← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Salles-Lavalette

Résumé du premier tour

Les habitants de Salles-Lavalette se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. 51,42 % des électeurs ont voté lors du 1er tour des élections municipales, par rapport à 62,87 % en 2014. On observe de ce fait une baisse de -11,45 points du taux de participation. À l'échelle départementale (Charente), on constate que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 73,15 %, contre 56,08 % cette année.

Avec au moins 50 % des voix exprimées et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu de façon automatique au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Salles-Lavalette : quels sont les résultats du premier tour ?

À Salles-Lavalette (16), les jeux sont donc faits dès le 1er tour de ces élections municipales 2020 étant donné que les 11 sièges du conseil ont déjà tous été emportés. En tête du 1er tour des municipales, Olivier Guerin récolte 90,97 % des suffrages. On retiendra un score de 85,41 % pour Léa Jeanneteau Deschoenmaecker. Thierry Crespo et Carine Daulon arrivent en troisième place, avec 80,55 % des votes. Le chiffre assez élevé atteint par Jean-Claude Czerwinski (79,16 %), Pierre Bousseau (68,75 %), Emmanuel Goupilleau (66,66 %), Michel Carron (65,97 %), Brigitte Bratek (62,50 %), Brigitte Varaillon-Laborie Ricci (61,11 %) et Catherine Pallut (58,33 %) démontre leur popularité.

Celle ou celui qui occupera la fonction de maire sera élu parmi les nouveaux conseillers municipaux, mais aussi par ces derniers.

Résultats du premier tour - Salles-Lavalette

Abstention : 48.58% Participation : 51.42%

Résultats détaillés du tour 1

  • Olivier GUERIN, 90.97%



    Olivier GUERIN

    90.97 %

    131 votes

  • Léa JEANNETEAU DESCHOENMAECKER, 85.41%



    Léa JEANNETEAU DESCHOENMAECKER

    85.41 %

    123 votes

  • Thierry CRESPO, 80.55%



    Thierry CRESPO

    80.55 %

    116 votes

  • Carine DAULON, 80.55%



    Carine DAULON

    80.55 %

    116 votes

  • Jean-Claude CZERWINSKI, 79.16%



    Jean-Claude CZERWINSKI

    79.16 %

    114 votes

  • Pierre BOUSSEAU, 68.75%



    Pierre BOUSSEAU

    68.75 %

    99 votes

  • Emmanuel GOUPILLEAU, 66.66%



    Emmanuel GOUPILLEAU

    66.66 %

    96 votes

  • Michel CARRON, 65.97%



    Michel CARRON

    65.97 %

    95 votes

  • Brigitte BRATEK, 62.5%



    Brigitte BRATEK

    62.5 %

    90 votes

  • Brigitte VARAILLON-LABORIE RICCI, 61.11%



    Brigitte VARAILLON-LABORIE RICCI

    61.11 %

    88 votes

  • Catherine PALLUT, 58.33%



    Catherine PALLUT

    58.33 %

    84 votes

  • Mickaël RIBIER, 55.55%



    Mickaël RIBIER

    55.55 %

    80 votes

  • Jean-Claude GONZALES, 46.52%



    Jean-Claude GONZALES

    46.52 %

    67 votes

  • Jean Jacques BORDIN, 30.55%



    Jean Jacques BORDIN

    30.55 %

    44 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 372 habitants
  • 282 inscrits
  • Votants145 inscrits 51.42%
  • Abstentionnistes137 inscrits 48.58%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Confinement : le Sénat se rebiffe !

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Salles-Lavalette : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Qui sont les candidats à Salles-Lavalette pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. La maire actuelle Carine Daulon propose sa candidature à sa réélection. Jean Jacques Bordin se présente aux Municipales 2020. Pierre Bousseau, Brigitte Bratek, Michel Carron, Thierry Crespo, Jean-Claude Czerwinski, Jean-Claude Gonzales, Emmanuel Goupilleau, Olivier Guerin, Léa Jeanneteau Deschoenmaecker, Catherine Pallut, Mickaël Ribier et Brigitte Varaillon-Laborie Ricci ont également été retenus.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront remporter une majorité relative de façon à pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Salles-Lavalette ?

