← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Belleville-et-Châtillon-sur-Bar

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar. Lors du 1er tour des élections municipales, 68,26 % des citoyens ont voté. En 2014, ils étaient 76,40 %. On remarque ainsi une baisse de -8,14 points. Au niveau du département (Ardennes), on observe que le taux de participation a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 76,83 %, contre 64,96 % cette année.

Pour cette élection, dans le cas où un candidat emporte au moins la moitié des voix et 25 % des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar : quels sont les scores du premier tour ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar (08). La ville a vu Aurélien Deglaire et Laureline Ledoux ressortir victorieux du 1er tour des élections municipales avec 76,57 % des votes. Ses 72,97 % de voix obtenues placent Roselyne Roudaut en troisième place dans le classement. En complément, ce tour a servi à dégager des personnalités favorites parmi les élus, à l'instar de Laurent Lamblot (70,27 %), Philippe Cornet (68,46 %), Philippe Deglaire (67,56 %), Claude Debources (66,66 %), Julien Le Bars (63,96 %), Cyril Poinot (63,06 %), Franck Toupet (56,75 %) et Philippe Lhotel (55,85 %).

Dans ce petit village, des bulletins blancs (1,75 %) ont été comptabilisés. En outre, plusieurs bulletins (0,88 %) n'ont pas pu être pris en compte.

Le nouveau maire doit à présent être élu par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Belleville-et-Châtillon-sur-Bar

Abstention : 31.74% Participation : 68.26%

Résultats détaillés du tour 1

  • Aurélien DEGLAIRE, 76.57%



    Aurélien DEGLAIRE

    76.57 %

    85 votes

  • Laureline LEDOUX, 76.57%



    Laureline LEDOUX

    76.57 %

    85 votes

  • Roselyne ROUDAUT, 72.97%



    Roselyne ROUDAUT

    72.97 %

    81 votes

  • Laurent LAMBLOT, 70.27%



    Laurent LAMBLOT

    70.27 %

    78 votes

  • Philippe CORNET, 68.46%



    Philippe CORNET

    68.46 %

    76 votes

  • Philippe DEGLAIRE, 67.56%



    Philippe DEGLAIRE

    67.56 %

    75 votes

  • Claude DEBOURCES, 66.66%



    Claude DEBOURCES

    66.66 %

    74 votes

  • Julien LE BARS, 63.96%



    Julien LE BARS

    63.96 %

    71 votes

  • Cyril POINOT, 63.06%



    Cyril POINOT

    63.06 %

    70 votes

  • Franck TOUPET, 56.75%



    Franck TOUPET

    56.75 %

    63 votes

  • Philippe LHOTEL, 55.85%



    Philippe LHOTEL

    55.85 %

    62 votes

  • Denis BONNE, 53.15%



    Denis BONNE

    53.15 %

    59 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 312 habitants
  • 167 inscrits
  • Votants114 inscrits 68.26%
  • Abstentionnistes53 inscrits 31.74%
  • Votes blancs2 inscrits 1.75%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Belleville-et-Châtillon-sur-Bar : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux aura lieu les 15 et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Les candidats seront ici choisis directement par les citoyens le jour du suffrage, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Belleville-Et-Châtillon-Sur-Bar pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Claude Debources, maire de Belleville-Et-Châtillon-Sur-Bar, propose sa candidature pour un autre mandat. Denis Bonne a validé sa candidature. Les élections municipales 2014 lui avaient permis de décrocher un siège au conseil municipal. Parmi les candidats officiels, on trouve également Philippe Cornet, Aurélien Deglaire, Philippe Deglaire, Laurent Lamblot, Julien Le Bars, Laureline Ledoux, Philippe Lhotel, Cyril Poinot, Roselyne Roudaut et Franck Toupet.

