Régionales 2015 : pronostic difficile en Île-de-France

Si la liste de Valérie Pécresse est arrivée en tête au premier tour, le socialiste Claude Bartolone pourrait compter sur une réserve de voix plus conséquente s'il obtient l'union de la gauche.

FRANCE 2

C'est un match très serré qui met face à face une ancienne ministre sarkozyste à l'actuel président de l'Assemblée nationale. Avec 30,5% des voix, Valérie Pécresse est arrivée première au soir du 6 décembre. Pour gagner dans une semaine, elle doit mobiliser dans une région championne de l'abstention, en cherchant à tirer parti du désaveu de la gauche.

Fusion des listes de gauche

Son rival, Claude Bartolone, est arrivé deuxième, en rassemblant 25,2% des voix. Mais il va pouvoir compter sur les reports de voix du Front de Gauche (6,6%) et des écologistes (8%), les trois listes ayant fusionné cet après-midi. Cela pourrait théoriquement apporter au candidat socialiste 39,8% des suffrages. Mais le FN va jouer un rôle pour ce second tour : Wallerand de Saint-Just a recueilli 18,4% des voix, et ne compte pas jouer les arbitres entre la gauche et la droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Claude Bartolone, la tête de liste socialiste en Ile-de-France, aux élections régionales, le 6 décembre 2015.
Claude Bartolone, la tête de liste socialiste en Ile-de-France, aux élections régionales, le 6 décembre 2015. (MAXPPP)