Régionales en Paca : LR renouvelle son "soutien" à Renaud Muselier et exclut tout accord avec LREM

Les responsables des Républicains ont finalement décidé de soutenir le président sortant en Paca, après la colère provoquée par le retrait de la liste LREM.

Christian Jacob (à gauche), Renaud Muselier (à droite). 
Christian Jacob (à gauche), Renaud Muselier (à droite).  (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les Républicains ont annoncé, mardi 4 mai, qu'ils soutiendront Renaud Muselier après le retrait de la liste LREM au profit de celle du président de région sortant pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dans un communiqué, le parti estime "qu'il ne peut y avoir aucun accord, à quelque niveau que ce soit, avec LREM", excluant la présence de parlementaires LREM et de membres du gouvernement "sur [sa] liste". Ce direct est désormais terminé.

>> Cinq questions sur l'alliance entre LREM et Renaud Muselier en Paca

Pas d'accord avec LREM. Renaud Muselier a tenté de "clarifier la situation" dans la journée. "Il n'y a pas et il n'y aura pas d'accord à quelque niveau que ce soit avec En marche", a affirmé dans un communiqué le président sortant de la région Paca, issu du parti Les Républicains. "Mais je suis sensible à tous les soutiens qui se manifestent", a-t-il garanti, citant notamment celui du Premier ministre.

 "On n'est pas du tout dans un sujet d'exclusion" de Renaud Muselier. C'est ce qu'a affirmé Christian Jacob, le patron du parti, à la sorti du comité stratégique mardi matin. Il y a en Paca "un très bon bilan de la majorité régionale qui est la majorité Les Républicains", a-t-il souligné, regrettant "une manœuvre politicienne d'En Marche". 

Renaud Muselier demande qu'il n'y ait pas de nouvelle liste LR contre lui. Le candidat en Paca a demandé pendant le comité qu'il n'y ait pas de liste face à lui et a rappelé son attachement à son parti, selon les informations du service politique de France Télévisions. D'après lui, "si on est dans cette merde, c’est parce qu’on n’a pas de candidat pour 2022".

 "Difficile" de présenter une nouvelle liste. Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, estime qu'il serait "difficile" de présenter une nouvelle liste en Paca, mais que David Lisnard serait "un excellent candidat". Ce dernier, maire LR de Cannes, avait défendu dimanche dans le journal Nice-Matin l'idée d'une "liste claire, nouvelle et fraîche".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REGIONALES

21h26 : "Le Premier ministre a tenté de forcer la porte, il vient de la prendre en pleine figure."

Sur BFMTV, le député du Lot se félicite de "la résistance" de son parti face à "la tentative d'intrusion" de la majorité dans la liste de Renaud Muselier.

21h21 : "Je vais continuer à essayer de faire le plus grand rassemblement possible pour mon projet."

Confirmant l'absence "d'accord d'appareil" avec LREM, Renaud Muselier reconnaît qu'il "essaye de sortir du carcan des partis, tout en étant LR". Un exercice d'équilibriste qui, au final, penche d'un côté : "la logique des partis a repris le dessus", avec la reprise en main du dossier par LR.

21h21 : "C'est clair, c'est net, je suis soutenu par ma famille politique."

A la sortie du siège parisien des Républicains, Renaud Muselier pousse un ouf de soulagement. Passé proche d'une exclusion de son parti, le revoilà investi par LR après s'être engagé à ne pas inclure de figure nationale de LREM sur sa liste.

21h03 : Du côté des Républicains, on confirme en filigrane que la présence de membres de LREM sans mandat national ne constituerait pas une ligne rouge, comme le rapporte notre journaliste Guillaume Daret.

21h03 : A défaut de parlementaire ou de ministre, y aura-t-il des représentants LREM sur la liste conduite par Renaud Muselier et soutenue par LR en Paca ? "Bien sûr, évidemment, c'est le sens de ce rapprochement et cette alliance qu'il y a avec Renaud Muselier, qui sera très large", assure le porte-parole du gouvernement sur LCI.

20h54 : "LREM a fait la démonstration de son incapacité à porter un projet régional."


Le chef du parti prévient qu'il n'y aura "aucun parlementaire En Marche et aucun membre du gouvernement sur [sa] liste". Il annonce la désignation des têtes de liste départementales de Renaud Muselier, parmi lesquelles Christian Estrosi, favorable au rapprochement avec le camp présidentiel.

20h40 : A l'issue d'une réunion de la commission nationale d'investiture de LR, le chef du parti, Christian Jacob, annonce qu'il ne pourra "y avoir aucun accord, à quelque niveau que ce soit, avec LREM".

20h37 : Deux jours après lui avoir retiré son investiture, Les Républicains apportent leur "soutien" à Renaud Muselier pour sa candidature en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

20h05 : A l'heure du dîner, voici un nouveau point sur l'actualité avec entrée, plat, dessert et digestif :

• L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi Climat en première lecture avec 332 voix pour, 77 contre et 145 abstentions. Ce texte gouvernemental inspiré des travaux de la Convention citoyenne sur le climat doit désormais prendre la direction du Sénat, où il est attendu courant juin.

