← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Salon-de-Provence

Résumé du premier tour

Les habitants de Salon-de-Provence se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Possible effet de la pandémie de coronavirus, on note que pour ces élections, la commune enregistre un taux de participation d'à peine 39,19 %. La participation à l'élection a baissé dans le département des Bouches-du-Rhône quand on la rapporte au taux de participation du scrutin précédent : 67,59 % contre 49,13 % cette année.

Les sièges au conseil municipal sont attribués d'après les résultats de chaque liste. Au premier tour, dès lors qu'une liste a obtenu la majorité absolue, elle remporte la moitié des places, tandis que les sièges restants sont répartis entre toutes les listes qui ont emporté des scores supérieurs à 5 %.

Municipales 2020 à Salon-de-Provence : quels sont les résultats du premier tour ?

À Salon-de-Provence (13), les jeux sont donc faits dès le 1er tour pour ces élections municipales 2020 étant donné que les 43 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Nicolas Isnard, de la liste des Républicains, se démarque lors du premier tour des élections municipales avec 69,26 % des votes. Sa liste a eu une certaine cote auprès des électeurs, totalisant 39 élus. 9,61 % des électeurs ont décidé d'appuyer Claude Cortesi (AMBITIONS SALON). La liste remporte 2 places. Helene Haensler (SALON CHANGEONS D'ERE, 1 siège) et Daniel Captier (SALON AUTREMENT, 1 siège) se démarquent également en décrochant plusieurs membres du conseil municipal.

Parmi les électeurs de cette ville, 0,72 % ont déposé un vote blanc. De plus, certains bulletins de vote - 3,06 % exactement - étaient nuls.

Les nouveaux conseillers municipaux vont maintenant devoir élire l'un d'entre eux maire.

Résultats du premier tour - Salon-de-Provence

Abstention : 60.81% Participation : 39.19%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nicolas Isnard, Les Républicains, 69.26%

    Nicolas Isnard
    Les Républicains
    RÉUSSIR SALON

    69.26 %

    8311 votes

  • Claude Cortesi, Divers centre, 9.61%

    Claude Cortesi
    Divers centre
    AMBITIONS SALON

    9.61 %

    1154 votes

  • Helene Haensler, Europe Ecologie-Les Verts, 6.57%

    Helene Haensler
    Europe Ecologie-Les Verts
    SALON CHANGEONS D'ERE

    6.57 %

    789 votes

  • Daniel Captier, Rassemblement National, 5.34%

    Daniel Captier
    Rassemblement National
    SALON AUTREMENT

    5.34 %

    641 votes

  • Philippe Montagnon, Divers centre, 3.36%

    Philippe Montagnon
    Divers centre
    Osons Salon

    3.36 %

    404 votes

  • Eric Deligny, Divers gauche, 2.92%

    Eric Deligny
    Divers gauche
    SALON ECOLO-CITOYENNE

    2.92 %

    351 votes

  • Olivier Lopez, Parti communiste français, 2.9%

    Olivier Lopez
    Parti communiste français
    Salon à gauche

    2.9 %

    348 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 42812 habitants
  • 31817 inscrits
  • Votants12470 inscrits 39.19%
  • Abstentionnistes19347 inscrits 60.81%
  • Votes blancs90 inscrits 0.72%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 43/43

Article à la une des élections

Régionales : les procurations seront en partie numérisées pour les prochaines élections, annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Salon-de-Provence : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les 45528 administrés de Salon-De-Provence devront élire les membres du conseil municipal de leur commune. Au sein de la ville de Salon-De-Provence, voici les candidats en lice.

Salon-De-Provence : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Les Municipales 2020 approchant, les dossiers de candidature avaient jusqu'au 27 février pour être déposés. Par conséquent, voici les candidats retenus à Salon-De-Provence : Candidat à sa réélection avec la liste "RÉUSSIR SALON", le maire actuel de Salon-De-Provence est Nicolas Isnard. Il appartient aux Républicains. De plus, Claude Cortesi a bien déposé sa candidature à la mairie et sera le représentant du Centre, en étant la tête de liste de "AMBITIONS SALON". Les élections municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Les candidatures de Philippe Montagnon du Centre, tête de liste de "Osons Salon", Olivier Lopez du Parti communiste français, tête de liste de "Salon à gauche", Daniel Captier du Rassemblement National, tête de liste de "SALON AUTREMENT", Helene Haensler d'Europe Ecologie-Les Verts, tête de liste de "SALON CHANGEONS D'ERE" et Eric Deligny de la Gauche, tête de liste de "SALON ECOLO-CITOYENNE" sont également validées.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Salon-de-Provence ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Salon-de-Provence ? Verdict à la fin des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, seront en mesure de prendre part à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui habitent ou s'acquittent d'impôts dans la municipalité, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Bilan de 2014, année des dernières élections municipales