Le conseil municipal sera désigné les 15 et 22 mars 2020. Les résidents de Salles-Lavalette sont donc attendus aux bureaux de vote pour ces élections municipales 2020. Afin d'être en mesure d'aller au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou membre de l'Union européenne, mais également vivre ou payer ses impôts dans la commune dont il est question.

Point sur les Municipales 2014

Si vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez un scrutin particulier lors des municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous élisez plusieurs membres en même temps et pouvez également désigner des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été choisis par les citoyens de la ville de Salles-Lavalette, et ce dès le soir du premier tour. Aux côtés d'Olivier Guerin et Carine Daulon, que les Sallesiens avaient élus pour administrer leur municipalité, on pouvait voir Brigitte Bratek, Emmanuel Goupilleau, Mickaël Ribier, Vanessa Czerwinski mais aussi Jean Claude Czerwinski et Eric Gendron.
Assez peu d'électeurs ont placé un vote dans l'urne : seuls 193 se sont déplacés parmi les 307 noms de la liste électorale. Une forte baisse se révèle de ce fait, en regard des élections municipales de 2008 (participation de 73,79 %).

Les derniers suffrages révélaient-ils les mêmes résultats ?

Tandis que les élections présidentielles se tenaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les précédentes Municipales. Les votes de la ville de Salles-Lavalette au premier tour des élections présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux constatés sur le reste de la France.
Alors que François Fillon (Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part obtenaient 22,22 % et 21,72 % des voix au premier tour, Emmanuel Macron se classait derrière avec 18,18 %. Les scores du deuxième tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 60,39 % au scrutin de la part des citoyens de Salles-Lavalette. En 2012, 76,63 % des habitants de Salles-Lavalette avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 189 en 2017 (soit 65,4 %). À l'échelle de la France en 2012, on notait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez différente.
23,48 %, c'est le résultat de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) aux Européennes de 2019. La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a quant à elle récolté 25,22 % des votes.

Quelques informations sur Salles-Lavalette

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les principaux enjeux socio-économiques au cœur des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Salles-Lavalette.

Que peut-on dire des habitants de Salles-Lavalette ?

352, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Salles-Lavalette. C'est une ville de Charente. À l'aide de la Communauté de Communes Lavalette Tude Dronne, qui assure une continuité entre les communes voisines, Salles-Lavalette échange facilement avec Édon, Bonnes ou bien Boisné-La Tude. Généralement, les Sallesiens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Cependant, 25,98 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés sont assez représentés au sein de la population vivant dans la ville de Salles-Lavalette (11,49 % des résidents).

Qu'en est-il du niveau de vie à Salles-Lavalette ?

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Salles-Lavalette. Parmi une population active de 42,55 % (plus de 151 Sallesiens), 51,88 % des travailleurs sont des employés et professions intermédiaires. 6 % des résidents sallesiens en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Les hommes forment une majeure partie des chômeurs.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Sallesiens est moins élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 €. À Salles-Lavalette, il était de 17 937 € par an sur l'année 2016.
Le marché immobilier de Salles-Lavalette vous éclairera encore mieux sur le niveau de vie des Sallesiens. Question location, on compte 5 % de maisons non HLM de 4 pièces et environ 4 % de maisons non HLM de 5 pièces qui sont habitées par des locataires. Qu'achètent les Sallesiens ? Ils s'avèrent presque 21 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et un peu moins de 30 % d'une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Salles-Lavalette est-elle en sa faveur ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La commune recense ​66 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Pour le bien-être de tous, il faut découvrir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise en effet qu'elle se révèle 100 % conforme.