• Une réunion est en cours au siège des Républicains pour trancher la question de l'éventuelle constitution d'une liste face à celle du président sortant de la région Paca, Renaud Muselier, qui a timidement ouvert la sienne à LREM. Suivez notre direct.

• Les mots "télétravailler", "nasopharyngé" ou encore "coronapiste" font leur entrée dans le Petit Larousse 2022. Au total, 170 nouveaux termes arrivent dans le dictionnaire, un bouleversement inédit qui "rappelle ce qui s'est passé pendant la Révolution française", selon un linguiste.

• H-1 avant le coup d'envoi de la demi-finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester City. Battus 2-1 au Parc des princes, les Parisiens débuteront la rencontre sans leur meilleur buteur cette saison, Kylian Mbappé, qui est sur le banc en raison d'une blessure au mollet.

18h00 : Voici le point sur l'actualité à 18 heures :

Un pass sanitaire assurant qu'une personne est vaccinée contre le Covid ou a eu un test négatif peut être utilisé pour faciliter le "retour à la vie normale", à condition que ce soit "de manière temporaire et exceptionnelle", estime aujourd'hui le Conseil scientifique. Nous vous en disons plus ici.

Après l'affront de l'accord LREM-LR en Paca, Les Républicains ont voulu calmer le jeu en écartant une exclusion de Renaud Muselier, tout en lui demandant de clarifier sa position pour permettre à la droite de "résister à la déstabilisation" qu'ils prêtent à Emmanuel Macron.

• Le Paris Saint-Germain a besoin d'un nouvel exploit chez un grand d'Europe, Manchester City, vainqueur de la demie aller (2-1), afin de disputer une seconde finale de Ligue des champions d'affilée. Les Parisiens devront composer avec un Kylian Mbappé affaibli, qui débutera sur le banc.

• Alexandre Benalla, ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, sera jugé du 13 septembre au 1er octobre pour des violences commises lors de la manifestation du 1er-Mai 2018 et l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques, a annoncé le tribunal correctionnel de Paris.

16h48 : Renaud Muselier aura-t-il face à lui une liste Les Républicains lors des élections régionales en région Paca ? Le parti de droite doit trancher sur le sort du président sortant du Conseil régional en début de soirée. Guillaume Daret et Julien Nény reviennent dans un article sur la question qui déchire le parti de Christian Jacob.

16h10 : Renaud Muselier conclut son communiqué en affirmant qu'il composera ses listes départementales "au cas par cas" sur la base d'un "engagement commun" pour son projet, sur la "disponibilité" des candidats, et sur leur "engagement" pour les valeurs républicaines.

16h08 : Fumée blanche du côté de Renaud Muselier. Dans un exercice d'équilibrisme délicat, le président sortant du Conseil régional en région Paca félicite du soutien apporté par la majorité présidentielle à sa candidature mais réaffirme que la "colonne vertébrale" de son équipe "sera naturellement Les Républicains".

14h00 : On fait le point sur l'actualité à 14 heures :

Sinovac sera-t-il injecté en Europe ? Le vaccin chinois contre le Covid-19 a en tout cas débuté aujourd'hui sa procédure d'examen continu auprès de l'Agence européenne des médicaments. Suivez l'actualité sur la pandémie en direct.

Le président des Républicains Christian Jacob a assuré que son parti n'était "pas du tout dans un sujet d'exclusion" de Renaud Muselier après l'alliance passée par ce dernier en Paca avec LREM pour les régionales.

• D'anciens partenaires de Nordahl Lelandais se succèdent depuis ce matin à la barre de la cour d'assises de Savoie. Objectif : faire la lumière sur la personnalité de l'ancien maître-chien, accusé d'avoir tué le caporal Arthur Noyer.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

12h20 : Il est midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

"Tu ne peux pas être celui qui met une balle dans la tête de la droite." Ambiance ce matin au comité stratégique du parti Les Républicains. Un dossier était tout en haut de la pile : celui de Renaud Muselier après son accord en région Paca avec LREM en vue des régionales. L'intéressé pourrait être sanctionné.

• Chloé, Sabrina, Céline... Depuis 9 heures, d'anciennes compagnes de Nordahl Lelandais se succèdent à la cour d'assises de la Savoie, à Chambéry. Suivez notre direct.


• Au moins 23 morts et 70 blessés. C'est le dernier bilan à Mexico après l'effondrement d'un pont, cette nuit, au moment du passage d'une rame de métro.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

11h56 : L'histoire politique de la Corrèze continuera-t-elle avec le nom des Chirac ? Claude Chirac, la fille de l'ancien président de la République, va en tout cas officialiser dans la journée sa candidature aux élections départementales de juin prochain. C'est à lire sur France Bleu Limousin.

