← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Priest-la-Marche

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les résidents de Saint-Priest-la-Marche étaient appelés aux urnes pour les élections municipales. 50,93 % des citoyens ont voté au 1er tour des élections municipales, contre 68 % en 2014. On observe donc une baisse de -17,07 points de la participation. Le taux de participation dans le département du Cher a baissé par rapport à l'élection précédente. Il était de 72,67 %, contre 58,53 % cette année.

Tout candidat qui a convaincu au moins 50 % des électeurs et le quart des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

À Saint-Priest-la-Marche, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Saint-Priest-la-Marche (18) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Lors du premier tour des élections municipales, c'est Gilles Rolin qui arrive en tête avec 95,23 % des suffrages. 91,42 % des votants ont décidé de soutenir Alain Goyard. Selon les scores, avec 90,47 % des votes, Jean-Louis Guillot est en troisième place. Marie-Christine Guerinet (89,52 %), Juliette Clement (87,61 %), Jean Giraud (87,61 %), Nathalie Charles (85,71 %), Bernadette Guillot (85,71 %), Thierry Boutillon (84,76 %), Flavien Guillot (82,85 %) et Marie-Rose Nairaud (65,71 %) gagnent aussi leur place de conseiller municipal, avec un résultat élevé.

Au sein des électeurs de ce petit village, 1,82 % ont opté pour le bulletin blanc. Plusieurs bulletins - 2,73 % exactement - étaient, en outre, nuls.

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont maintenant élire parmi eux le prochain maire.

Résultats du premier tour - Saint-Priest-la-Marche

Abstention : 49.07% Participation : 50.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gilles ROLIN, 95.23%



    Gilles ROLIN

    95.23 %

    100 votes

  • Alain GOYARD, 91.42%



    Alain GOYARD

    91.42 %

    96 votes

  • Jean-Louis GUILLOT, 90.47%



    Jean-Louis GUILLOT

    90.47 %

    95 votes

  • Marie-Christine GUERINET, 89.52%



    Marie-Christine GUERINET

    89.52 %

    94 votes

  • Juliette CLEMENT, 87.61%



    Juliette CLEMENT

    87.61 %

    92 votes

  • Jean GIRAUD, 87.61%



    Jean GIRAUD

    87.61 %

    92 votes

  • Nathalie CHARLES, 85.71%



    Nathalie CHARLES

    85.71 %

    90 votes

  • Bernadette GUILLOT, 85.71%



    Bernadette GUILLOT

    85.71 %

    90 votes

  • Thierry BOUTILLON, 84.76%



    Thierry BOUTILLON

    84.76 %

    89 votes

  • Flavien GUILLOT, 82.85%



    Flavien GUILLOT

    82.85 %

    87 votes

  • Marie-Rose NAIRAUD, 65.71%



    Marie-Rose NAIRAUD

    65.71 %

    69 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 228 habitants
  • 216 inscrits
  • Votants110 inscrits 50.93%
  • Abstentionnistes106 inscrits 49.07%
  • Votes blancs2 inscrits 1.82%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : la droite confirme sa majorité au Sénat

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Priest-la-Marche : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Vous résidez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Saint-Priest-La-Marche : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Jean Giraud, qui dirige actuellement la ville de Saint-Priest-La-Marche, se représente aux élections. Thierry Boutillon, qui s'était déjà présenté au moment des élections municipales 2014 et avait accédé à un siège au conseil municipal, est candidat également. Nathalie Charles, Juliette Clement, Alain Goyard, Marie-Christine Guerinet, Bernadette Guillot, Flavien Guillot, Jean-Louis Guillot, Marie-Rose Nairaud et Gilles Rolin sont aussi prétendants à la mairie.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des citoyens présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus au premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative de façon à pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Priest-la-Marche ?

Le conseil municipal sortant de Saint-Priest-la-Marche remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés de se rendre aux urnes pour cette élection.

