Élections régionales : les socialistes s'allient avec les écologistes dans certaines régions pour le second tour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections régionales : les socialistes s'allient avec les écologistes dans certaines régions pour le second tour
France 2
Article rédigé par
G. Daret - France 2
France Télévisions

Des combats gauche-droite ont donné lieu à des fusions à l'issue du premier tour des élections régionales, qui s'est tenu dimanche 20 juin.

Des combats gauche-droite ont donné lieu à des alliances à l'issue du premier tour des élections régionales, qui s'est déroulé dimanche 20 juin. Mais ces fusions ne sont pas si nombreuses. "La fusion la plus emblématique concerne l'Île-de-France, où pour essayer de battre Valérie Pécresse [LR], qui est arrivée en tête, la gauche a décidé de fusionner derrière Julien Bayou [EELV], l'écologiste, qui a atteint quasiment 13% des voix ; fusion avec la liste d'Audrey Pulvar, soutenue par le PS, 11% des voix, mais également celle de Clémentine Autain [LFI], un peu plus de 10% des voix. Quand on additionne le score, on n'est pas loin de Valérie Pécresse", analyse le journaliste Guillaume Daret sur le plateau du 20 Heures de France 2, lundi 21 juin. 

Les socialistes s'allient avec les écologistes 

Dans les Pays de la Loire, la présidente sortante Les Républicains, Christelle Morençais, pourrait elle aussi être mise en danger par la fusion entre l'écologiste Matthieu Orphelin et le socialiste Guillaume Garot. Le choix des électeurs de La République en marche, représentée par François de Rugy, qui maintiendra sa liste, n'est toutefois pas encore connu. Les présidents socialistes sortants des régions Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche-Comté ont également décidé de fusionner avec des écologistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.