De quelle façon avaient été nommés les membres du conseil municipal de Salon-de-Provence ? C'est via un scrutin proportionnel de liste que les électeurs avaient choisi leurs élus, les 23 et 30 mars 2014.
La majeure partie des villes françaises, comme la commune de Salon-de-Provence, penchaient pour la droite. Avec 34 sièges décrochés sur 43 possibles, grâce à 56,48 % des voix obtenues au second tour, la liste "Réussir Salon" (affiliée à l'Union pour un Mouvement Populaire) avait pris la tête de ces élections. Nuançant cette tendance, les citoyens de la ville plaçaient la liste ENSEMBLE POUR SALON DE Provence à la seconde place du scrutin, lui attribuant 8 sièges au conseil.
D'ordinaire assez élevée pour les élections municipales, la participation avait connu une forte baisse. Elle s'élevait à 71,8 % en 2008, contre 67,47 % lors des précédentes élections.

Percevait-on déjà cette tendance aux dernières élections ?

Les élections présidentielles de 2017 dévoilent une tendance identique à la précédente. Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a totalisé que 19,55 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) étaient devant au premier tour : 27,38 % et 20,74 % des votes. Emmanuel Macron a finalement été élu par les habitants de Salon-de-Provence, avec 55,44 % des suffrages. La part de votants parmi les résidents de Salon-de-Provence atteignait 22 848 au second tour, soit 73,22 % de participation.
L'examen des résultats déclarés aux élections européennes 2019 fait état d'un score de 29,09 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 19,76 % pour La République en Marche avec Renaissance.
L'évolution de cette tendance reste à confirmer lors des élections municipales 2020.

Salon-de-Provence : les données clefs

Appréhender les scores des élections municipales n'est faisable qu'au vu des chiffres socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous éclaireront sur le scrutin qui a lieu les 15 et 22 mars 2020.

Que pourrait-on retenir des citoyens de la commune de Salon-de-Provence ?

Salon-de-Provence se trouve dans les Bouches-du-Rhône et compte 45 528 résidents. Il faut noter que Châteauneuf-le-Rouge, Lambesc ou Port-de-Bouc sont attachées à Salon-de-Provence, notamment par le biais de Métropole d'Aix-Marseille-Provence. Les Salonnais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 18,62 % ont entre 15 et 24 ans). Salon-de-Provence est une ville assez multiculturelle, 10,02 % de ses habitants sont issus de l'immigration.

Niveau de vie : l'ensemble des informations concernant la ville de Salon-de-Provence

Les statistiques suivantes font état du marché du travail à Salon-de-Provence. Environ 20 832 Salonnais déclarent travailler – soit 46,37 % de la population. Les employés et professions intermédiaires constituent 56,97 % de la population en âge de travailler. Environ 15 % des résidents de l'agglomération salonnaise en âge de travailler sont au chômage. Une majeure partie sont des femmes.
En France, les foyers ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Salon-de-Provence se révèlent similaires à ceux du pays en 2016 : les Salonnais ont déclaré toucher en moyenne 20 151 € par an. Les personnes de plus de 75 ans forment une majorité de la population affectée par la précarité. 16 % des citoyens vivent sous le seuil de pauvreté, dont 10 % déclarent environ 10 397 € de gains annuels, contre 35 755 € pour les plus aisés. Côté patrimoine, 61 ménages ont dû payer l'impôt sur la fortune immobilière en 2018. Ils étaient alors à la tête d'un capital moyen de plus de 2 millions d'euros.
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Les locations représentent 8 % du marché salonnais pour les appartements non HLM de 3 pièces et 7 % pour les appartements HLM de 3 pièces. Qu'achètent les Salonnais ? Ils s'avèrent environ 10 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et environ 11 % d'une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Salon-de-Provence ?

La qualité de vie au sein d'une commune s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et installations mis à disposition de la population. Ceux-ci ne manquent pas à Salon-de-Provence. Pour ce qui est de la santé, 23 urgences, maternités ou pharmacies sont accessibles intra-muros. Avec un total global de 8 502 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Salon-de-Provence si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On recense ainsi pour les jeunes habitants 8 crèches ainsi que 39 établissements scolaires. La gare de Salon capte plus de 200 000 usagers chaque année.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).