DIRECT. Elections régionales : 66,72% des électeurs se sont abstenus, selon les chiffres définitifs du ministère de l'Intérieur

Il s'agit d'un record pour une élection depuis le début de la Ve République.

Un électeur vote pour les régionales en Bretagne, le 20 juin 2021, à Dinan (Côtes-d\'Armor).
Un électeur vote pour les régionales en Bretagne, le 20 juin 2021, à Dinan (Côtes-d'Armor). (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le taux d'abstention s'est élevé à 66,72% au premier tour des régionales, selon les chiffres définitifs communiqués mardi 22 juin par le ministère de l'Intérieur. Il s'agit d'un record pour une élection depuis le début de la Ve République. Le taux de participation, qui s'établit à 33,28%, est nettement inférieur à celui des deux derniers scrutins régionaux : 49,91% en 2015 et 46,33% en 2010. Pour les élections départementales, le taux de participation définitif est de 33,32% contre 50,17% en 2015. Suivez notre direct.

>> Elections régionales : à gauche et à droite, quelles alliances clés se préparent avant le second tour ?

Jean Castex appelle à "tirer toutes les conséquences de cette abstention". "Il y a sans doute une explication liée au contexte global, d'autant que l'abstention avant la survenue de la crise sanitaire était en recul", a avancé le Premier ministre lors de la session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, mardi.

Duel LR-RN en Paca. Dans la plupart des régions, les jeux sont faits. Ainsi, en Paca, il y aura un duel entre le RN Thierry Mariani (36,38% au premier tour), et le sortant LR Renaud Muselier (31,91%). L'écologiste Jean-Laurent Félizia (EELV-PS-PCF) a fini par renoncer sous une forte pression d'EELV et du PS.

En Ile-de-France, une union de la gauche face à Valérie Pécresse. En Ile-de-France, l'écologiste Julien Bayou, arrivé deuxième, a annoncé l'union de sa liste avec celles d'Audrey Pulvar, soutenue par le PS, et de Clémentine Autain (LFI-PCF) pour tenter de battre la sortante Valérie Pécresse (ex-LR), largement en tête avec 35,94%.

Quadrangulaire en Centre-Val de Loire. Le candidat de la majorité présidentielle Marc Fesneau a décidé de maintenir sa candidature en Centre-Val de Loire. Il retrouvera au second tour le candidat RN Aleksandar Nikolic, le candidat LR Nicolas Forissier et la liste de gauche de la majorité régionale portée par François Bonneau.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REGIONALES

23h56 : "C'est une catastrophe pour les hommes et pour les femmes qui y travaillent une catastrophe pour le territoire de Saint-Claude"


Sur franceinfo, la présidente de région, candidate à sa réélection, s'est désolée du placement en liquidation judiciaire de la fonderie MBF Alu.

23h11 : On connaît le chiffre définitif de l'abstention : 66,72% des Français ne se sont pas déplacés dimanche pour voter. A 33,28%, le taux de participation est nettement inférieur à celui des deux derniers scrutins régionaux: 49,91% en 2015 et 46,33% en 2010.

22h34 : Voici les articles qu'il ne fallait pas manquer sur notre site ce mardi :

• Cette analyse sur la surestimation du score du Rassemblement national lors de ces régionales.

• Ce compte-rendu de la première journée du procès Troadec.

• Ce portrait de Philousports, la star des réseaux sociaux morte ce week-end.

20h58 : Invité de "Votre instant politique" sur la chaîne franceinfo, Benjamin Morel, maître de conférence à Paris 2, est revenu sur l'abstention record lors du premier tour des élections régionales et départementales. "La plupart des votants, en réalité, dans notre système, ne sont pas représentés", estime-t-il.

(FRANCEINFO)

20h50 : Sur Twitter, le ministre de la Justice et candidat malheureux dans les Hauts-de-France, Eric Dupond-Moretti, annonce qu'il votera Xavier Bertrand au second tour des régionales.

18h51 : Dans un entretien exclusif à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bernard Tapie revient sur le premier tour des élections régionales et appelle à un front républicain face au Rassemblement national dans la région.



