← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Grandlup-et-Fay

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont mobilisé les habitants de Grandlup-et-Fay le 15 mars 2020. En 2014, le taux de participation au premier tour des municipales s'élevait à 86,49 %. Il était cette année de 67,25 %, ce qui correspond à une baisse (-19,24 points) de la participation. On note que la participation départementale (Aisne) a baissé par rapport à l'élection précédente : 75,22 % contre 59,64 % cette année.

Comment un candidat peut-il décrocher sa place au conseil municipal ? En emportant plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

À Grandlup-et-Fay, quels candidats arrivent en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Grandlup-et-Fay (02). C'est Christian Vuilliot qui, fort de 79,08 % des voix, est en première position, lors du 1er tour des élections municipales. On retiendra un score de 75,81 % en faveur de Philippe De Bisschop. Les suffrages recensés pour Michaël Nice et Bruno Spalony (74,50 %) les poussent en troisième position. Au conseil municipal, on retrouve aussi les candidats ayant obtenu un score assez élevé, par exemple Denis Mouny (73,85 %), François Dahiez (71,89 %), Christine Parmentier (69,93 %), Stéphane El Kaddir (66,66 %), Vanessa Husson (65,35 %), Virginie Delannoy (58,16 %) et Pierre Delhorbe (54,24 %).

Ayant été choisis, les membres du conseil municipal sont conviés à élire – parmi eux – le futur maire.

Résultats du premier tour - Grandlup-et-Fay

Abstention : 32.75% Participation : 67.25%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christian VUILLIOT, 79.08%



    Christian VUILLIOT

    79.08 %

    121 votes

  • Philippe DE BISSCHOP, 75.81%



    Philippe DE BISSCHOP

    75.81 %

    116 votes

  • Michaël NICE, 74.5%



    Michaël NICE

    74.5 %

    114 votes

  • Bruno SPALONY, 74.5%



    Bruno SPALONY

    74.5 %

    114 votes

  • Denis MOUNY, 73.85%



    Denis MOUNY

    73.85 %

    113 votes

  • François DAHIEZ, 71.89%



    François DAHIEZ

    71.89 %

    110 votes

  • Christine PARMENTIER, 69.93%



    Christine PARMENTIER

    69.93 %

    107 votes

  • Stéphane EL KADDIR, 66.66%



    Stéphane EL KADDIR

    66.66 %

    102 votes

  • Vanessa HUSSON, 65.35%



    Vanessa HUSSON

    65.35 %

    100 votes

  • Virginie DELANNOY, 58.16%



    Virginie DELANNOY

    58.16 %

    89 votes

  • Pierre DELHORBE, 54.24%



    Pierre DELHORBE

    54.24 %

    83 votes

  • Cyrille STRESSER-PEAN, 53.59%



    Cyrille STRESSER-PEAN

    53.59 %

    82 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 314 habitants
  • 229 inscrits
  • Votants154 inscrits 67.25%
  • Abstentionnistes75 inscrits 32.75%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Emmanuel Macron et la présidentielle de 2022 : une campagne à droite toute ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Grandlup-et-Fay : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de constituer une liste. Ainsi les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Du côté de Grandlup-Et-Fay, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Christian Vuilliot, maire actuel de Grandlup-Et-Fay, est candidat à sa réélection. François Dahiez, qui s'était déjà présenté au moment des élections municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal, est candidat également. Autres choix possibles pour les citoyens : Philippe De Bisschop, Virginie Delannoy, Pierre Delhorbe, Stéphane El Kaddir, Vanessa Husson, Denis Mouny, Michaël Nice, Christine Parmentier, Bruno Spalony et Cyrille Stresser-Pean.

Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats peuvent être élus s'ils remportent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Grandlup-et-Fay : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les citoyens de Grandlup-et-Fay auront l'opportunité, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Comme dans le cas de toutes les élections en France, il faut avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont obligatoires. On doit s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les précédentes Municipales

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et peuvent également voter pour des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Grandlup-et-Fay, dès le soir du premier tour, les résidents élisaient 11 membres du conseil municipal. Pour épauler Jérémy Parmentier et Christian Vuilliot dans leurs missions, les Grandlupois avaient pu compter sur Mickaël Nice, Séverine Robillard, Denis Mouny, Anne De Wilde mais aussi Francis Bellier et François Dahiez.
Sur 222 inscrits, de nombreux citoyens se sont rendus aux urnes. En effet, 192 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte hausse en comparaison de 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement provoqué un taux de participation de 82,82 %.

Les autres scrutins ont-ils connu des votes identiques ?

Plusieurs votes ont été organisés depuis les dernières Municipales. Les Présidentielles, par exemple, ont eu lieu pour la dernière fois en 2017. En comparant aux scores au niveau de la France, les voix des électeurs de Grandlup-et-Fay étaient différentes de celles du reste des électeurs français lors du premier tour des précédentes Présidentielles.
Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats qui suivent : 40,5 % pour Marine Le Pen (Front national), 19 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les scores, 16 % pour François Fillon (Les Républicains). Avec 56,82 % des suffrages, le choix des habitants de Grandlup-et-Fay a été à l'avantage de Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Grandlup-et-Fay était de 89,3 %, tandis qu'elle affichait 86,22 % en 2017 avec 194 électeurs. On note donc une baisse différente de l'évolution observée à l'échelle du pays (-5,8 points).
L'étude des scores obtenus aux Européennes 2019 témoigne d'un résultat de 47,02 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 15,89 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche).

Quelques informations sur Grandlup-et-Fay

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent cerner les problématiques de ses habitants et justifier en partie les résultats du suffrage.

Que peut-on savoir des résidents de Grandlup-et-Fay ?

301 habitants vivent dans ce petit village de l'Aisne. Le groupement de la Communauté de Communes du Pays de la Serre a permis d'attacher des villes telles que Châtillon-lès-Sons, Montigny-le-Franc ou également Barenton-Cel à ce petit village. La population est peu âgée à Grandlup-et-Fay. Dans cette ville, 18,52 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les populations immigrées sont peu nombreuses à Grandlup-et-Fay, avec 0,32 % des habitants.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vit-on à Grandlup-et-Fay ?

Voici des données essentielles pour comprendre la situation de l'emploi dans Grandlup-et-Fay. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 63,41 % des Grandlupois en activité sont des ouvriers et employés. Globalement, 44,56 % de la population ont une activité professionnelle, soit près de 137 personnes. 12 % de la population de la commune grandlupoise en âge de travailler restent à la recherche d'un travail. Plus de la moitié sont des hommes.
Les Grandlupois bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 18 489 € au cours de l'année 2016, face à environ 20 000 € en France sur l'année 2014.
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une information importante sur les villes et leur attractivité. Sur le marché immobilier grandlupois, les logements les plus loués sont les maisons non HLM de 5 pièces (plus de 3 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 4 %). Presque 21 % des Grandlupois sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont 33 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Qu'en est-il de la qualité de vie au sein de la commune de Grandlup-et-Fay ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Grandlup-et-Fay manquent un peu. De par ses 69 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Grandlup-et-Fay comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de vie. La pollution aussi. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Grandlup-et-Fay s'avère conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.