Résultats des élections : Bords

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Élections régionales et départementales à Bords (17430) en 2021

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

En juin, les élections régionales et départementales auront lieu ! C'est l'heure pour les 1 347 résidents de Bords de choisir de nouveaux conseillers. Ces élections n'auront pas lieu en mars contrairement à ce qui était initialement prévu. Ce report exceptionnel est lié à l'épidémie de coronavirus touchant la France.

Élections régionales 2015 : retour sur les résultats à Bords

Élections régionales : point sur les votes des 6 et 13 décembre 2015. C'est Jacques COLOMBIER (FN) qui est arrivé premier à Bords, bien qu'il n'ait fini que troisième au niveau régional, devancé par Alain ROUSSET (LUG). L'Union de la Gauche remportait donc la majorité des sièges du conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine avec 44,27 % des suffrages. Ces élections lui permettront éventuellement de triompher.

Il est important de rappeler que ce passage aux urnes a pour objectif d'élire les 183 conseillers régionaux de la Nouvelle-Aquitaine.

Le scrutin s'effectue en deux tours et les candidats se regroupent en liste. Les sièges sont alloués de façon proportionnelle, avec un avantage pour la liste qui emporte la majorité absolue au premier tour ou parvient en tête au second.

Élections départementales de 2015 à Bords : quels scores ?

En 2015, le choix des habitants de Bords s'est porté sur le binôme formé par Mme ALOE Caroline et M. GODINEAU Jean-Claude (LUD), qui s'est vu attribuer une majorité des voix. Sur le canton de Saint-Jean-d'Angély, le même binôme (Union de la Droite) a obtenu une majeure partie de votes.

Au niveau de la Charente-Maritime, l'Union de la Droite s'était vue attribuer 16 sièges au conseil départemental. L'Union pour un Mouvement Populaire avait gagné 12 sièges. À voir comment ces nouvelles élections changeront (ou non) la donne. Ce sont les 54 conseillers départementaux de la Charente-Maritime qui seront nommés au cours de ce vote, département qui se divise en 27 cantons.

Article à la une des élections

"Il veut nous dissoudre" : comment Emmanuel Macron tente de faire exploser la droite aux régionales avant la présidentielle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections