Régionales 2015 : les électeurs de gauche vont-ils voter à droite ?

Une équipe de France 2 est allée à la rencontre des électeurs socialistes pour connaître leurs intentions pour le second tour des régionales le 13 décembre.

FRANCE 2

Boulogne-sur-Mer et ses 45 000 habitants fait presque figure d'exception dans une région, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui a voté majoritairement pour le Front national. Ici, la liste socialiste est arrivée en tête, mais les électeurs de gauche n'auront plus de candidats au second tour. Mais sont-ils d'accord avec ce retrait, au nom du front républicain ? "C'est baisser les bras trop vite. Il y a quand même un deuxième tour donc il y a encore un petit peu d'espoir quand même. Maintenant on n'a plus le choix", estime une commerçante, qui ignore encore ce qu'elle va faire le 13 décembre.

"Il faut barrer la route au Front national"

Un peu plus loin, d'autres électeurs socialistes pensent que l'abandon de la liste de Pierre de Saintignon est une bonne décision. "Il a bien fait de se retirer. (...) Il faut barrer la route au Front national", affirme un homme au micro de France 2. Ils ont maintenant une semaine pour décider s'ils vont voter pour la liste menée par Xavier Bertrand. Et des militants de droite vont les courtiser dès le lendemain du premier tour pour les convaincre. Et ce n'est pas toujours gagné. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pierre de Saintignon annonce le retrait de la liste socialiste pour les régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, lors d\'une conférence de presse à Lille (Nord), le 6 décembre 2015.
Pierre de Saintignon annonce le retrait de la liste socialiste pour les régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, lors d'une conférence de presse à Lille (Nord), le 6 décembre 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)