Retour sur les scores des Municipales 2014

Les élections municipales ont une spécificité pour les villes de moins de 1000 habitants. Les élus sont choisis par un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de Saint-Priest-la-Marche avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Gilles Rolin et Jean-Louis Guillot ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer. Ils étaient accompagnés de Guy Perrot, Thierry Boutillon, Marie-Rose Nairaud, Marie-Christine Guerinet mais aussi Roger Boubet et Bernadette Guillot.
À noter : seuls 153 électeurs ont participé aux élections, sur une liste de 225 inscrits. Assez peu de personnes sont donc allées aux bureaux de vote. On note par ailleurs une forte baisse en regard des résultats des précédentes élections municipales, en 2008, où le taux de participation s'élevait à 74,32 %.

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y découvrir la même tendance ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les Présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les dernières Municipales. Les votes de la ville de Saint-Priest-la-Marche au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux constatés sur l'ensemble de l'Hexagone.
Les élections du premier tour ont départagé Marine Le Pen (Front national), qui a obtenu 22,86 % des voix, François Fillon (Les Républicains), avec un résultat de 20,57 % et, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) avec 20 % au suffrage. Emmanuel Macron a été désigné par une majorité des citoyens de Saint-Priest-la-Marche, soit à 52,29 %. Une baisse de -5,8 points s'est fait ressentir à l'échelle du pays durant le second tour des élections présidentielles de 2017 par rapport à celles de 2012. À Saint-Priest-la-Marche, cette évolution a été assez différente : ils ont été 172 habitants à s'être déplacés (77,83 %) contre 81,19 % en 2012.
La République en Marche avec Renaissance a emporté un score de 19,47 % aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, obtenu 36,28 % des suffrages.

Quelques informations sur Saint-Priest-la-Marche

Les élections municipales se tiennent tous les 6 ans et permettent de désigner les membres du conseil municipal, appelés à gérer les questions courantes de la municipalité. Donc, les résultats de ce vote seront un marqueur très fiable des grandes préoccupations des occupants de Saint-Priest-la-Marche, priorités que l'on peut étudier au vu des données socio-économiques suivantes.

Portrait des résidents de Saint-Priest-la-Marche

229 habitants, voilà une info clé de Saint-Priest-la-Marche, ville du Cher. On retrouve avec Saint-Priest-la-Marche, au sein des communes qui constituent la Communauté de Communes Berry Grand Sud, Préveranges, Épineuil-le-Fleuriel ou bien Saint-Vitte. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 32,86 % ont entre 55 et 64 ans). Avec 11,74 % de ses habitants issus de l'immigration, la commune de Saint-Priest-la-Marche compte un nombre assez élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Comment qualifier le niveau de vie dans la ville de Saint-Priest-la-Marche ?

Les informations qui suivent servent à comprendre les taux du chômage à Saint-Priest-la-Marche. Au sein de la commune, on répertorie principalement des ouvriers et artisans, commerçants, chefs d'entreprise (66,67 % des actifs). La ville est fréquentée par 39,57 % de travailleurs (88 habitants de la commune). Dans la commune, un peu moins du quart de la population en âge de travailler est sans emploi. Plus de la moitié sont des femmes.
Le revenu moyen en France était de 20 000 € en 2014. À Saint-Priest-la-Marche, en 2016, les habitants ont déclaré un revenu médian de 17 487 €.
Le niveau de vie d'une commune s'estime aussi à son marché immobilier. Qu'en est-il à Saint-Priest-la-Marche ? Au sein de la ville, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons non HLM de 2 pièces (moins de 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 6 pièces (moins de 2 %). Les propriétaires d'une maison de 6 pièces représentent moins de 20 % des résidents, alors qu'ils sont environ 25 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Saint-Priest-la-Marche ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Saint-Priest-la-Marche manquent un peu. On peut dire que peu de familles habitent la commune quand on sait qu'il y a 21 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.