Résumé du second tour

Ce 28 juin, les citoyens de Marans étaient appelés aux urnes pour les élections municipales.

Élections municipales 2020 à Marans : quels sont les résultats du second tour ?

Jean-Marie Bodin, qui conduit la liste de la Gauche, s'est distingué, avec 37,50 % des suffrages. 19 sièges sont octroyés à sa liste. 31,35 % des votants ont arrêté leur choix sur Mauricette Maingot ("Agissons Pour Marans"). Sa liste a donc remporté 4 places au conseil municipal. Le score de Thierry Belhadj (31,14 %) le place à la troisième place. 4 sièges du conseil ont été remportés par les membres de sa liste.

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste désigné parmi ceux-ci, mais également par eux.

2,95 points, c'est la hausse entre le taux de participation au second tour des élections municipales et le 15 mars 2020. 52,59 % des citoyens ont voté, contre 49,64 % la dernière fois. À l'échelle du département de la Charente-Maritime, la participation à ce scrutin a baissé cette année (52,13 %), par rapport au précédent de 2014 (68,34 %).

L'épidémie de coronavirus a rendu indispensable le report des élections : à Marans, comme partout en France, le second tour s'est donc tenu le 28 juin.

Résultats du second tour - Marans

Abstention : 47.41% Participation : 52.59%

Résultats détaillés du tour 2

  • Jean-marie Bodin, Divers gauche, 37.5%

    Jean-marie Bodin
    Divers gauche
    MARANS, PASSION COMMUNE

    37.5 %

    702 votes

  • Mauricette Maingot, Divers centre, 31.35%

    Mauricette Maingot
    Divers centre
    AGISSONS POUR MARANS

    31.35 %

    587 votes

  • Thierry Belhadj, Divers droite, 31.14%

    Thierry Belhadj
    Divers droite
    Pour Marans une dynamique durable

    31.14 %

    583 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 4622 habitants
  • 3643 inscrits
  • Votants1916 inscrits 52.59%
  • Abstentionnistes1727 inscrits 47.41%
  • Votes blancs8 inscrits 0.42%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 27/27

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont tenues à Marans, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. Du fait d'un taux de participation de 49,64 %, on constate que les habitants se sont peu rendus dans l'isoloir. Une faible mobilisation qui pourrait trouver son origine dans l'épidémie actuelle de coronavirus. On observe que le taux de participation départemental (Charente-Maritime) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 71,17 % contre 54,08 % cette année.

Il faut emporter au minimum 10 % des suffrages exprimés pour se maintenir au deuxième tour. Concernant la répartition des sièges, ils sont, pour moitié, attribués de façon proportionnelle à l'intégralité des listes remportant au moins 5 % des voix. Les sièges encore disponibles reviennent en prime à la liste obtenant la majorité relative.

Marans : quels sont les résultats du 1er tour des élections municipales 2020 ?

C'est Jean-Marie Bodin de la liste de la Gauche, fort de 28,76 % des votes, qui est en tête à l'issue du 1er tour des élections municipales. 25,45 % des électeurs ont choisi de soutenir Thierry Belhadj (Pour Marans une dynamique durable). Étant arrivée à rassembler 23,51 % des électeurs, Mauricette Maingot (le Centre) se retrouve contre Jean-Marie Bodin et Thierry Belhadj au second tour des élections.

Dans cette commune, les listes restantes ont récolté une part plus basse de votes. C'est la situation dans laquelle se trouve la liste d'Olivier Martin (Droite, 22,26 %).

Dans ce bourg, des bulletins blancs (0,94 %) ont été comptabilisés. Par ailleurs, plusieurs bulletins (2,05 %) n'ont pas pu être pris en considération.

Pendant son discours du 16 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé le report du second tour du scrutin dans les municipalités comme Marans, en raison de l'épidémie de coronavirus se déroulant sur le sol français.

Résultats du premier tour - Marans

Abstention : 50.36% Participation : 49.64%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-marie Bodin, Divers gauche, 28.76%

    Jean-marie Bodin
    Divers gauche
    MARANS, PASSION COMMUNE

    28.76 %

    504 votes

  • Thierry Belhadj, Divers droite, 25.45%

    Thierry Belhadj
    Divers droite
    Pour Marans une dynamique durable

    25.45 %

    446 votes

  • Mauricette Maingot, Divers centre, 23.51%

    Mauricette Maingot
    Divers centre
    AGISSONS POUR NOTRE VILLE

    23.51 %

    412 votes

  • Olivier Martin, Divers droite, 22.26%

    Olivier Martin
    Divers droite
    L'UNION POUR MARANS

    22.26 %

    390 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 4622 habitants
  • 3638 inscrits
  • Votants1806 inscrits 49.64%
  • Abstentionnistes1832 inscrits 50.36%
  • Votes blancs17 inscrits 0.94%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/27

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Paul Girod, maire de Droizy dans l'Aisne depuis 61 ans : "Je m'en irai dès que j'aurai formé mon successeur"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Marans : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à renouveler leur conseil municipal. Vous aimeriez savoir qui se présente à Marans ? Faites connaissance avec les candidats de cette ville sur cette page.

