Régionales 2015 : l'importance du report des voix

Sur le plateau du 20 heures de France 2, Nathalie Saint-Cricq revient sur les facteurs qui feront les résultats de dimanche prochain.

France 2

Pour Nathalie Saint-Cricq, le résultat des élections régionales dimanche 13 décembre se jouera sur les reports des voix. "La direction du PS a certes exigé le retrait des listes de gauche dans le nord et dans le sud, mais elle leur a demandé aussi de faire campagne, de tracter, de convaincre leur troupe et de voter pour leur adversaire de droite", précise la responsable du service politique de France 2. Selon un sondage, 58% des électeurs de gauche sont pour ces retraits. "Traditionnellement, on sait aussi qu'il est plus facile pour un électeur de gauche de voter à droite contre le Front national qu'un électeur de droite de voter à gauche dans le même but", poursuit Nathalie Saint-Cricq.

Les militants obéiront-ils à leur parti ?

Deux facteurs seront déterminants selon elle. L'attitude des candidats de droite, "il va leur falloir faire des petits signes, des petits gestes en direction de la gauche ou du moins, ne pas leur faire le coup du mépris". Enfin, la véritable inconnue est l'obéissance des électeurs envers le parti, "vu le discrédit des partis politiques, c'est loin d'être gagné", conclut Nathalie Saint-Cricq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bureau de vote dans le 13e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 6 décembre 2015.
Bureau de vote dans le 13e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 6 décembre 2015. (MAXPPP)