CARTE. Régionales : les 1 000 communes où le PS a le plus reculé entre 2010 et 2015

Dans certaines communes, notamment en Nord-Pas-de-Calais-Picardie ou en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, les candidats du Parti socialiste ont perdu près de 50 points par rapport au scrutin de 2010.

A Saint-Clair, Carole Delga n'a remporté que 8,89% des voix au premier tour des élections régionales, dimanche 6 décembre. Dans cette petite commune du Lot, le Parti socialiste a dégringolé dans les urnes, en perdant 58,5 points par rapport au précédent scrutin, en 2010. A Ecretteville-sur-Mer, là encore la chute est conséquente : dans ce village de la Haute-Normandie, la liste socialiste a perdu 51,05 points.

>> Analyses, réactions, décryptages... Suivez toutes les informations sur les régionales dans notre direct

Mais Saint-Clair et Ecretteville-sur-Mer sont loin d'être les seuls villages où le vote socialiste a ainsi dégringolé cette année. Francetv info vous propose de visualiser, sur une carte, les 1 000 communes de plus de 100 habitants où le PS a enregistré ses plus grosses pertes au premier tour entre 2010 et 2015. Elles sont situées en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, en Bourgogne-Franche-Comté, en Normandie, en Poitou-Charentes et en Midi-Pyrénées.