Résumé du premier tour

Les citoyens de la commune de Grasse sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le scrutin a peu mobilisé les habitants, comme le montre le taux de participation peu élevé relevé par la commune (36,27 %), un nombre vraisemblablement influencé par l'épidémie de coronavirus. Au niveau du département des Alpes-Maritimes, la participation à cette élection a baissé cette année (59,08 %), par rapport à la précédente (75,54 %).

Si une liste obtient la majorité absolue à l'issue du premier tour, la prime majoritaire lui attribue la moitié des sièges du conseil. De plus, le reste des sièges est distribué entre l'intégralité des listes ayant remporté au moins 5 % des voix.

Élections municipales 2020 à Grasse : quels sont les scores du premier tour ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (45) a été alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Grasse (06). Pour ces municipales, Jérôme Viaud de la liste des Républicains est en tête du premier tour, avec 52,40 % des suffrages. 36 de ses candidats ont été élus. On observe que 15,39 % des électeurs soutiennent Paul Euziere (GRASSE A TOUS - ENSEMBLE ET AUTREMENT). Le conseil municipal comprendra ainsi 4 de ses candidats. Dans les places octroyées à des listes minoritaires, quelques-unes reviennent aux listes de Stéphane Cassarini (La voix du bon sens avec Stéphane Cassarini, 2 sièges), Patrick Isnard (PROTEGER ET SERVIR GRASSE, 2 sièges) et Jean-Paul Camerano (S'UNIR POUR L'AVENIR, 1 siège).

Parmi les électeurs de cette grande ville s'étant rendus aux urnes, certains ont choisi de voter blanc (0,81 %). En outre, un certain nombre des votes étaient invalides (1,69 %).

Place désormais à l'élection du maire parmi les nouveaux conseillers municipaux, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Grasse

Abstention : 63.73% Participation : 36.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jérôme Viaud, Les Républicains, 52.4%

    Jérôme Viaud
    Les Républicains
    GRASSE DYNAMIQUE

    52.4 %

    6234 votes

  • Paul Euziere, Divers, 15.39%

    Paul Euziere
    Divers
    GRASSE A TOUS - ENSEMBLE ET AUTREMENT

    15.39 %

    1831 votes

  • Stéphane Cassarini, Ecologiste, 8.77%

    Stéphane Cassarini
    Ecologiste
    La voix du bon sens avec Stéphane Cassarini

    8.77 %

    1044 votes

  • Patrick Isnard, Rassemblement National, 8.12%

    Patrick Isnard
    Rassemblement National
    PROTEGER ET SERVIR GRASSE

    8.12 %

    966 votes

  • Jean-paul Camerano, Divers, 5.51%

    Jean-paul Camerano
    Divers
    S'UNIR POUR L'AVENIR

    5.51 %

    656 votes

  • Pierre-marie Carlier, Divers gauche, 4.58%

    Pierre-marie Carlier
    Divers gauche
    UNIVERS GRASSE

    4.58 %

    545 votes

  • Chems Sallah, Divers centre, 3.82%

    Chems Sallah
    Divers centre
    GRASSE ENSEMBLE

    3.82 %

    455 votes

  • Grégory Routier, Divers, 1.37%

    Grégory Routier
    Divers
    2020 Grasse pour une politique raisonnée

    1.37 %

    164 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 51631 habitants
  • 33632 inscrits
  • Votants12200 inscrits 36.27%
  • Abstentionnistes21432 inscrits 63.73%
  • Votes blancs99 inscrits 0.81%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 45/45

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Paul Girod, maire de Droizy dans l'Aisne depuis 61 ans : "Je m'en irai dès que j'aurai formé mon successeur"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Grasse : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Cette page vous présente les candidats de la ville de Grasse.

Municipales 2020 : la liste des candidats à Grasse

Les candidats avaient jusqu'au 27 février, date butoir pour déposer leur dossier de candidature pour les élections municipales 2020. À Grasse, voici donc les candidats officiels à la mairie : En assurant sa candidature sur la liste "GRASSE DYNAMIQUE", Jérôme Viaud, rattaché aux Républicains, espère être maintenu à la tête de la mairie de Grasse. Représentant de la nuance "Divers" et tête de liste de "2020 Grasse pour une politique raisonnée", Grégory Routier sera également candidat. Pierre-Marie Carlier de la Gauche, tête de liste de "UNIVERS GRASSE", Jean-Paul Camerano et Paul Euziere de la nuance "Divers", têtes de liste de "S'UNIR POUR L'AVENIR" et "GRASSE A TOUS - ENSEMBLE ET AUTREMENT", Stéphane Cassarini des écologistes, tête de liste de "La voix du bon sens avec Stéphane Cassarini", Patrick Isnard du Rassemblement National, tête de liste de "PROTEGER ET SERVIR GRASSE" et Chems Sallah du Centre, tête de liste de "GRASSE ENSEMBLE" seront également dans la course lors des prochaines élections.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Grasse ?