À Marans, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Les candidats officiels pour les élections municipales 2020 ont dû déposer leur candidature avant le 27 février pour être retenus. Voici les candidats de Marans : Le maire actuel de Marans, Thierry Belhadj, appartient à la Droite. Il est candidat à sa réélection (liste "Pour Marans une dynamique durable"). La liste "MARANS, PASSION COMMUNE" sera menée par Jean-Marie Bodin qui a validé sa participation pour la Gauche. Les élections municipales 2014 lui avaient permis d'obtenir un siège au conseil municipal. Mauricette Maingot du Centre, tête de liste de "AGISSONS POUR NOTRE VILLE" et Olivier Martin de la Droite, tête de liste de "L'UNION POUR MARANS" ont aussi été retenus comme candidats.

Marans : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les électeurs de Marans voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la municipalité dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou membres de l'Union européenne.

Retour sur la période des Municipales 2014

Point sur les 23 et 30 mars 2014. Via un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal avaient été élus par les résidents de Marans.
La droite en position de faveur à Marans ? C'était le cas, comme dans une majorité des communes françaises. Parmi les 27 sièges disponibles, 20 avaient été attribués à la liste de la Droite, gagnante. ENSEMBLE DYNAMISONS MARANS avait effectivement obtenu un score de 44,97 % lors du second tour de l'élection. Nuançant les chiffres avancés précédemment, c'est à la deuxième place que la liste CONSTRUISONS L'AVENIR ENSEMBLE avait fini ce scrutin. Elle emportait ainsi 4 sièges.
Le taux de participation est en général assez élevé aux élections municipales. Pourtant, entre les précédentes élections, où il s'élevait à 64,98 % et le suffrage de 2008 (65,75 %), il a connu une légère baisse.

La même évolution s'est-elle affirmée lors des dernières élections ?

Il y a eu un paysage politique identique pendant les élections présidentielles de 2017. Tandis que Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) avaient obtenu les résultats les plus élevés avec respectivement 22,84 % et 20,98 % des suffrages au premier tour, François Fillon (Républicains) s'était placé derrière eux, avec seulement 20,91 % des voix. Emmanuel Macron a finalement été élu par les habitants de Marans, fort de 61,27 % des votes. Nous pouvons souligner que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est assez similaire à ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Marans étaient en effet 79,39 % à voter en 2012 et 73,52 % en 2017.
À l'issue des Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté 27,49 % des votes pendant que Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 20,6 % des voix.
Il faudra attendre les élections municipales 2020 pour observer l'évolution de cette tendance.

Quelques informations sur Marans

15 et 22 mars 2020 : jours des élections municipales. Les membres du conseil municipal de Marans devront ainsi évoquer la situation socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Description : les habitants de Marans

4 497 résidents vivent dans ce bourg de Charente-Maritime. La Communauté de Communes Aunis Atlantique donne la possibilité de relier à Marans des villes et des villages, comme Charron, Benon ou bien Villedoux. De manière générale, les Marandais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 24,69 % de la population ont entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration est peu élevée à Marans, avec 2,35 % de la population.

Activité, logement, revenus... Comment vit-on à Marans ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit à Marans. Les travailleurs marandais constituent 42,20 % de la population. Près de 1 877 habitants travaillent. Concernant les catégories, 59,88 % de cette population sont des ouvriers et employés. Les prestations de chômage sont perçues par presque 15 % des habitants marandais. Une majeure partie de ces bénéficiaires sont des hommes.
Marans dévoile des chiffres similaires à la moyenne nationale quant aux revenus par habitant. Les Marandais ont gagné en moyenne 19 617 € par an en 2016. En France, on parle de plus de 20 000 € par an pour 2014. La différence est importante niveau revenu. 14 % des résidents vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le revenu annuel moyen des plus modestes est de 11 251 € lorsque celui des plus aisés atteint 30 253 €.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour se rendre compte du niveau de vie des habitants d'une ville. Question location, on compte 5 % d'appartements non HLM de 2 pièces et 5 % d'appartements non HLM de 3 pièces qui sont habités par des locataires. Un peu moins de 20 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces et ils sont 21 % à l'être d'une maison de 4 pièces.

Marans : y vit-on bien ?

Les infrastructures marandaises ne manquent pas pour répondre aux besoins des résidents de cette commune. Dans votre ville, 2 urgences, maternités ou pharmacies sont installées intra-muros. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Marans, car on recense actuellement 719 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On comptabilise 5 établissements scolaires ainsi que 1 crèche. Étiez-vous au courant que la gare de Marans voit passer tous les ans plus de 500 voyageurs ?
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une ville, il est bon de connaître la possible présence de pollution. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​comme physico-chimique ​.

N'ayant pas pu statuer lors du premier tour des élections, certaines communes françaises doivent encore renouveler leur conseil municipal lors d'un second tour qui se déroulera le 28 juin 2020. Découvrez sur cette page les candidats à la mairie de Marans.

Du côté de Marans, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour se maintenir au second tour du scrutin, une liste se devait d'emporter 10 % des votes exprimés au premier tour. Pour présenter une liste aux Municipales 2020, les candidats devaient soumettre leur candidature avant le 2 juin. Ainsi, à Marans, on trouve les prétendants suivants. Thierry Belhadj, maire actuel et rattaché à la Droite, est candidat à sa réélection avec la liste "Pour Marans une dynamique durable". Jean-Marie Bodin se présente à nouveau comme candidat, en tant que figure de proue de "MARANS, PASSION COMMUNE". Il s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal. Autre choix possible pour les électeurs : Mauricette Maingot du Centre, tête de liste de "AGISSONS POUR MARANS". On ne verra pas les listes "AGISSONS POUR NOTRE VILLE" (Mauricette Maingot) et "L'UNION POUR MARANS" (Olivier Martin) se représenter pendant ce tour, en dépit d'un score de plus de 10 % au premier tour.