← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mons

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont déroulées à Mons, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales atteignait 76,89 %. Il était cette année de 56,07 %, soit une baisse (-20,82 points) de la participation. À l'échelle départementale (Charente), on constate que le taux de participation a baissé depuis le scrutin précédent. Il était de 73,15 %, contre 56,08 % cette année.

Avec plus de la moitié des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits, un candidat est élu de façon automatique au conseil municipal.

Premier tour des élections municipales 2020 à Mons : quels sont les scores ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le premier tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Mons (16). Jean-Pierre Matard s'est démarqué au premier tour de ces municipales, avec 92,30 % des votes. On compte 89,74 % des électeurs portant leur vote sur Patrick Mesnard. Les citoyens ont voté pour Nathalie Lambert à 86,32 % à l'issue du premier tour, en lui octroyant la troisième place. Les votes exprimés ont avantagé, en complément, Mélanie Sourisseau (85,47 %), Didier Cron (83,76 %), Francis Chauvet (81,19 %), Lucas Fevrier (81,19 %), Michaël Domain (79,48 %), Louis Aubinaud (77,77 %), Évelyne Lachaise (77,77 %) et Anne Marie Domain (76,92 %).

Place désormais à l'élection du maire parmi les nouveaux conseillers municipaux, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Mons

Abstention : 43.93% Participation : 56.07%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Pierre MATARD, 92.3%



    Jean-Pierre MATARD

    92.3 %

    108 votes

  • Patrick MESNARD, 89.74%



    Patrick MESNARD

    89.74 %

    105 votes

  • Nathalie LAMBERT, 86.32%



    Nathalie LAMBERT

    86.32 %

    101 votes

  • Mélanie SOURISSEAU, 85.47%



    Mélanie SOURISSEAU

    85.47 %

    100 votes

  • Didier CRON, 83.76%



    Didier CRON

    83.76 %

    98 votes

  • Francis CHAUVET, 81.19%



    Francis CHAUVET

    81.19 %

    95 votes

  • Lucas FEVRIER, 81.19%



    Lucas FEVRIER

    81.19 %

    95 votes

  • Michaël DOMAIN, 79.48%



    Michaël DOMAIN

    79.48 %

    93 votes

  • Louis AUBINAUD, 77.77%



    Louis AUBINAUD

    77.77 %

    91 votes

  • Évelyne LACHAISE, 77.77%



    Évelyne LACHAISE

    77.77 %

    91 votes

  • Anne Marie DOMAIN, 76.92%



    Anne Marie DOMAIN

    76.92 %

    90 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 258 habitants
  • 214 inscrits
  • Votants120 inscrits 56.07%
  • Abstentionnistes94 inscrits 43.93%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Election présidentielle : Yannick Jadot, candidat sans primaire ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Mons : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Qui sera dans la course à Mons pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Mons joueront, peut-être, en faveur de Patrick Mesnard, maire en fonction, qui désire se maintenir à son poste actuel. De plus, Louis Aubinaud a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était aussi présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Francis Chauvet, Didier Cron, Anne Marie Domain, Michaël Domain, Lucas Fevrier, Évelyne Lachaise, Nathalie Lambert, Jean-Pierre Matard et Mélanie Sourisseau se rajoutent à la liste des candidats à Mons.

Rapide rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour dès lors que le candidat a remporté la majorité absolue, et s'il a rassemblé au moins le quart des voix des citoyens inscrits sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir atteint une majorité relative.

Mons : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'occasion pour les habitants de Mons d'élire un nouveau conseil municipal. Il faut avoir plus de 18 ans, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour participer à ces élections.

Zoom sur la période des élections municipales 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi voter pour des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Mons avaient été élus. Accompagnés d'Évelyne Lachaise, Louis Aubinaud, Anne-Marie Domain, Jean-Paul Gallenon mais aussi Mauricette Vanneau et Nathalie Lambert, Patrick Mesnard et Jérôme Joubert ont eu les faveurs des Montois pour les administrer.
D'assez nombreux citoyens se sont déplacés aux urnes : 173 sur les 225 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une légère baisse du taux de participation si on le rapporte aux dernières élections municipales de 2008 où il affichait 78,18 %.

Élections présidentielles et européennes : quels étaient les résultats ?

Plusieurs scrutins ont été organisés à la suite des Municipales, et les précédentes élections présidentielles se sont tenues en 2017. Les citoyens de Mons ont produit des scores différents de ce qui a été enregistré au niveau national pour le premier tour des élections présidentielles, en 2017.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a totalisé que 17,86 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se plaçaient devant au premier tour : 33,93 % et 23,81 % des suffrages. Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les résidents de Mons, à hauteur de 51,28 % au second tour. 174 Montois sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (79,45 %) alors que la participation en 2012 était de 86,18 %. On note par conséquent une baisse différente de l'évolution à l'échelle du pays (-5,8 points).
Tandis que La République en Marche avec Renaissance obtenait 26,17 % des voix aux élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur l'appui de 29,91 % des électeurs.

Quelques informations sur Mons

15 et 22 mars 2020 : dates des municipales. Les conseillers municipaux de Mons devront donc s'intéresser à la situation socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Que sait-on des personnes résidant à Mons ?

La ville de Mons compte 247 âmes. C'est une commune de Charente. Mons côtoie des villes et villages comme Échallat, Val-d'Auge ou également Douzat dans la Communauté de Communes du Rouillacais. Les Montois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 33,77 % ont entre 55 et 64 ans). Mons est peu concernée par l'immigration, avec 6,56 % d'immigrés.

Comment qualifier le niveau de vie au sein de la ville de Mons ?

Grâce aux chiffres suivants, on peut avoir une image d'ensemble du marché du travail à Mons. Les ouvriers et artisans, commerçants, chefs d'entreprise, voilà les catégories d'emploi fortement représentées à Mons (65 % de la population active). Les actifs constituent 43,44 % des habitants de la commune – soit plus de 108 individus. Les chômeurs représentent 16 % des résidents montois. Plus de la moitié des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
Statistiquement, les Montois perçoivent un revenu moyen similaire à celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian du pays était de plus de 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 19 569 €.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. La location de maison non HLM de 3 pièces constitue 8 % du marché de l'immobilier de la commune. 7 % des locataires habitent, quant à eux, dans une maison non HLM de 4 pièces. Comparativement, les résidents sont un peu moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et environ 28 % d'une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Mons ?

Si on se penche sur la qualité de vie des résidents, un bon indicateur reste la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) disponibles. À Mons, ils manquent un peu pour combler les habitants. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 29.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Mons, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.