← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Keskastel

Résumé du premier tour

Les citoyens de Keskastel étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales était de 61,93 % alors qu'il s'élevait à 75,85 % en 2014 (baisse de -13,92 points). La mobilisation des électeurs du Bas-Rhin a baissé par rapport au scrutin précédent (69,68 % contre 51,12 % cette année).

S'il y a majorité absolue, la liste victorieuse au premier tour remporte la moitié des sièges du conseil municipal. Par ailleurs, l'ensemble des listes au score supérieur à 5 % se partagent de manière proportionnelle les autres sièges.

Premier tour des municipales 2020 à Keskastel : quels sont les résultats ?

Les 19 conseillers municipaux de Keskastel (67) ont donc déjà été désignés dès le premier tour des municipales 2020. Gabriel Glath récolte 53,76 % des suffrages au premier tour des élections municipales. 15 élus proviennent de sa liste. On observe que 46,23 % des électeurs soutiennent Pierre Brucher (Un nouvel Elan pour Keskastel). 4, c'est le nombre de places que la liste a gagnées.

Certains résidents de ce village ont fait le choix de voter blanc (0,13 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (3,49 %).

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs choisi dans les rangs de ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - Keskastel

Abstention : 38.07% Participation : 61.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gabriel Glath, 53.76%

    Gabriel Glath

    Continuons Ensemble pour Keskastel

    53.76 %

    386 votes

  • Pierre Brucher, 46.23%

    Pierre Brucher

    Un nouvel Elan pour Keskastel

    46.23 %

    332 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1585 habitants
  • 1203 inscrits
  • Votants745 inscrits 61.93%
  • Abstentionnistes458 inscrits 38.07%
  • Votes blancs1 inscrits 0.13%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Article à la une des élections

Valérie Pécresse, nouvelle coqueluche de la droite "anti-Bertrand"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Keskastel : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Quels sont les candidats en lice à Keskastel ? Découvrez ceux qui se sont inscrits dans cette ville.

Qui sera dans la course à Keskastel pour les Municipales 2020 ?

Après le 27 février, le dépôt de dossier de candidature pour les élections municipales 2020 n'était plus possible. Les candidats officiels à Keskastel sont les suivants. Gabriel Glath, maire de Keskastel, présente sa candidature pour un nouveau mandat, avec la liste "Continuons Ensemble pour Keskastel". De plus, Pierre Brucher a bien déposé sa candidature à la mairie et sera la tête de liste de "Un nouvel Elan pour Keskastel".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Keskastel ?

À la suite des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de Keskastel sera connu. Seuls les individus français ou membres de l'Union européenne pourront voter lors de ces élections. Il faudra en outre payer ses impôts ou habiter dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, il faut avoir plus de 18 ans.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Les 23 et 30 mars 2014, la population de Keskastel désignait les membres du conseil municipal au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Les candidats de droite avaient gagné, comme dans la majeure partie des villes françaises, à Keskastel. Parmi les 19 sièges disponibles, la liste de la Droite ENSEMBLE POUR NOTRE VILLAGE en avait remporté 15, avec un score de 58,75 %, atteint au premier tour. Les électeurs de la ville n'avaient pas plébiscité la liste LISTE D'ENTENTE COMMUNALE. Celle-ci s'était placée deuxième du scrutin (4 sièges au conseil), nuançant la tendance du moment.
Le taux de participation aux dernières élections s'élevait à 75,85 %, en hausse en regard de celui de 2008, où il s'élevait à 75,62 %. La participation pour les Municipales est généralement assez élevée.

La tendance était-elle similaire lors des précédents scrutins ?

Les votants ont fait établir une tendance globale identique au cours des Présidentielles de 2017. Le premier tour a fait émerger des disparités, en particulier entre les résultats d'Emmanuel Macron (En marche !, 14,23 % des votes), derrière Marine Le Pen (Front national, 35,14 % des suffrages) et François Fillon (Républicains, 21,87 % des voix). Durant le second tour, 54,29 % des résidents de Keskastel ont voté pour Marine Le Pen. 955 habitants de Keskastel se sont déplacés, ce qui revient à 78,41 % de la population.
Suite aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 33,09 % des suffrages, dépassant ainsi l'Union de la Droite et du Centre (15,37 %).
Les élections municipales 2020 préciseront si cette évolution a continué dans le temps.

Quelques informations sur Keskastel

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des chiffres socio-économiques à Keskastel.

De quels horizons viennent les habitants de Keskastel ?

1 520 résidents, voilà une info clé de Keskastel, ville du Bas-Rhin. Burbach, Berg ou Sarre-Union, figurent parmi les villes qui se sont jointes à la Communauté de Communes de l'Alsace Bossue aux côtés de Keskastel. Si 23,24 % des Keskastellois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. Les chiffres de l'immigration à Keskastel se révèlent peu élevés, avec 4,87 % d'immigrés.

Emploi, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Keskastel ?

Les données suivantes présentent le portrait des travailleurs à Keskastel. Les ouvriers et employés sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Keskastel (59,59 % des actifs). La population active est formée de 755 individus, soit 49,39 % des Keskastellois. Le taux d'inactivité de la population keskastelloise atteint environ 12 % des résidents (dont plus de la moitié sont des hommes).
Les ménages keskastellois touchent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Keskastel était de 20 883 € par an sur l'année 2016. En 2014, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France.
Pour évaluer l'attractivité d'une commune, il est toujours utile de s'intéresser aux résultats du marché immobilier. Dans la commune keskastelloise, les logements les plus populaires chez les locataires sont les appartements non HLM de 3 pièces (environ 5 %) et les appartements non HLM de 4 pièces (environ 4 %). Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont presque 25 % à acheter une maison de 5 pièces et un peu moins de 30 % pour une maison de 6 pièces.

Qualité de vie et Keskastel vont-ils ensemble ?

Force est de reconnaître que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) sont assez nombreux à Keskastel. De par ses 274 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Keskastel compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour ces dernières, on référence 1 établissement scolaire. Chaque année, plus de 34 000 voyageurs circulent au sein de la gare de Keskastel.
Soyez vigilant pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution environnante. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).