VIDEO. Élections régionales : "Je ne savais pas qu'il y avait autant de ministres du temps libre au gouvernement", ironise Valérie Pécresse

La présidente de région Île-de-France réagissait à la nomination de Jean-Michel Blanquer comme "référent" de La République en marche pour la région Île-de-France.

FRANCEINTER / RADIOFRANCE

"On m'annonce une demi-douzaine de ministres du gouvernement sur cette campagne régionale en Île-de-France. Je ne savais pas qu'il y avait autant de ministres du temps libre au gouvernement", a ironisé la présidente LR de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, lundi 7 décembre sur France Inter, alors que le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a été nommé vendredi dernier "référent" de La République en marche pour la région Île-de-France.

"Nous sommes dans une triple crise : sanitaire, économique et sociale, sécuritaire, terroriste et il semble que cette élection régionale focalise toutes les énergies". 

Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France

à franceinfo

"Je pense que c'est faire beaucoup d'honneur à la région Île-de-France. En tout cas, pour ce qui me concerne, je suis 150% à la tâche pour laquelle les électeurs m'ont choisie", a ajouté Valérie Pécresse.

"Je ne crois pas qu'on 'envoie' quelqu'un dans une élection. Je crois qu'un territoire, une région, c'est une passion, c'est une vocation, il faut en avoir très envie, c'est très dur au quotidien", a souligné la présidente de la région Île-de-France. "Après, les Franciliens verront qui est vraiment motivé pour les diriger", a-t-elle conclu.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, sur France Inter lundi 7 décembre 2020.
Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, sur France Inter lundi 7 décembre 2020. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)