Elections régionales : Jean Castex va proposer au Parlement de décaler le scrutin d'une semaine pour qu'il se tienne les 20 et 27 juin

Un débat est organisé à l'Assemblée et au Sénat mardi et mercredi sur la tenue des régionales. Le Premier ministre devrait défendre un maintien du scrutin avec "une semaine de plus pour faire campagne".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean Castex s'exprime à l'Assemblée nationale (Paris), le 16 mars 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Fin de l'incertitude autour de la date des élections régionales. Le Premier ministre Jean Castex va proposer au Parlement de décaler d'une semaine le scrutin, pour qu'il se tienne les 20 et 27 juin, a appris France Télévisions auprès d'une source gouvernementale mardi 13 avril. "C'est une semaine de plus pour la vaccination, une semaine de plus pour faire campagne", a justifié l'exécutif.

Un "monsieur élection" va par ailleurs rapidement être désigné par le gouvernement, a appris franceinfo de source gouvernementale. Ce dernier sera chargé de guider les maires sur le protocole sanitaire et d'apporter le soutien de l'Etat aux communes pour l'organisation du scrutin.

>> Suivez les dernières informations sur la situation sanitaire dans notre direct

Cette décision intervient après une consultation des maires. Plus de 24 000 élus (soit 69% de l'ensemble des édiles en France) ont répondu à cette enquête lancée par le gouvernement vendredi soir sur la question du maintien ou du report des élections régionales et départementales prévues initialement les 13 et 20 juin. Et 56% d'entre eux se sont déclarés favorables au maintien du scrutin en juin, 40% se sont dits opposés et 4% n'ont pas répondu, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.