(FRANCE 3)

15h52 : Voter par Internet, rendre le vote obligatoire... Et si une nouvelle organisation du vote en France permettait de réduire le niveau d'abstention, historique lors du premier tour des élections régionales dimanche ? Notre journaliste Fabien Jannic-Cherbonnel s'est penché sur l'efficacité des pistes avancées.

Un bureau de vote vide à Grenoble (Isère) lors du premier tours des élections régionales du 20 juin 2021. (JEAN-CHRISTOPHE MONNIER / HANS LUCAS / AFP)


(JEAN-CHRISTOPHE MONNIER / HANS LUCAS / AFP)

15h15 : "Nous devons tirer tous ensemble toutes les conséquences de cette abstention sur le phénomène démocratique, pour veiller à ce que la participation soit la plus élevée possible."

15h13 : "Il y a sans doute une explication liée au contexte global, d'autant que l'abstention avant la survenue de la crise sanitaire était en recul."

Lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a été interrogé sur le niveau record de l'abstention, lors du premier tour des régionales. "Une large majorité s'est dégagée pour organiser ces élections les 20 et 27 juin", a-t-il défendu.

14h23 : Bonjour , le candidat Bruno Bonnell, dont la liste soutenue par La République en marche en Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas été qualifiée pour le second tour (9,87% au premier tour), a fait savoir qu'il ne souhaitait pas fusionner avec une autre liste.

14h22 : est ce vous savez comment se positionne LREM en région AURA pour le deuxième tour ?

14h28 : Xavier Bertrand, président sortant de la région Hauts-de-France et candidat à sa réélection, suspend sa campagne (pour aujourd'hui à ce stade) du fait des intempéries en Picardie, a appris France Télévisions auprès de son entourage. L'ancien ministre était à Beauvais (Oise) ce matin, où le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, l'a rejoint. Ils se dirigent actuellement vers Chézy-sur-Marne (Aisne).

13h17 : 13h15, voici une sélection de nos contenus du jour pour votre pause déjeuner :

Notre article vous expliquant pourquoi les sondages ont surestimé le score du Rassemblement national au premier tour.

Notre article vous racontant les couacs de la première journée du grand oral du bac, avec des témoignages de lycéens et d'enseignants.

Notre diaporama retraçant les temps forts de la Fête de la musique hier, une soirée également marquée par des altercations entre fêtards et forces de l'ordre.

11h47 : La CFDT appelle dans un communiqué les électeurs à "faire barrage à l'extrême droite en Provence-Alpes- Côte d'Azur, seule région où le RN est arrivé en tête au premier tour".

09h41 : Le président LR sortant de la région Paca, Renaud Muselier, qui affrontera seul le RN au second tour des régionales, a promis sur LCI que s'il remportait l'élection, la gauche pourrait "déposer des motions" et s'exprimer dans l'hémicycle du conseil.

09h09 : "La démocratie, c'est l'électeur qui dit ce qu'il a envie de dire. Quand il s'abstient, il dit qu'il ne croit pas à l'élection, il ne croit pas à la qualité de l'homme ou de la femme politique", analyse l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, invité de franceinfo ce matin.


09h09 : Il est déjà plus de 9 heures ! Faisons un point sur l'actualité de cette matinée :

• Le procès d'Hubert Caouissin débute aujourd'hui à Nantes et devrait durer trois semaines. Il est accusé d'avoir tué le couple Troadec et ses deux enfants à leur domicile, en 2017, pensant que ses victimes cachaient un trésor. Il encourt la prison à perpétuité.

• Duel RN-LR en Paca, accords et désaccords à gauche, appel de LR aux candidats LREM à se désister : les tractations en vue du second tour des régionales durent jusqu'à 18 heures ce soir même si, dans la plupart des régions, les jeux sont faits.

• Des recherches sont en cours dans l'Oise, après le signalement d'une personne tombée dans une rivière lors d'un "orage diluvien" cette nuit. A Reims aussi, un violent orage s'est abattu sur la ville dont le centre a été touché par d'importantes inondations.

08h48 : Valérie Pécresse "appelle à la mobilisation de tous les Républicains" contre l'union Julien Bayou-Audrey Pulvar-Clémentine Autain, qu'elle qualifie de "gauche extrême".

08h42 : "C'est un vrai duel entre Julien Bayou et moi."