Pour rappel : au premier tour, les candidats peuvent être élus sous réserve d'atteindre une majorité absolue et d'avoir reçu les votes de plus du quart des électeurs enregistrés sur les listes. Dans l'hypothèse d'un second tour, ils doivent obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Belleville-et-Châtillon-sur-Bar : quels sont les enjeux des Municipales ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar éliront leur nouveau conseil municipal. Seules les personnes françaises ou membres de l'Union européenne seront en mesure de voter lors de ces élections. Il faudra de surcroît s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, il faut avoir plus de 18 ans.

2014, les dernières élections municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Toutes les communes n'ont pas la même méthode de vote lors des municipales ! En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal avec panachage.
11 membres du conseil municipal de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Accompagnés de Philippe Cornet, Philippe Deglaire, Laurent Lamblot, Elisabeth Jacquemin mais aussi Claude Debources et Jean-Bruno Puglisi, Pierre Fradcourt et René Bocquet avaient été désignés pour administrer les Bellevillais et Chatillonnais.
Sur une liste électorale forte de 178 noms, 140 électeurs sont allés glisser leur voix dans l'urne. On estime donc que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées.

Les précédentes élections ont-elles révélé la même tendance ?

Les citoyens sont revenus aux bureaux de vote plusieurs fois depuis les dernières élections municipales. Ainsi, les élections présidentielles se sont tenues en 2017. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les résidents de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager au niveau du pays.
En comparant les scores du premier tour, on note 33,33 % des suffrages en faveur de Marine Le Pen (Front national), 25,85 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière, 18,37 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Peu d'hésitation pour les résidents de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar au deuxième tour, car ils ont été 50,4 % à voter pour Emmanuel Macron. Tandis que la participation des habitants de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar au second tour était de 79,1 % en 2012, elle était de 76,17 %, soit 147 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
L'étude des scores obtenus lors des Européennes 2019 atteste d'un résultat de 45,56 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 15,56 % pour l'Union de la Droite et du Centre.

Belleville-et-Châtillon-sur-Bar : les données clefs

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar de choisir leurs nouveaux membres du conseil municipal. Généralement, ce vote très local permet de prendre le pouls de la municipalité et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Pour mieux cerner le profil des habitants de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar

Belleville-et-Châtillon-sur-Bar est une commune des Ardennes, elle abrite 272 habitants. Différentes communes sont liées à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar depuis la création de la Communauté de Communes de l'Argonne Ardennaise, comme Nouart, Bar-lès-Buzancy ou également Saint-Pierre-à-Arnes. Si 27,37 % des Bellevillais et Chatillonnais ont entre 15 et 24 ans, les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Belleville-et-Châtillon-sur-Bar est une commune peu cosmopolite, 0,74 % de ses habitants sont issus de l'immigration.

Niveau de vie confortable et Belleville-et-Châtillon-sur-Bar vont-ils de pair ?

Les chiffres du travail sont un excellent indicateur du niveau de vie des citoyens de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar. Voici le taux d'emploi des Bellevillais et Chatillonnais : plus de 135 habitants travaillent, soit 50,35 % de la population. Les ouvriers et employés constituent 59,99 % des actifs. 7 % des Bellevillais et Chatillonnais actifs sont au chômage. Une majeure partie de ces résidents en demande d'emploi sont des femmes.
Les chiffres indiquent qu'en matière de niveau de vie Belleville-et-Châtillon-sur-Bar est moins élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Bellevillais et Chatillonnais atteignent 17 873 € par an en 2016. Le revenu médian en France était de 20 000 € en 2014.
Finalement, le marché immobilier reste un très bon indicateur du dynamisme d'une commune : les Bellevillais et Chatillonnais sont-ils plutôt locataires ou bien propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou des appartements ? Les locations sont de 13 % pour les appartements HLM de 3 pièces et de moins de 5 % pour les maisons non HLM de 5 pièces sur le marché bellevillaises et chatillonnais. Comparativement, les habitants sont moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et moins de 20 % d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar ?

Belleville-et-Châtillon-sur-Bar est une ville dans laquelle les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On comptabilise 40 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar.
Vous avez sûrement à coeur de savoir si votre ville est polluée. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux critères de qualité que ce soit au niveau microbiologique que physico-chimique. D'après L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.