Résumé de l'élection

Le vote pour les municipales s'est déroulé le 15 mars 2020 à Mesbrecourt-Richecourt, tout comme dans les autres villes de la région. On note un faible taux de participation dans la commune, à savoir 47,72 %. S'il paraît difficile de lister l'ensemble des raisons à l'origine d'un tel nombre, il est cependant possible d'effectuer un lien avec la récente épidémie de coronavirus. Au niveau du département (Aisne), on remarque que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 75,22 %, contre 59,64 % cette année.

Les premiers sièges du conseil ont été distribués dès le premier tour. Il est important de rappeler que pour les individus qui vivent dans une ville de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Des listes de candidats sont présentées mais ce sont les résultats individuels de chacun qui sont pris en compte. Un candidat a obtenu plus de la moitié des suffrages et au moins 25 % des voix des inscrits ? Il va donc siéger au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Mesbrecourt-Richecourt : quels sont les scores ?

Les résidents ont plébiscité Hubert Compere au premier tour des élections municipales : il arrive en première place avec 89,28 % des votes. Les chiffres établissent que 88,39 % des votants ont choisi Denis Quennelle. Le score réalisé par David Sarazin (84,82 %) le place troisième.

Grâce à leur résultat élevé, Frédéric Genaille (82,14 %), Robin Landuyt (82,14 %), Guillaume Nosek (79,46 %), Richard Stomp (73,21 %), Caroline Nuttens (72,32 %), Muriel Morbelli (67,85 %) et Valérie Serin (65,17 %) font partie des gagnants de ce tour. Une part plus basse d'électeurs a choisi le reste des candidats dans cette commune. On peut entre autres citer la candidate Kévine Brossart (53,57 %). Au deuxième tour, les élus ayant les meilleurs scores occuperont les sièges encore libres au conseil.

Certains habitants de ce petit village ont voté blanc, à 0,87 %. Qui plus est, une partie des bulletins a été déclarée invalide (1,74 %).

L'État a détaillé le 16 mars 2020 différentes mesures de confinement devant ralentir la transmission du coronavirus en France, parmi lesquelles le report du second tour des élections municipales, qui auront donc lieu à Mesbrecourt-Richecourt à une autre date.

Résultats Mesbrecourt-Richecourt

Abstention : 52.28% Participation : 47.72%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Hubert COMPERE, , 89.28%, 100 votes

    Élu·e



    Hubert COMPERE

    89.28 %

    100 votes

  • 2, Denis QUENNELLE, , 88.39%, 99 votes

    Élu·e



    Denis QUENNELLE

    88.39 %

    99 votes

  • 3, David SARAZIN, , 84.82%, 95 votes

    Élu·e



    David SARAZIN

    84.82 %

    95 votes

  • 4, Frédéric GENAILLE, , 82.14%, 92 votes

    Élu·e



    Frédéric GENAILLE

    82.14 %

    92 votes

  • 5, Robin LANDUYT, , 82.14%, 92 votes

    Élu·e



    Robin LANDUYT

    82.14 %

    92 votes

  • 6, Guillaume NOSEK, , 79.46%, 89 votes

    Élu·e



    Guillaume NOSEK

    79.46 %

    89 votes

  • 7, Richard STOMP, , 73.21%, 82 votes

    Élu·e



    Richard STOMP

    73.21 %

    82 votes

  • 8, Caroline NUTTENS, , 72.32%, 81 votes

    Élu·e



    Caroline NUTTENS

    72.32 %

    81 votes

  • 9, Muriel MORBELLI, , 67.85%, 76 votes

    Élu·e



    Muriel MORBELLI

    67.85 %

    76 votes

  • 10, Valérie SERIN, , 65.17%, 73 votes

    Élu·e



    Valérie SERIN

    65.17 %

    73 votes

  • 11, Kévine BROSSART, , 53.57%, 60 votes

    Élu·e



    Kévine BROSSART

    53.57 %

    60 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 297 habitants
  • 241 inscrits
  • Votants115 inscrits 47.72%
  • Abstentionnistes126 inscrits 52.28%
  • Votes blancs1 inscrits 0.87%

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Mesbrecourt-Richecourt : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes qui comptabilisent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Qui sera en lice à Mesbrecourt-Richecourt pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Mesbrecourt-Richecourt, Valérie Serin propose à nouveau sa candidature. Kévine Brossart a de la même manière officialisé sa candidature. Les autres candidats sont Hubert Compere, Frédéric Genaille, Robin Landuyt, Muriel Morbelli, Guillaume Nosek, Caroline Nuttens, Denis Quennelle, David Sarazin et Richard Stomp.

