Vidéos En campagne dans la Somme pour les régionales, Eric Dupond-Moretti s'écharpe avec des adversaires politiques

A Péronne, le ministre de la Justice, candidat aux élections régionales dans les Hauts-de-France, s'est livré à des échanges tendus avec le député "insoumis" François Ruffin, puis avec le candidat RN aux départementales, Damien Rieu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, arrive à l'Elysée, à Paris, le 31 mars 2021. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

Eric Dupond-Moretti s'est rendu sur le marché de Péronne (Somme), samedi 12 juin, pour faire campagne pour les élections régionales dans les Hauts-de-France. Mais la visite du ministre de la Justice, candidat sur la liste La République en marche (LREM) aux côtés de la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a été émaillée d'échanges tendus avec ses adversaires politiques.

Le député La France insoumise François Ruffin l'a d'abord interpellé sur la question de l'emploi dans la Somme. "C'est [auprès des ex-salariés de l'usine Whirlpool] qu'on aimerait vous voir", a-t-il lancé, qualifiant le ministre de "kéké""On n'est pas Chavez", a rétorqué Eric Dupond-Moretti.

Puis le ministre de la Justice et le candidat du Rassemblement national pour les départementales dans la circonscription de Péronne, Damien Rieu, se sont vivement invectivés à la terrasse d'un café. "Retournez travailler !" lui a intimé Damien Rieu, ajoutant : "Il y a Macron qui m'envoie son pitbull à Rolex !" "Vous êtes une caricature", a répondu Eric Dupond-Moretti, à une semaine du premier tour des élections régionales et départementales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.