← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Kesseldorf

Résumé du premier tour

Les citoyens de Kesseldorf ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. -16,31 points, c'est la baisse entre la participation au 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année. 57,73 % des électeurs ont voté, par rapport à 74,04 % la dernière fois. Cette année, le nombre de citoyens du Bas-Rhin s'étant déplacés aux bureaux de vote (51,12 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (69,68 %).

Si au moins 25 % des inscrits et plus de la moitié des électeurs glissent un bulletin en faveur d'un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Quels candidats les électeurs de Kesseldorf ont-ils privilégiés lors du premier tour des élections municipales 2020 ?

À Kesseldorf (67), la totalité des sièges du conseil - soit 11 en tout - a donc déjà été octroyée dès le premier tour des municipales 2020. Jean-Marc Hild a obtenu 83,54 % des voix et, ainsi, se retrouve en tête de ce premier tour. Bruno Baudaillier, pour sa part, reçoit l'adhésion de 82,91 % des votants. En collectant 82,27 % des suffrages, Séverine Dupont et Yannick Philippe Joseph Messmer remportent la troisième place. Julie Luczak (80,37 %), Romain Christophe Pluska (77,84 %), Christelle Oesterle (75,94 %), Charlene Michelle Trompeter (74,68 %), Margaux Wahl Schwartz (73,41 %), Christophe Klein (72,15 %) et Jean-Pierre Roehrig (69,62 %) ont également, au vu de leur score élevé, séduit les électeurs.

Les bulletins de vote de ce hameau ont été dépouillés : il y a eu 0,60 % de votes blancs et 5,36 % de bulletins non valides.

Le nouveau maire se trouvant parmi les conseillers municipaux, c'est désormais à ces derniers de le choisir.

Résultats du premier tour - Kesseldorf

Abstention : 42.27% Participation : 57.73%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Marc HILD, 83.54%



    Jean-Marc HILD

    83.54 %

    132 votes

  • Bruno BAUDAILLIER, 82.91%



    Bruno BAUDAILLIER

    82.91 %

    131 votes

  • Séverine DUPONT, 82.27%



    Séverine DUPONT

    82.27 %

    130 votes

  • Yannick Philippe Joseph MESSMER, 82.27%



    Yannick Philippe Joseph MESSMER

    82.27 %

    130 votes

  • Julie LUCZAK, 80.37%



    Julie LUCZAK

    80.37 %

    127 votes

  • Romain Christophe PLUSKA, 77.84%



    Romain Christophe PLUSKA

    77.84 %

    123 votes

  • Christelle OESTERLE, 75.94%



    Christelle OESTERLE

    75.94 %

    120 votes

  • Charlene Michelle TROMPETER, 74.68%



    Charlene Michelle TROMPETER

    74.68 %

    118 votes

  • Margaux WAHL SCHWARTZ, 73.41%



    Margaux WAHL SCHWARTZ

    73.41 %

    116 votes

  • Christophe KLEIN, 72.15%



    Christophe KLEIN

    72.15 %

    114 votes

  • Jean-Pierre ROEHRIG, 69.62%



    Jean-Pierre ROEHRIG

    69.62 %

    110 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 434 habitants
  • 291 inscrits
  • Votants168 inscrits 57.73%
  • Abstentionnistes123 inscrits 42.27%
  • Votes blancs1 inscrits 0.6%

Article à la une des élections

Les coulisses des retrouvailles entre Florian Philippot et Marion Maréchal

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Kesseldorf : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises va s'organiser lors des 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Gros plan sur les candidats aux Municipales 2020 à Kesseldorf

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Bruno Baudaillier a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Séverine Dupont, Jean-Marc Hild, Christophe Klein, Julie Luczak, Yannick Philippe Joseph Messmer, Christelle Oesterle, Romain Christophe Pluska, Jean-Pierre Roehrig, Charlene Michelle Trompeter et Margaux Wahl Schwartz ont aussi été retenus comme candidats.

Il faut rappeler que les conditions pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au moins le quart des citoyens mentionnés sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu à l'issue du second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra remporter une majorité relative. Celui-ci peut alors prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Kesseldorf ?

Qui figurera au futur conseil municipal de Kesseldorf ? Verdict à l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Sont conviés à ce suffrage les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune dont il est question. Si vous remplissez ces critères, vous êtes invité à voter.

Municipales, zoom sur 2014

Comment se déroulent les élections municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Kesseldorf avaient été élus. Pour administrer leur ville, les Kesseldorfois se sont fiés à Michel Rauch et Jean-Marc Kern. Ceux-ci avaient été accompagnés par Rémy Enger, Guy Callegher, Christophe Oesterle, Jean-Pierre Roehrig mais aussi Claude Oesterle et Christophe Klein.
D'assez nombreux habitants se sont déplacés : sur 285 inscrits sur les listes, 211 ont placé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (74,04 %) souligne une forte baisse comparativement aux dernières élections municipales, en 2008, où il était de 81,72 %.

Élections présidentielles et européennes : quelles étaient les tendances ?

Il n'y a pas eu d'élection depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins ont été organisés depuis les précédentes Municipales. En étudiant les résultats de Kesseldorf en 2017 pour le premier tour des Présidentielles, on observe qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Si Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Les Républicains) d'autre part ont respectivement obtenu 29,44 % et 25,11 % des votes au premier tour, Emmanuel Macron est derrière dans les suffrages avec 20,78 %. Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les électeurs de Kesseldorf, à hauteur de 61,72 % au second tour. Ils ont été 225 Kesseldorfois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 80,07 %, contre 88,45 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution relevée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
24,43 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), 33,52 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) : tels étaient les scores des élections européennes 2019.

Kesseldorf : les informations clefs

Avant les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, jetons un œil aux chiffres socio-économiques locaux.

Kesseldorf : comment considérerait-on ses habitants ?

À Kesseldorf, 404 personnes habitent ce petit village du Bas-Rhin. Kesseldorf fait partie de la Communauté de Communes de la Plaine du Rhin qui se construit autour de différentes villes comme Siegen, Niederlauterbach ou bien Eberbach-Seltz. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 26,25 % ont entre 55 et 64 ans. 17,02 %, c'est le pourcentage d'immigrés vivant à Kesseldorf. Un taux très élevé.

Emploi, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Kesseldorf ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données suivantes. Comptant pour 67,71 % de la population en activité, les statuts des ouvriers et professions intermédiaires jouissent d'une bonne représentation. Les Kesseldorfois en poste sont plus de 224 et forment 55,78 % des résidents. Au sein de la commune kesseldorfoise, 5 % de la population en âge de travailler sont sans emploi. Une majeure partie sont des femmes.
Statistiquement, les Kesseldorfois perçoivent un revenu moyen plus élevé que celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national était d'environ 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 25 892 €.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants de Kesseldorf. Côté location, les Kesseldorfois cherchent plus généralement les appartements non HLM de 3 pièces (5 %) ainsi que les appartements non HLM de 2 pièces qui représentent plus de 2 % de la demande. Les propriétaires d'une maison de 6 pièces correspondent à presque 25 % de la population, tandis qu'ils sont un peu moins du tiers à posséder une maison de 5 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec Kesseldorf ?

Kesseldorf est une commune où les équipements manquent un peu pour satisfaire les demandes de ses citoyens. Il y a 62 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne idée de la pollution environnante dans une ville. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.