VIDEO. "Les polémiques, elles sont derrière nous" : Valls défend Bartolone après les propos sur Pécresse et la "race blanche"

Claude Goasguen, député des Républicains, a interpellé le Premier ministre à l'Assemblee nationale, mardi, sur les propos de de Claude Bartolone envers Valérie Pecresse.

LCP / FRANCE 3

"Le président de l'Assemblée nationale n'a pas eu le courage de venir s'expliquer devant l'hémicycle." Claude Goasguen, député des Républicains, a interpellé le Premier ministre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi 15 décembre, sur les propos de Claude Bartolone envers Valérie Pecresse lors de la campagne pour les régionales en Ile-de-France.

"Claude Bartolone a dit ce qu'il avait à dire ce matin"

"Les polémiques, elles sont derrière nous", a répondu Manuel Valls au député, en l'absence de Claude Bartolone, qui a préféré se faire remplacer par sa suppléante au perchoir de l'Assemblée, probablement en raison de la polémique. "Claude Bartolone a dit ce qu'il avait à dire ce matin sur le sujet, a repris Manuel Valls, alors que Claude Bartolone a concédé que ses propos de l'entre-deux-tours envers Valérie Pécresse "n'étaient pas forcément calibrés". 

"Il est président de l'Assemblée nationale, a repris Manuel Valls, et j'invite chacun à respecter précisément les institutions, les uns et les autres, plutôt qu'à chercher la polémique absurde." Claude Bartolone avait accusé Valérie Pecresse de défendre "la race blanche".

Manuel Valls à l\'Assemblée nationale, le 25 novembre 2015.
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 25 novembre 2015. (CITIZENSIDE / YANN BOHAC / AFP)