Régionales en Paca : "La tension était montée, elle est redescendue, Renaud Muselier a fait le geste", constate le député LR Eric Diard

La mise au point du président de région "montre que Renaud Muselier n'a pas fait d'accord avec Jean Castex", assure le député Les Républicains des Bouches-du-Rhône.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le député Les Républicains Eric Diard lors d'une séance de questions au gouvernement le 6 octobre 2020 à l'Assemblée nationale à Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

"Il y avait une incompréhension entre le parti, notamment Christian Jacob, et Renaud Muselier", a constaté lundi 3 mai sur franceinfo Eric Diard, député LR des Bouches-du-Rhône, alors que Renaud Muselier, président sortant de la région Paca a assuré qu'il n'y avait pas "d'accord d'appareil" entre les listes LREM et LR  pour les élections régionales, et qu'il n'y aurait pas de personnes exerçant un mandat national sur la liste. Pas de "ministres, députés, sénateurs et députés européens", a précisé Renaud Muselier.

>> Régionales : cinq questions sur l'alliance entre LREM et Renaud Muselier en Paca

"Renaud Muselier a fait le geste", reconnaît Eric Diard. La mise au point du président de région "montre que Renaud Muselier n'a pas fait d'accord avec Jean Castex."

Le député des Bouches-du-Rhône pointe qu'il y a eu "un point de crispation" entre Renaud Muselier et le parti Les Républicains avec le fait que "ce soit Jean Castex qui annonce une alliance dans le JDD et qu'il y ait la ministre Sophie Cluzel et des parlementaires LREM sur la liste de Muselier". Eric Diard estime que "la tension était montée hier avec le parti qui lui a retiré le soutien". Mais il prend acte du fait que "Renaud Muselier tend la main vers le parti". Cette tension "est redescendue".

Eric Diard ne remet pas en cause la présence "d'élus locaux qui appartiennent au Modem, qui appartiennent à LREM" dans la majorité régionale. "C'est une liste d'intérêt régional." Mais il juge que la présence "d'une ministre et l'apport de députés qui votent la politique gouvernementale, ce n'est pas la même chose."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.