La commune de Grasse choisira un nouveau conseil municipal lors des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions faut-il remplir pour voter à ces élections ? Il faut avoir plus de 18 ans, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Les élections municipales à venir différeront-elles de celles de 2014 ?

Les 23 et 30 mars 2014, un scrutin proportionnel de liste permettait aux résidents de Grasse de désigner les membres du conseil municipal.
Grasse était à l'époque une commune de droite, comme la majeure partie des villes françaises. Le second tour avait en effet été un succès pour la liste UN NOUVEL ELAN POUR GRASSE AVEC JEROME VIAUD, de l'Union de la Droite. Avec un score de 41,47 %, elle avait remporté 32 sièges sur les 45 disponibles. Nuançant cette tendance, la liste GRASSE A TOUS, ENSEMBLE ET AUTREMENT AVEC P EUZIERE, Ph E De FONTMICHEL, S CASSARINI manquait la première place du scrutin, mais obtenait 9 sièges au conseil municipal.
D'ordinaire assez élevé, le taux de participation était de 59,44 %.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les votants établissaient un panorama identique des tendances lors des élections présidentielles de 2017. Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats qui suivent : 27,88 % pour Marine Le Pen (Front national), 22,23 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière dans les scores, 19,73 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Avec 56,95 % des votes, Emmanuel Macron a triomphé pour le deuxième tour à Grasse. En 2012, 78,24 % des habitants de Grasse avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 23 404 en 2017 (soit 72,09 %). Sur l'ensemble de la France en 2012, on observait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez similaire.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) de l'autre avaient respectivement emporté 28,3 % et 21,21 % des suffrages lors des Européennes 2019.
Une tendance que les élections municipales 2020 confirmeront ou non.

Quelques informations sur Grasse

Avant d'aller aux urnes lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Grasse de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur commune.

Quelles sont les principales particularités des résidents de Grasse ?

Grasse, avec ses 50 396 habitants, est une ville des Alpes-Maritimes. On trouve avec Grasse, au sein des villes qui constituent la Communauté d'Agglomération du Pays de Grasse, Briançonnet, Collongues ou bien Valderoure. Les habitants de Grasse sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 19,16 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est très présent à Grasse, où 13,66 % des résidents émanent de l'immigration.

Grasse : comment définir son niveau de vie ?

Grâce aux chiffres suivants, vous avez accès à une vision précise de l'offre d'emploi à Grasse. Parmi une population active de 48,17 % (plus de 23 978 Grassois), 54,03 % des travailleurs sont des employés et professions intermédiaires. Environ 15 % des Grassois sont au chômage, dont, une majeure partie sont des femmes.
Le revenu moyen en France s'élevait à environ 20 000 € en 2014. À Grasse, en 2016, les résidents ont déclaré un revenu médian de 20 990 €. L'écart qui sépare les plus aisés des plus modestes est considérable. Le taux de pauvreté concerne 15 % de la population et touche en grande partie les habitants âgés de plus de 75 ans. Les plus pauvres gagnent en moyenne 10 555 € par an. Les plus riches déclarent, pour leur part, une moyenne de 37 749 € annuels. En 2018, 124 ménages grassois ont justifié d'un capital immobilier de plus de 2 millions d'euros en moyenne.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs efficaces du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Grasse ? 8 % des locataires grassois résident dans un appartement non HLM de 2 pièces, quand 7 % se révèlent locataires d'un appartement non HLM de 3 pièces. Les propriétaires s'avèrent décidés à investir dans un appartement de 3 pièces à environ 10 % et dans une maison de 4 pièces à presque 11 %.

Comment caractériser le cadre de vie à Grasse ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas pour répondre aux attentes des Grassois. 24, c'est le nombre d'urgences, maternités ou pharmacies intra-muros. De par ses 9 644 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Grasse compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour celles-ci, on répertorie 9 crèches et 39 établissements scolaires. La gare de Grasse voit passer plus de 200 000 passagers par an.
Vous avez sûrement à coeur de découvrir si votre commune est polluée. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.