Il est important de rappeler que deux critères doivent être remplis pour qu'un candidat soit élu au premier tour : recevoir une majorité absolue ainsi que les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, il est nécessaire pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et remporter l'un des 11 sièges à pourvoir.

Mesbrecourt-Richecourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les résidents de Mesbrecourt-Richecourt prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Figurer sur les listes électorales est requis pour participer à un suffrage. On doit ainsi être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la commune en question.

2014, les dernières élections municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin particulier s'applique pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et, par ailleurs, peuvent choisir des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les habitants de Mesbrecourt-Richecourt avaient élu 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Olivier Landuyt, Christelle Remy, Guillaume Nosek, Vanessa Dhooghe mais aussi Bernard Fruchart et Fabrice Roccasalva assistaient David Sarazin et Valérie Serin, qui ont été chargés par les Mesbrecourtois de les administrer.
D'assez nombreux électeurs ont glissé un vote dans l'urne : 192 se sont déplacés parmi les 252 noms de la liste électorale. Une forte baisse apparaît donc, en regard des élections municipales de 2008 (taux de participation de 82,4 %).

Les précédentes élections ont-elles révélé la même tendance ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, notamment les élections présidentielles qui se sont déroulées en 2017. En étudiant les scores de Mesbrecourt-Richecourt lors du premier tour des dernières Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux recensés au niveau national.
On relève une différence dans les résultats du premier tour : François Fillon (Républicains) se trouve derrière dans le classement avec 12,68 % des votes, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part regroupaient respectivement 52,68 % et 15,61 % des suffrages. Marine Le Pen a au final été élue par les citoyens de Mesbrecourt-Richecourt, avec 67,61 % des voix. 79,2 % (soit 198 votants) : telle était la participation des résidents de Mesbrecourt-Richecourt au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 81,45 % à faire le déplacement en 2012.
Tandis que Renaissance (soutenue par La République en Marche) obtenait 12,3 % des votes aux Européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur l'appui de 51,64 % des citoyens.

Quelques informations sur Mesbrecourt-Richecourt

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Mesbrecourt-Richecourt. Le cadre socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un bon indicateur à prendre en considération concernant la condition dans la commune.

Comment peut-on définir les habitants de Mesbrecourt-Richecourt ?

Mesbrecourt-Richecourt, cette commune de l'Aisne, est peuplée de 305 personnes. Il faut noter que Saint-Pierremont, Montigny-le-Franc ou également Dercy sont rattachées à Mesbrecourt-Richecourt, entre autres à travers la Communauté de Communes du Pays de la Serre. On croise dans la ville de Mesbrecourt-Richecourt une population peu âgée. Si les résidents répertorient 15,07 % de personnes entre 55 et 64 ans, la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. 0,33 %, c'est le pourcentage d'immigrés dans la ville de Mesbrecourt-Richecourt. Un taux peu élevé.

Mesbrecourt-Richecourt : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Les données suivantes indiquent le marché de l'emploi à Mesbrecourt-Richecourt. Les ouvriers et professions intermédiaires sont les catégories prédominantes au sein de la population active à Mesbrecourt-Richecourt. 147 Mesbrecourtois sont en poste (48,18 % de la population) et 64,02 % des travailleurs ont l'un de ces statuts. Au sein de l'agglomération mesbrecourtoise, les chômeurs constituent 8 % des résidents – dont une majeure partie sont des femmes.
Durant l'année 2016, les Mesbrecourtois avaient en moyenne gagné 20 179 €, un revenu médian similaire aux données du pays de 2014 : les Français ont en effet touché environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Dans la location, on remarque que les Mesbrecourtois louent plus généralement les maisons non HLM de 5 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont moins de 5 % à louer le premier type de logement et moins de 2 % le second. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on voit qu'ils sont presque 22 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 6 pièces.

Peut-on considérer Mesbrecourt-Richecourt comme une commune où il fait bon vivre ?

Les infrastructures mesbrecourtoises manquent un peu pour répondre aux besoins des habitants de cette commune. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Mesbrecourt-Richecourt, car on répertorie actuellement 59 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Pour votre santé et celle de vos proches, il est essentiel de s'informer sur l'hypothétique pollution de votre lieu de vie. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.