Régionales : les partis mettent le cap vers les présidentielles

Le second tour des régionales vient de se terminer. Et tous les regards sont déjà tournés vers la présidentielle. Surtout chez les Républicains et au Front national. En plateau, Catherine Demangeat fait le point.

France 3

Aux régionales, le Front national a donc perdu son pari, car il n'obtient aucune région. "Mais c'est une défaite trompeuse, car le parti progresse en nombre de voix. Avec un record : plus de 6,8 millions de voix. Marine Le Pen peut espérer plus que jamais être au second tour en 2017", analyse Catherine Demangeat sur le plateau de France 3. La présidentielle est dans tous les esprits et chez les Républicains aussi. "Ces résultats ont relancé le débat sur la ligne politique du parti. Certes la droite a gagné sept régions, mais deux grâce au désistement du parti socialiste. La position jugée trop droitière de Nicolas Sarkozy est critiquée, notamment par Alain Juppé. La primaire pour 2017 s'annonce très disputée", commente la journaliste.

L'union, un argument à gauche

La gauche a évité la déroute avec cinq régions. "Mais la suite s'annonce plus compliquée. Jean-Christophe Cambadélis a appelé à une inflexion de la politique de l'exécutif : objectif, réduire la précarité. Cela dit, le rassemblement de la gauche au second tour a bien fonctionné. Et ce sera un argument qu'utilisera François Hollande en 2017" conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un bureau de vote à Nice (Alpes-Maritimes) pour le premier tour des élections régionales, le 6 décembre 2015.
Dans un bureau de vote à Nice (Alpes-Maritimes) pour le premier tour des élections régionales, le 6 décembre 2015. (MAXPPP)