Régionales : les gagnants et les perdants de ce scrutin

La droite a remporté sept régions contre cinq pour la gauche. Le FN repart bredouille.

FRANCE 2

En prenant en compte l'outre-mer, la droite a remporté dimanche 13 décembre huit régions, la gauche en sauve sept, la Corse et la Martinique seront dirigées par des régionalistes.
Le Front national pour sa part ne remporte aucune région. Ni Marine Le Pen, ni Marion Maréchal-Le Pen, ni Florian Philippot ne s'imposent. Dans le Nord et le sud-est, le Front républicain a permis de faire barrage au FN.

L'Ile de France bascule

La droite remporte une victoire en demi-teinte. Outre les trois régions dans lesquelles le FN a échoué, Les Républicains remportent les deux régions les plus riches. Valérie Pécresse s'impose à l'arraché en Ile de France, Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes. Ils gagnent aussi la Normandie et les Pays de la Loire soit sept régions.

La gauche elle résiste mieux que prévu. Une seule victoire éclatante, celle de Jean-Yves Le Drian en Bretagne. Les socialistes conservent aussi l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la Bourgogne-Franche-Comté, et le Centre-Val-de-Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dimanche 11 mai 2014, les électeurs de Nouvelle-Calédonie votent pour les élections provinciales. Un scrutin crucial pour l\'avenir du territoire car il s\'agit des dernières élections de l\'accord de Nouméa  (Photo d\'illustration).
Dimanche 11 mai 2014, les électeurs de Nouvelle-Calédonie votent pour les élections provinciales. Un scrutin crucial pour l'avenir du territoire car il s'agit des dernières élections de l'accord de Nouméa  (Photo d'illustration). (CITIZENSIDE / THIERRY THOREL / CITIZENSIDE.COM / AFP)