88.88 %
    24 votes
  • Bernard BESSON
    85.18 %
    23 votes
  • Grégory DEL REY SEGOVIA
    85.18 %
    23 votes
  • Romain MENTEYNE
    85.18 %
    23 votes
  • Monique FAILLY
    77.77 %
    21 votes
  • Pascal ABRAHAMME
    70.37 %
    19 votes
  • Bénigne LEFOL
    70.37 %
    19 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 29 habitants
    • 34 inscrits
    • Votants29 inscrits 85.29%
    • Abstentionnistes5 inscrits 14.71%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Brain

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement choisir vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Qui, à Brain, se présente pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Monique Failly, maire de Brain, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Pascal Abrahamme sera dans la course à la mairie. Bernard Besson, Grégory Del Rey Segovia, Elodie Gotti, Bénigne Lefol et Romain Menteyne sont également candidats à la mairie.
Obtenir la majorité absolue à l'issue du premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut aussi que le candidat dispose de plus d'un quart des votes des résidents inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être atteinte pour que le candidat soit élu et puisse prétendre à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Brain ?

Les habitants de Brain se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Si vous réunissez les conditions suivantes, il vous sera possible d'aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être présent sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

Municipales, retour en 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les municipalités de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et sont libres de désigner des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les électeurs de la commune de Brain avaient choisi 7 membres du conseil municipal. Aux côtés de Catherine Garnier et Monique Failly, que les Braingats avaient choisies pour diriger leur municipalité, on pouvait voir Pascal Bruley, Raymonde Orlier, Bernadette Durand, Patrick Jannet et Bénigne Lefol.
21 citoyens, sur 29 inscrits, sont venus à leur bureau de vote, soit d'assez nombreux électeurs. Par rapport aux élections municipales de 2008 (taux de participation de 80 %), une forte baisse de la participation émerge.

Retrouve-t-on la même tendance dans les scores d'autres élections ?

Plusieurs votes se sont tenus suite aux élections municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. En étudiant les résultats de Brain lors du premier tour des dernières Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux recensés à l'échelle nationale.
Le premier tour a vu se démarquer Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) mais également Emmanuel Macron (En marche !) qui ont obtenu, respectivement, 26,92 % et 23,08 % des voix. Derrière, François Fillon (Les Républicains) a enregistré un résultat de 19,23 %. Au second tour, le choix des citoyens de Brain s'est opéré : 54,55 % d'entre eux ont voté pour Emmanuel Macron. Le nombre de votants parmi les habitants de Brain atteignait 25 au second tour, soit 80,65 % de participation.
L'Union de la Droite et du Centre aura emporté 14,29 % des suffrages aux élections européennes de 2019, contre 21,43 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Brain : les données clefs

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Brain de choisir leurs futurs conseillers municipaux. Généralement, ce scrutin très local permet de prendre le pouls de la commune et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Portrait des habitants de Brain

Brain, cette commune de la Côte-d'Or, est peuplée de 35 personnes. Brain fait partie de la Communauté de Communes des Terres d'Auxois, qui est aussi constituée de Villars-et-Villenotte, Villy-en-Auxois ou Saint-Hélier. La population est peu âgée à Brain. Dans cette ville, 47,37 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. La part de l'immigration s'avère peu importante à Brain, avec 6,06 % des résidents.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Brain

Les données suivantes font état du marché du travail dans la ville de Brain. 48,48 % des Braingats exercent un travail (17 individus). Parmi ces derniers, 80 % sont des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et ouvriers. Les allocations de chômage sont touchées par 6 % des résidents braingats. Plus de la moitié de ces personnes sont des hommes.
Le marché immobilier d'une ville est également un bon marqueur de son attractivité et du niveau de vie en général. Comparativement, les résidents sont le quart à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et un peu plus de 30 % d'une maison de 6 pièces.

Brain et qualité de vie vont-ils de pair ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une ville. À Brain, ces infrastructures manquent un peu. On recense 6 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Brain.
Pour le bien-être de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la ville est de bonne qualité. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.