Régionales : Jean Castex défendra au Parlement le maintien du scrutin en juin, après le vote favorable des maires

Interrogés lors d'une grande consultation, les maires ont majoritairement estimé qu'il était possible d'organiser les élections régionales et départementales en juin. Jean Castex défendra cette option devant les parlementaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne glisse un bulletin dans une urne (illustration). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Plus de 24 000 maires (soit 69% de l'ensemble des édiles en France) ont répondu à la consultation lancée par le gouvernement vendredi sur la question du maintien ou du report des élections régionales et départementales prévues les 13 et 20 juin. Dans un courrier adressé aux préfets, l'exécutif a demandé aux maires "d'indiquer par oui ou par non si les conditions préconisées par le comité scientifique (leur) semblent réunies pour maintenir" les élections.

>> Élections régionales: on vous explique la polémique autour du maintien du scrutin

Sur les 24 000 maires, 13 513 (soit 56%) des répondants ont indiqué que les conditions leur semblaient réunies pour maintenir les élections, 9 812 (40%) estiment qu'elles ne sont pas réunies et 4% n'ont pas répondu, a appris franceinfo lundi 12 avril auprès du ministère de l'Intérieur. "Cette participation importante est à saluer, le ministre de l'Intérieur a remis au Premier ministre des évolutions possibles des modalités du scrutin en s'inspirant directement des propositions des maires", a expliqué la place Beauvau.

La décision revient au politique pour le Conseil scientifique

Mardi et mercredi, un débat doit être organisé à l’Assemblée nationale et au Sénat. Le Premier ministre, Jean Castex défendra le maintien des régionales en juin devant les parlementaires, a appris France Télévisions auprès de l'exécutif. 

Le Conseil scientifique avait estimé dans un avis rendu fin mars que la décision revenait au politique. Il recommandait toutefois un protocole sanitaire particulier en cas de maintien, notamment "de solliciter des personnes vaccinées", "c'est-à-dire des personnes plus âgées", pour tenir les bureaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.