Sur France Inter, Valérie Pécresse explique que les habitants d'Ile-de-France devront faire ce week-end "un choix de société" entre elle et une alliance où elle "estime que le PS a perdu son âme".

08h37 : Le secrétaire national d'EELV "regrette" qu'en Occitanie, la socialiste Carole Delga refuse de fusionner sa liste avec celle de l'écologiste Antoine Maurice.

08h34 : Le candidat de l'union de la gauche en Ile-de-France Julien Bayou se réjouit sur France Inter de faire "quasiment jeu égal" avec la présidente sortante Valérie Pécresse (LR) en combinant ses voix à celles d'Audrey Pulvar et de Clémentine Autain.

08h28 : Après le premier tour des élections régionales, marqué par une abstention record, des voix s'élèvent pour autoriser le vote par correspondance et par internet. Mais ce type de vote pose des problèmes constitutionnels d'égalité et de sincérité du scrutin.

08h06 : Sur RMC, le candidat écologiste en Paca Jean-Laurent Félizia explique avoir renoncé à se maintenir au second tour "non sans mal et dans la douleur" et reconnaît s'être sans doute "précipité" en assurant hier matin qu'il se maintiendrait.

07h48 : Le maire de Nice, Christian Estrosi, assure sur France 2 qu'il y a "naturellement" un risque de victoire du RN en Paca car "nous ne savons pas de quelle manière les abstentionnistes [du premier tour], trop nombreux, vont se prononcer dimanche prochain".

07h35 : Dans cet article, on vous explique pourquoi les sondages ont autant surestimé les scores du Rassemblement national. En cause notamment : la sous-estimation de l'abstention et les interrogations qui portent sur le vote jeune et ouvrier.

07h28 : Bonjour @Vlam54, vous pouvez retrouver les score de chaque canton sur cette carte. Nous vous avons également concocté un point général sur ce qu'il faut retenir des élections départementales. Une équipe de nos journalistes est spécialement mobilisée sur ces élections depuis plusieurs jours : tous leurs articles sont à retrouver dans les onglets régionales ou départementales.

07h28 : Bonjour, Est-il prévu aujourd’hui un ou des articles sur les départementales ? Des cartographies par communes des résultats des deux élections sont-elles en cours de préparation ?Merci beaucoup ! Et très bonne journée à l’équipe !Vlam54

07h02 : L'Est Républicain titre sur les négociations en cours dans la région Grand Est, alors que le président sortant Les Républicains, Jean Rottner, a recueilli 31,15 % des suffrages.







07h03 : La Provence met l'accent sur le duel à venir en Paca entre Thierry Mariani (RN) et Renaud Muselier (LR) ce dimanche après le retrait de l'écologiste Jean-Laurent Félizia.




06h43 : Le Monde propose une édition spéciale consacrée aux avec un supplément de 28 pages contenant le détail des résultats.


06h40 : La Croix tente de comprendre les motivations des abstentionnistes alors que deux Français sur trois ont boudé les urnes dimanche.

06h36 : Même son de cloche du côté de Libération pour qui "les résultats du premier tour des régionales et la très forte abstention rebattent les cartes politiques, à un an de l’élection présidentielle".

07h04 : Faisons un tour du côté de la presse. Le Figaro consacre sa une aux inquiétudes d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen après les élections ce week-end.

07h06 : Faisons tout de suite un point sur l'actualité :

• Les Bleus filent en huitièmes de finale de l'Euro sans même avoir joué après les résultats des groupes B et C.

Une personne est portée disparue dans l'Oise, à Beauvais, après être tombée dans une rivière lors d'un orage diluvien cette nuit, a rapporté la préfecture de l'Oise. D’importants moyens sont mobilisés pour la retrouver : plongeurs, maître-chien et drones équipés de caméras thermiques.

• Quatre ans et demi après le quadruple meurtre de la famille Troadec, Hubert Caouissin comparaît à partir d'aujourd'hui devant la cour d'assises de Loire-Atlantique, où ses avocats auront fort à faire pour lui éviter la réclusion à perpétuité.

"Je n'avais pas le droit de jouer avec le feu" face au RN, a expliqué Jean-Laurent Félizia, le chef de file écologiste de la liste d'union de la gauche en Provence Alpes-Côte d'Azur, pour justifier sa volte-face et son retrait du second tour des élections régionales.