Elections régionales : "Il y a un vrai problème à s'allier avec La France insoumise", estime Aurore Bergé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Elections régionales : "Il y a un vrai problème à s'allier avec la France Insoumise", estime Aurore Bergé (LREM)
Article rédigé par
France Télévisions

Aurore Bergé, co-présidente du groupe LREM à l'Assemblée nationale, était lundi l'invitée de franceinfo canal 27. 

Une alliance qui fait parler. Lundi 21 juin, les trois candidats de gauche en Ile-de-France, Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain, ont annoncé leur accord afin de contrer Valérie Pécresse, arrivée en tête dimanche au premier tour des élections régionales. Invitée de franceinfo canal 27, Aurore Bergé, de LREM, a critiqué le trio, estimant "qu'il y a un vrai problème à s'allier avec La France insoumise."

La députée des Yvelines fustige "une gauche qui a défilé avec les mouvements indigénistes et racialistes dans notre pays. Cette gauche s'est référée au CCIF, qui est un mouvement qui a été dissous parce qu'islamiste", avant de conclure : "Peut-on vraiment assumer de s'allier avec ces personnes-là ?",en évoquant La France insoumise. 

Des points à discuter

Pour rappel, l’accord entre Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain intervient quelques heures seulement après les résultats du premier tour des régionales. Si les convergences sont réelles entre les programmes des trois candidats de la gauche en Ile-de-France, certains points majeurs restent à discuter, comme la gratuité totale des transports en commun, défendue par Audrey Pulvar. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.