Vidéo Régionales : Audrey Pulvar promet un programme "estampillé de gauche", "humaniste, écologique" et "attaché aux valeurs de la République"

Publié
Article rédigé par
Radio France

Elle entend notamment instaurer la gratuité des transports en Île-de-France.

Audrey Pulvar, adjointe à la Mairie de Paris et initiatrice du mouvement de gauche "Île-de-France en commun" s'est dite sur franceinfo "pas encore officiellement candidate" aux élections régionales de 2021 mais elle a promis un programme "estampillé, identifié et revendiqué comme un programme de gauche", "humaniste, écologique", et "attaché aux valeurs de la République".

À la tête du mouvement "Île-de-France en commun", qui rassemble plusieurs partis de gauche, Audrey Pulvar dit avoir accepté de "porter ce rassemblement" à condition "que nous réfléchissons ensemble à un programme" qui soit "une grande alternative de gauche humaniste et écologiste à la politique de Valérie Pécresse".

La gratuité des transports en Île-de-France

Audrey Pulvar assure que "des jeunes sont venus me voir pour me dire qu'ils souhaiteraient que je les représente aux élections régionales. J'étais très touchée", relate l'adjointe à la Maire de Paris en charge de l’Agriculture, de l’Alimentation durable et des Circuits courts, qui dit n'avoir "pas prévu cela".

Une des premières mesures de ce programme sera "la fixation d'un cap de gratuité des transports en commun" pour "tous les transports collectifs relevant de la région et pour tout le monde", explique Audrey Pulvar. Elle précise que le coût de la mesure est estimé "à 2 milliards et demi d'euros".

"Nous sommes en train de réfléchir à la façon de financer cette mesure et on pense pour le moment à une taxe sur les transports de marchandises les plus polluants, une taxe sur l'e-commerce, une taxe sur les grandes fortunes immobilières de la région Ile de France."

Audrey Pulvar, prétendante probable aux régionales en Île-de-France

à franceinfo

Audrey Pulvar considère que le coût de la gratuité des transports en Île-de-France est dix fois moindre que le coût additionné sur le long terme de "l'accidentologie", de "la pollution de l'air", des "encombrements", des "retards de livraison" et des "effets de la voiture individuelle sur la biodiversité".

Interrogée sur la candidature de Julien Bayou à la tête d'une liste EELV aux régionales, Audrey Pulvar ne se dit "pas choquée par le fait que les écologistes mènent une liste autonome et qu'à côté, il y ait d'autres listes de gauche" et reconnaît des "divergences" sur les questions républicaines. "Nous aurons sans doute des discussions sur ce sujet et je ne doute pas que nous trouverons un chemin", prévoit Audrey Pulvar qui se dit "attachée aux valeurs de la République" et "attachée à la laïcité qui, à mon sens, n'est pas négociable et ne s'accommode pas".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.