11h28 : Des propos d'apaisement. Voilà ce qu'il faut retenir de la courte déclaration de Christian Jacob. "On n'est pas du tout dans un sujet d'exclusion", a assuré le patron du parti qui demande à Renaud Muselier d'éclairicir sa position dans l'après-midi.

11h19 : Christian Jacob, le président des Républicains, prend la parole devant le siège du parti, rue de Vaugirard. Vous pouvez suivre son intervention en direct vidéo ici-même.

11h40 : Le comité stratégique du parti Les Républicains est à présent terminé. Renaud Muselier connaîtra vers midi le sort qui lui est réservé, a appris le service politique de France Télévisions. Suivez notre direct.

11h41 : A François Baroin de s'en prendre à Renaud Muselier pendant le comité stratégique du parti Les Républicains. "Tu ne peux pas être celui qui met une balle dans la tête de la droite", a lancé le maire de Troyes à la figure du président de la région Paca. Suivez notre direct.

10h08 : Un crochet par le 238 rue de Vaugirard à Paris, qui abrite le siège du parti Les Républicains. Renaud Muselier vient de demander en comité stratégique qu'il n'y ait pas de nouvelle liste LR contre lui, selon les informations du service politique de France Télévisions. Suivez notre direct.

Renaud Muselier et Christian Estrosi à Nice (Alpes-Maritimes), le 3 mai 2021.

(AFP)

09h37 : Ambiance, ambiance... A peine commencé et déjà un premier échange tendu au siège du parti Les Républicains entre Christian Jacob et Renaud Muselier. "Si on est dans cette merde Christian, c’est parce qu’on n’a pas de candidat pour 2022", s'est déjà emporté le président de la Région Paca, selon les informations du service politique de France Télévisions. Suivez notre direct.

09h14 : Déjà 9 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce matin :

• Attention, ça va trancher. Le parti Les Républicains tient son comité stratégique à partir de ce matin. Et un dossier est tout en haut de la pile : celui de Renaud Muselier après son accord en région Paca avec LREM en vue des régionales. L'intéressé risque l'exclusion.

Les droits des résidents d'Ehpad ont été "grandement entravés" durant la pandémie. La Défenseure des droits, à l'origine d'un rapport, propose 64 recommandations pour améliorer la situation.


• L'audience reprend à 9 heures à la cour d'assises de la Savoie. Hier, au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a reconnu l'homicide du caporal mais nié toute volonté de tuer.

• Au moins 20 morts et une cinquantaine de blessés. C'est le dernier bilan à Mexico après l'effondrement d'un pont, cette nuit, au moment du passage d'une rame de métro.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

09h08 : "Ce qu'on a vu ce week-end, c'est pire que de la politique. C'est un spectacle déplorable."

Invité des "4 Vérités" sur France 2, Bruno Retailleau estime que Renaud Muselier "s'est mis de lui-même à la marge" du parti, après son accord surprise en région Paca avec LREM. L'élu vendéen estime que "son exclusion n'est pas le sujet".

07h14 : Derrière, la liste RN, conduite par Andréa Kotara, totalise 19% des intentions de vote. De son côté, le député LREM Bruno Bonnell, qui mène la liste soutenue par La République en Marche et le Modem, recueille 16% des suffrages.

A gauche, Fabienne Grébert, qui conduit la liste Europe Ecologie-Les Verts et Génération.s, totalise 13% des voix et devance Najat Vallaud-Belkacem, à la tête de la liste soutenue par le PS qui est à 11%.

07h13 : Laurent Wauquiez bien parti pour succéder à... Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le président sortant LR est en tête des intentions de vote pour les régionales, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour franceinfo publié ce matin. Sa liste, soutenue par LR et l'UDI, est créditée de 31% des suffrages au premier tour.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez au lycée du Parc à Lyon, le 30 avril 2021. (JEFF PACHOUD / AFP)

(AFP)

07h15 : Commençons par faire un point sur l'actualité de la nuit et du petit matin :

"Je n'ai jamais voulu lui donner la mort". Au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a reconnu l'homicide du caporal mais nié toute volonté de tuer. L'audience se poursuit ce matin.


• Comment réagir après son accord surprise en région Paca avec LREM ?Le cas Renaud Muselier est à l'ordre du jour d'un comité stratégique du parti Les Républicains aujourd'hui. L'intéressé promet d'emblée qu'aucun ministre ne figurera sur sa liste.

• C'est une première en Europe : le Danemark a annoncé qu'il renonçait à utiliser le vaccin de l'entreprise américaine Johnson & Johnson à cause de possibles effets secondaires graves. Le pays avait déjà été le premier de l'UE à abandonner le vaccin d'AstraZeneca en avril.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finales retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Les Parisiens se sont inclinés 2-1 à l'aller.